Corse : toute relation sexuelle avec une personne de nationalité corse devra être signalée en mairie par les étrangers, français compris.

Après les achats et les locations immobilières autorisés après 5 ans de résidence, le parlement nationaliste corse vient de voter, à l’unanimité, une loi inédite dans l’île de beauté. Tous les étrangers, français compris, devront déclarer en mairie les relations sexuelles qu’ils ont eu avec des personnes de nationalité corse.

Feux d’artifices et dynamitages festifs à coups de TNT ont célébré la nouvelle loi corse, intitulée  “affirmazioni affissiva”, votée à l’unanimité à l’Assemblée de Corse. “Cela constitue une très grande victoire pour notre honneur corse, supérieur à tous les autres honneurs. Les étrangers doivent comprendre qu’ils sont les bienvenus, mais qu’il y a des limites. Les non corses pourront bien entendu avoir des relations, amoureuses et sexuelles, avec nos femmes et nos hommes corses, mais les actes affectifs devront être déclarés en mairie dans les 3 heures après le coït, sinon c’est direct le Bagne de Bonifacio. Pour les bisous et les baisers, avec ou sans la langue, nous mettrons en place une application web, gratuite, pour tablettes et smartphones que les non corses utiliseront pour signaler leur geste de tendresse”, précise un élu nationaliste corse.

Un guichet spécial a été mis en place dans toutes les mairies de l’île, qui réclame son détachement à la France, depuis que Napoléon l’avait racheté à  Gênes, pour 30 Louis d’Or, soit 12400 euros actuels. La République de Gênes, le 15 mai 1768, l’avait cédé à la France, justement en raison de cette loi sur les relations sexuelles déclarées en mairie, jugée trop sévère selon elle. Le traité de Versailles avait annulé cette loi en urgence. “Tout le monde connait l’entrain et la passion pour le sexe des italiens, comme quoi des fois les clichés sont vrais. Face aux trop grand nombre de déclarations en mairie, Gênes avait décidé de vendre l’île de beauté à la France, car plus des trois-quart des fonctionnaires de l’époque étaient employés pour enregistrer les déclarations d’affection charnelle. En terme de budgets, la République de Gênes ne pouvait plus assurer ses autres services publics. La France a donc racheté la Corse”, indique un historien.

Le site de rencontre adopteuncorse.com a ajouté une fonctionnalité pour signaler les relations sexuelles avec des personnes de nationalité corse.

 

 

 

Crédit-photo : pexels, cc0.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.