Etats-Unis : les armes toujours autorisées dans les clubs échangistes.

Malgré les fusillades quotidiennes dans les clubs échangistes, les armes sont toujours autorisées dans ces assemblées ludiques.

Les habitudes sont parfois dures à changer. Malgré les scènes de jalousies par armes à feu, fréquentes et régulières, les clubs échangistes américains ont décidé de ne pas enfreindre le 2ème amendement autorisant le port d’armes.

“La victime a fait jouir la femme de Bob de manière un peu trop bruyante”.

Tous les clubs interviewés sont formels, hors de question pour eux d’empêcher leur clientèle d’entrer avec une arme. “Malgré les scènes de jalousies, quelquefois, environ 1 ou 2 par soirée, les armes sont autorisées”, déclare un gérant d’un club échangiste du Colorado. “Nous avons quand même sermonné Bob, un habitué de notre club, quand il a abattu son partenaire de jeu, un très motivé client pourtant, peut-être un peu trop au goût de Bob. La victime a fait jouir la femme de Bob de manière un peu trop bruyante, allons-nous dire. Tout le monde sait ici que Bob aime faire cela en silence. Il déteste le bruit. Bob n’a pas apprécié, dans un sens c’est son droit, mais il a quand même franchi une limite. Au-delà de 2 victimes, nous convoquons les tireurs. Comme l’an dernier par exemple, nous avions convoqué le shérif de la ville. Il y a quand même un savoir-vivre à avoir. Nous ne sommes plus au Far-West”, prévient le gérant.

“Les armes légères ou lourdes, types missiles récréatifs… sont permises”.

Il faut préciser qu’au Etats-Unis, pays de Disney, du cola et de l’assurance santé pour tous, les armes à feu sont acceptées dans les crèches, les écoles, les universités, les lieux de culte, les tribunaux et même sur les rings de boxe. Système trop laxiste pour certains, trop répressif pour d’autres, qui voudraient un port d’armes de missiles nucléaires. Mais les autorités des différents états sont formelles, les missiles nucléaires ne sont pas tolérés pour les civils. “Les armes légères ou lourdes, types missiles récréatifs, grosses mitrailleuses, canons, mortiers, chars ou lance-roquettes, sont permises. Mais de là à admettre les missiles nucléaires aux civils, non. Nous ne sommes pas inconscients à ce point, tout de même. Même si nous avons voté pour Donald Trump.”, déclare un juge fédéral.

Malgré les victimes innocentes par armes à feu, le débat n’est pas prêt de se conclure aux Etats-Unis.

Crédit-photo : Pixabay, cc0.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.