Jean-Vincent Placé : manifestation géante pour demander son retour au Sénat.

Jean-Vincent Placé, sénateur de l’Essone, a indiqué qu’il ne se représentera pas aux sénatoriales, élections prévues le 24 septembre prochain.

Choqués par cette décision de ne plus le voir au Sénat, de nombreuses personnes manifestent, en ce moment, leur soutien à l’homme politique, à Paris et dans diverses grandes villes de France (Lyon, Lille, Marseille, Strasbourg, Nantes, Bordeaux, Brest, Rennes, Montpellier…).

Une foule immense s’est massée devant le Palais du Luxembourg, siège des sénateurs, à Paris. Plusieurs dizaines de milliers de personnes scandent le nom de l’écologiste. Des gens venus de toute la France, dont un grand nombre est en larmes, brandissent des drapeaux à l’effigie de Jean-Vincent Placé.

“Reviens Jean-Vincent”, “La politique a besoin de Placé”, “Il y a des agressions toutes les secondes à Paris, ne lâche rien” ou “Sans toi, la France est fichue”, peut-on lire sur les pancartes des manifestants.

Jean-Vincent Placé.

Source : Youtube.

Jean-Vincent Placé, homme politique français, avait été victime d’une violente agression dans le 9ème arrondissement de Paris, durant laquelle il a été blessé au dos et a eu une dent cassé. Le sénateur s’était également fait voler sa montre, sa carte bleue et son téléphone portable.

Bien qu’il reste conseiller de la Région Ile-de-France, il a déclaré dans une interview au Figaro, vouloir faire une pause dans sa vie politique, afin de réfléchir et lire davantage.

“Il va réfléchir au rôle et à l’utilité de l’écologie dans ce monde où les principaux pays pollueurs méprisent l’environnement. On le comprends un peu Jean-Vincent. En plus à EELV, on n’a que l’écologie dans notre programme. Alors quand tout le monde n’a que faire de l’écologie, que voulez-vous raconter d’autres dans nos discours et déclarations ?. Un élu écologiste qui va vous parler de la dérégulation du marché du travail ne sera jamais pris au sérieux. Il y a même des téléspectateurs qui prennent cela pour un sketch de Gloland“, nous confie un élu écologiste.

 Un conseiller de la Région Ile-de-France, sous couvert d’anonymat, que nous nommerons Sébastien, a salué cette initiative et a assuré M. Placé qu’il aura tout le temps nécessaire pour lire et réfléchir. “Vu qu’il a un double mandat, Jean-Vincent a déjà remarqué que le poste de conseiller régional n’occupe pas trop de temps dans nos agendas par rapport à celui de sénateur. Les sénateurs travaillent en moyenne 5 heures par mois, nous ici, c’est 3 heures mensuellement. Cela tombe très bien, nous venons d’installer un circuit de karting, un spa et centre de yoga. Nous proposons également des cours de coloriage, de tricot, de chant et de méditation. Il y a aussi une activité jardinage, c’est bien ça, en plus on m’a dit qu’il est écologiste, ça sera parfait pour lui”, nous raconte le conseiller.

Photo : Mykhailo Dorokhov, cc by 2.0.

 

 

 

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.