Voies sur berge : un groupuscule de défense des automobilistes lâche une centaine de crocodiles sur les abords de la Seine pour protester contre l’arrêté de la Mairie de Paris.

La réponse des automobilistes à l’arrêté de la Mairie de Paris au sujet des voies sur berge ne s’est pas faite attendre. Un mystérieux groupuscule, inconnu jusqu’ici et défendant la cause des automobilistes franciliens, a lâché cette nuit une centaine de crocodiles sur les voies sur berge, en réponse à l’arrêté de la Mairie de Paris.

Le Tribunal administratif avait annulé la décision de fermeture à la circulation des voies sur berge, prônée par la Mairie de Paris. Les revendications des automobilistes et des riverains des quartiers chics des alentours des zones concernées n’ont pas suffit, puisque la mairie de la capitale française a pris un arrêté pour rouvrir les voies sur berge aux piétons.

Mais un mystérieux groupuscule a lâché, cette nuit, une centaine de crocodiles de Cuba. Les reptiles, mesurant jusqu’à 5  mètres de longueur et pesant jusqu’à 400 kg, se promènent actuellement, en totale liberté, sur les abords de la Seine, vidée des piétons parisiens.

“Une route c’est fait pour rouler, pas pour marcher dessus”

“Un coup on marche, un coup on roule en voiture, on ne s’y retrouve plus. Ils doivent se mettre d’accord une bonne fois pour toute. Même mon GPS bugge à cause de leurs conneries. Y’en a marre, qu’ils nous laissent bosser tranquille. Une route c’est fait pour rouler dessus, pas pour marcher dessus. est-ce que je roule avec mon taxi sur les trottoirs ? non. Ben alors, pourquoi ils ont le droit eux les piétons ?. Il y a assez de trottoirs dans Paris quand même. A la mairie, ils disent que c’est pour valoriser le patrimoine. Mais moi, qui va valoriser les charges que j’ai à payer chaque mois ? Anne Hidalgo ou les écolos ?. je vous pose la question. En plus, je perds un temps fou quand je n’emprunte pas ces voies rapides. Je vais pas rester dans les bouchons parisiens à reluquer les culs des touristes qui viennent pour faire du shopping. Ça va 5 minutes. T’en a vu un, tous les as tous vu. Et puis, je préfère le cul de ma femme. J’ai le droit non ? ou bien ça aussi la Mairie de Paris va me l’enlever ?. Ils vont faire un arrêté sur le cul de ma femme aussi ?. En plus, dans les embouteillages, j’ai même pas le temps de faire la sieste dans mon taxi en pleine course tellement je dois discuter avec mes clients qui passent leur temps à râler contre ces bouchons à la con. Je ne connais pas ce groupuscule qui a lâché ces crocos affamés mais je pense qu’ils ont enfin trouvé la solution à tous nos problèmes. L’Hôtel de Ville n’écoute pas les juges, en feront-ils de même avec ces crocodiles ? je le pense. Au moins, il n’y aura plus de manifs de piétons. Ces manifestants sont contre les voies sur berge aux voitures, mais plein d’entre eux sont rentrés chez eux en taxi après. La mairie ne le dit pas ça. Pourquoi ?”, s’interroge un taxi parisien.

“Vu le prix du diesel, ils nous doivent quand même ça”

Mais il semblerait que le débat est en passe d’être clos. Un groupuscule, inconnu des services de police, a lâché une centaine de crocodiles sur les voies sur berge parisiennes. “Au tribunal, ça dure des années. On n’a pas le temps d’attendre, on doit rouler, où on veut, quand on veut. Vu le prix du diesel, ils nous doivent quand même ça. On défend les automobilistes. Que l’on nous traite de radicaux, on s’en fout éperdument. J’indique que les radicaux ont pris un crédit pour payer leur voiture, donc on roule. Qu’on nous fasse pas chier. En plus, les parisiens vont marcher 3 mois sur 12 sur ces voies piétonnes à la con, vu le temps de merde qu’il fait à Paname. C’est bon là, on n’a pas le temps de rigoler. Et puis, s’il y a des réclamations, qu’ils aillent parler aux crocodiles. Ils seront enchantés de les recevoir. Ce sont des crocodiles importés directement de Cuba. Je ne vous raconte pas comment ils deviennent fous quand ils sentent l’odeur des sandwichs de McDo ou de Burger King. Normal, ils n’en ont pas là-bas chez les cocos. Donc je déconseille aux piétons de se balader sur les voies sur berge avec un menu fish, c’est leur préféré. Qu’ils aillent se promener au Bois de Vincennes, c’est plus tranquille pour savourer leur sandwich au poisson”, indique un membre du groupuscule automobile.

Le Ministère des Transport conseille, demande et implore les automobilistes qui empruntent les voies sur berge de ne pas rouler vite afin de ne pas blesser ou tuer les crocodiles. “Amis automobilistes, nous vous demandons de ne pas heurter ces vaillants crocodiles défenseurs de notre noble cause relative à la liberté de circulation en engin à moteur. Il n’y a qu’eux qui peuvent faire fléchir ce foutu arrêté municipal de la Mairie de Paris. Même les véhicules diesel de plus de 10 ans pourront y rouler car les agents de verbalisation ne pénètrent pas dans cette zone qui est devenue sacrée pour notre ministère. Par pitié, roulez doucement pour une fois”, indique Élisabeth Borne, Ministre auprès du Ministre d’État, Ministre de la Transition écologique et solidaire, chargée des Transports.

Du côté des piétons, la peur l’emporte sur les envies de manifestations. “Pour une fois qu’un élu socialiste prend une bonne décision, voilà les crocos qui s’en mêlent. C’est vraiment pas juste. Comment on fait maintenant ?. En plus, ces crocodiles de Cuba sont des espèces protégées. Pas moyens de les tuer, de les attraper ou même de les effrayer pour qu’ils partent. Ils sont protégé par une convention de protection de la nature de l’ONU ou de l’UNICEF, je sais plus très bien, mais ils sont protégés ces carnivores. Ces connards de crocos adorent le climat parisien en plus. Ils en ont marre du soleil cubain. C’est connu, dès qu’un crocodile de Cuba se sent bien quelque part, ils y reste à vie. On n’est pas sortie de l’auberge et surtout on n’est pas prêts de refaire une manifestation comme celle de l’autre jour sur les abords de la Seine. Impossible avec ces saloperies de grosses bestioles”, souligne un piéton parisien.

 

 

 

 

Crédit-photo : The Right Now, reshot, cc0.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*