Les blagues et autres Fake News politiques seront interdites les 1er avril en France, période électorale ou non.

Alors que le projet relatif aux Fake News (fausses informations) est en phase de validation par le mode législatif répressif du 49.3, le gouvernement a déjà fait savoir que les blagues faisant référence à la politique seront également interdites les 1er avril de chaque année.

Mis à jour.

Le gouvernement Philippe prend le taureau par les cornes. Après avoir indiqué que les Fake News (fausses informations) seront interdites en périodes électorales, un porte-parole du Ministère de l’information a révélé que les poissons d’avril, faisant référence à l’actualité politique française, seront également prohibés.

“Blague ou pas blague, nous n’allons pas laisser les gens se moquer de notre politique libérale. Comme disait notre maître à penser Rothschild, ‘l’humour n’a pas sa place dans le moral échiquier financier’. C’est pourquoi les gens devront arrêter de blaguer sur la politique en général et sur les actions du gouvernement En Marche en particulier, sinon c’est le bagne de Nouméa direct. Nous usons du 49.3 car nous voyons que certains de nos députés sont pris de remords et en font même des cauchemars la nuit. C’est plus simple avec ce merveilleux outils qu’est le 49.3, dont l’origine remonte au régime stalinien. Face à la fragilité émotionnelle de nos petits jeunes de l’Assemblée nationale, nous avons préféré faire marche arrière et user du 49.3, bien qu’il soit jugé anti-constitutionnel par l’Union Européenne. Donc que les citoyens se contentent de coller leur putain de poisson en papier à la con sur le dos de leurs proches et qu’ils ne s’approchent pas des affaires politiques”, précise le porte-parole LAREM.

 

 

 

Crédit-photo :  RobinHiggins, pixabay, cc0.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*