Visa pour les USA : en plus de leurs réseaux sociaux, mails et téléphones, les voyageurs devront donner les noms de tous leurs anciens camarades de classe depuis la maternelle.

Malgré leurs visas en bonne et dues forme, des milliers de voyageurs ont été obligés de rebrousser chemin alors qu’ils étaient aux postes des douanes US.

Les Etats-Unis continuent leur durcissement cis-à-vis de tous les étrangers qui désirent entrer sur le sol américain. En plus de devoir fournir leurs numéros de téléphone, actuels mais également anciens, les voyageurs étrangers devront également donner le nom de tous leurs comptes sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, WhatsApp, Telegram, DjihadApp, Wickr, Signal, Wire, Dust, Surespot, TerrorismFriends et Threema.

“Gare aux menteurs, ils seront transférés directement à Guantanamo”

Mais une nouvelle règlementation corsera les choses pour tous les étrangers qui voudront se rendre aux USA. Donald Trump vient de signer un décret obligeant les touristes et entrepreneurs à lister tous leurs anciens camarades de classes et ce, depuis la maternelle. “A celles et ceux qui disent que nous poussons le bouchon trop loin, nous répondrons que nous n’avons pas d’autres moyens pour repérer les individus représentant une menace pour notre glorieuse nation, terre des libertés et des armes à feu. Nous n’instaurerons pas de limites dans nos tentatives de vouloir atteindre le risque zéro en termes de terrorisme et d’attaques nord-coréennes ou soviétiques. Toutes les données seront rentrées dans un logiciel fourni par notre prestigieuse organisation d’atteinte à la vie privée qu’est la NSA. Donald Trump en a voulu ainsi et cette décision ne sera pas annulée. Notre incontrôlable Président ne change jamais d’avis, même quand il a tort, c’est ce qui fait sa force et sa spécificité. Les renseignements seront croisés et tout mensonge sera détecté en une fraction de seconde grâce au plus puissant algorithme jamais utilisé dans l’histoire de l’humanité. Gare aux menteurs, ils seront transférés directement à Guantanamo. Nous ne plaisantons pas avec le 235ème amendement relatif à la sécurité de la nation entraînant un emprisonnement arbitraire. God bless America, in God we trust, May the force be with you et que la puissance de notre seigneur vous accompagne lors de la rédaction de votre article. Que la main affreuse et diabolique du démon soit repoussée par le poing vengeur de notre puissant créateur, comme il l’a fait avec l’Obamacare et avec les haineuses revendications des manifestants de la Gay Pride ou de la March for our lives. Nous dirons d’ailleurs une prière pour vous lors de la prochaine messe de dimanche prochain dans l’église Luthérienne presbytérienne Baptiste pentecôtiste reformée de la purification coercitive physique et spirituelle que je fréquente et à qui je verse la majorité de mon salaire pour le bien-être moral et physique de notre vénéré pasteur. Tous les membres-adhérents de notre glorieuse église, la Oil, NRA & Subprimes Church, auront une pensée pour vous. Pour ce qui est de notre décision de donner la liste de tous ses camarades de classe depuis l’école maternelle, cela sera valable pour les visas tourisme, les visas d’affaires mais également pour les procédures d’immigration de type Green card”, indique un porte-parole du gouvernement américain.

 

 

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

 

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.