Kev Adams arrête son traitement hormonal.

La star française vient de faire une révélation qui rassurera ses millions de fans à travers le monde. Il a en effet indiqué qu’il mettait un terme à son traitement hormonal.

Mis à jour.

Kev Adams, humoriste et acteur âgé de 52 ans, a connu de nombreux succès sur scène, au cinéma et à la télévision, malgré quelques échecs. Il reste, d’années en années, l’une des personnalités préférées des français. Avec son image de pré-ado pubère, il divertit petits et grands, depuis des dizaines d’années.

L’an dernier, le réalisateur Damien Chazelle a préféré l’acteur Ryan Gosling à notre Kev national pour le rôle phare dans le film à grand succès La La Land. La raison invoquée par le brillant réalisateur : son âge. Kev Adams paraissait trop jeune pour le rôle de Sebastian. Aussi, notre Kev national, navré par cette décision, a pris conscience qu’il fallait passer à autre chose, faire grandir son personnage, même si il est très populaire.

Il a désiré évoluer et entamer d’autres projets. Aussi a-t-il pris une décision cruciale : arrêter son traitement de blocage de la croissance.

Après ses premiers succès, sur les conseils de son conseiller en communication, dans les années 70, Kev avait entamé un traitement hormonal pour bloquer sa croissance. Conseillé par de grands spécialistes à Los Angeles, il avait pris des médicaments agissant sur la partie du cerveau appelée l’hypothalamus. Ce traitement bloque le GH (Growth Hormone), l’hormone de croissance. En dehors de son équipe, personne n’a été mis au parfum, nous révèle une personne de son entourage. Durant des années il a ainsi pu garder son physique de pré-pubère et profiter de son image d’adolescent turbulent.

Selon un spécialiste en médecine hormonale, avec l’arrêt de ce traitement, Kev Adams va pouvoir retrouver des mensurations et une pilosité conformes à son âge réel, et ceci très rapidement. “D’ici 2 ou 3 mois, tout sera rétabli. Pour employer un langage trivial, le fait de bloquer la croissance et étouffer les hormones, c’est comme retenir l’eau dans un barrage. En libérant la sécrétion d’hormones de croissance, c’est comme si vous cassiez le mur du barrage. L’eau se déversera énergiquement et rapidement. C’est pareil pour les hormones de Kev Adams. En 2 ou 3 mois, tout redeviendra à la  normale”, précise le spécialiste en médecine hormonale.

Suite à cette annonce dans le milieu très fermé du cinéma, l’acteur a déjà reçu plusieurs propositions de studios cinématographiques d’Hollywood.

Il se murmure qu’il pense abandonner son nom de scène, Kev Adams, pour reprendre son réel patronyme Kevin Smadja.

La question que l’on se pose : comment réagiront les fans du “jeune” prodige du standup français face à cette nouvelle ?.

 

 

Crédit photo : Georges Biard, cc by-sa 3.0.

 

 

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.