Coachella-Financement de lobbies anti-LGBT : des gays et des lesbiennes seront exhibés sur scène au public avant chaque concert.

Après avoir financé des lobbies anti-LGBT, le propriétaire du plus célèbre festival de la planète continue sur sa lancée visant à sensibiliser les spectateurs aux dangers, aux méfaits et aux inconvénients de l’homosexualité. Des personnes non-hétéros seront exhibées avant chaque concert, a annoncé l’un des DJ initialement programmé qui s’est enfui subitement après la surprenante annonce des organisateurs.

Chaque année, les mélomanes, dont un grand nombre de spectateurs connus ou anonymes assis confortablement dans le très select emplacement VIP, accourent des quatre coins du monde pour écouter, sous un ardent soleil et au milieu de farfouilleurs scorpions, leurs stars préférées au prestigieux festival de Coachella. Cet événement mondial, qui se déroule dans l’un des plus arides déserts de Californie, est le millésime du domaine musical. “On n’a pas l’air con avec notre programmation. Il faut reconnaître qu’ils sont très forts les ricains. Nous, on arrive à peine à faire venir une ancienne gloire du top 50 et encore, on galère pour y arriver. Les vieux, même s’ils ne sont plus dans les charts, ça coûte bonbon. Revival vintage de mes deux”, indique l’organisateur d’un grand festival français.

“Les personnes sont immédiatement excommuniées”

Malgré l’onéreux cocktail de stars internationales de la musique, le Coachella Valley Music and Arts Festival, plus connu sous l’exotique nom de Coachella, est dans la tourmente. “Quelle tourmente ?. Arrête de parler de cette histoire, sinon tu rentres à pied. N’oublie pas qu’il y a 300 miles de désert de sable avant le premier lieu habité, à savoir Palm Springs et ses célèbres saloons. Entre ici et la civilisation, il n’y a que des scorpions, des serpents et des coyotes. Je pense que ce n’est pas la peine de te préciser que les coyotes sont affamés. Même les descendants d’indiens que nos glorieux ancêtres ont chassés n’osent pas venir dans le coin. Il n’y a même pas de cactus dans les environs, car les coyotes les ont mangés, tellement ils avaient faim. Il n’y a pas de tourmente au sujet de cette maladie qui se propage. Non, pas le sida. Je parle de l’homosexualité. Oui, l’homosexualité est une maladie, c’est le pasteur qui bénit le festival chaque année qui le répète à chaque fois, même quand on ne lui demande rien. Même votre pape a dit qu’il fallait emmener les gamins gays chez le psy. D’habitude, on n’aime pas les catholiques, mais pour la première fois depuis le départ, avec retour prochainement, de Jésus, nous sommes d’accord sur un point. Comme quoi, les homosexuels peuvent rapprocher les gens. C’est fou, non ?. Donc, pour en revenir au sujet de cette interview, les associations anti-gays, que le grand chef de Coachella finance, aident à la recherche de solutions pour rendre tout le monde hétérosexuel. L’objectif, c’est de mettre tous les pénis dans des vagins et uniquement des vagins. Mais attention, un vagin ne pourra recevoir qu’un seul pénis. Pas 2 ou 3, non, un seul. Et puis, on nous ressort l’histoire du financement d’associations anti-gays chaque année et pourtant toutes les vedettes de la chanson viennent à toute vitesse pour nous supplier de les faire produire sur scène. Les stars ne disent jamais non à un colossal cachet. Coachella fait partie du rêve protestant américain. Idem pour les spectateurs qui ont des orgasmes artistiques en assistant à nos concerts. Normalement, le propriétaire n’accepte pas de relations hors-mariage à Coachella, sinon les personnes sont immédiatement excommuniées, mais là, ce sont des orgasmes purement artistiques. Demandez aux personnes qui ramassent les déchets chaque matin. Il y a des tonnes de sperme sur le sable au petit matin. Idem pour les liquides vaginaux rejetés par les femelles (femmes, ndlr) pendant les concerts. Il y a même des plantes qui poussent en plein désert grâce aux liquides des orgasmes des spectateurs qui écoutent nos stars chanter”, confie le superviseur des porteurs d’eau du festival de Coachella, qui font chacun la navette Coachella-Los Angeles 10 fois par jour, afin de remplir les citernes d’eau nécessaires à la survie des chanteurs, DJ, des spectateurs et du staff du festival.

“Le meilleur festival de la planète”

Mais l’affaire du financement de lobbies anti-LGBT, révélée par le très sérieux Washington Post, n’est rien comparée aux animations de cette année. En effet, Coachella fera des défilés d’innocentes personnes gays et de lesbiennes, mais également de bis, de trans, de queer et d’intersexe, avant chaque concert. “Nous ne faisons pas les choses à moitié à Coachella. Coachella est le meilleur festival de la planète. Et nous sommes en Amérique après tout, nous allons toujours jusqu’au bout de nos désirs, parfois sans même réfléchir aux conséquences, ni avant, ni pendant. Après, cela ne sert plus à rien de réfléchir, car il faut passer à autre chose. Donc, nous allons toujours au maximum des choses, sky is the limit, le ciel est la limite, comme nous disons chez nous. On avait promis un festival en plein désert sous 70° à l’ombre, on l’a fait. On avait promis des tentes premium avec climatisation et mini-frigos pour nos clients les plus fortunés qui veulent la simplicité de la nature et le confort d’un palace, on l’a fait. On a voulu financer les associations anti-LGBTQI qui transformeront les homosexuels en hétérosexuels, on l’a fait. On veut éradiquer l’homosexualité de la planète, on ne l’a pas encore fait, mais on va tout faire pour réaliser ce qui hante nos nuits et nos jours. C’est terrible, vous savez. Nous voyons des pénis même dans nos rêves. Des centaines de pénis homosexuels qui nous narguent, alors que nous voulons juste dormir tranquillement. Maudits pénis gays !”, prédit un chargé de relations publiques hétérosexuelles du festival.

“J’irai quand même à Coachella”

Mais tous ne sont pas ravis de cette animation, inédite dans l’histoire musicale mondiale. “Là, ça va trop loin. Déjà que le propriétaire de Coachella finance des associations anti-LGBT et que c’est pas bien, mais, en plus, ils veulent faire défiler des gays et des lesbiennes sur scène avant chaque concert ?. Je crois que je fermerai les yeux, le temps de l’exhibition. Mais j’irai quand même à Coachella. J’ai quand même économisé plusieurs mois pour m’offrir le pass de 3 jours. J’ai dû reporter le traitement de ma leucémie, car il fallait faire un choix entre l’hôpital ou le festival, mais ça en vaut la peine. La programmation est juste fantastique”, précise avec frénésie un spectateur, qui a hâte de danser durant la prochaine édition.

“Mariage entre un pénis et un vagin”

“Ce défilé de tapettes et de femmes avec des corps d’hommes entre dans le cadre de notre stratégie pour sensibiliser nos spectateurs sur les dangers de l’homosexualité. D’ailleurs, je vous prierais d’arrêter de regarder ma bouche quand je vous parle durant cette interview. Je n’aime pas que le mecs me regardent. Je ne suis pas un homo, je suis un mec, un vrai, tu veux que je te montre mes testicules ?. Comment ?, tu veux pas. Ok, je comprends. Bonne réponse. J’aurais dit la même chose à ta place, donc je n’insiste pas. Mais je promets de guérir le monde de ces ignominies que sont l’amour et les relations sexuelles entre personnes de même sexe. L’amour n’a de place que dans le mariage. Il y aura, un jour je l’espère, uniquement des personnes qui pratiqueront fellations et autres cunnilingus  uniquement sur des personnes de sexe opposé. Là, je me fais une raison. Après tout, le client est roi, c’est la rude loi du marketing. Mais normalement, il ne devrait y avoir de relations sexuelles que dans le cadre sacré du mariage. Mariage entre un pénis et un vagin, je tiens à le redire. Cela me brise le cœur de voir deux démoniaques pénis ou deux satanés vagins danser ensemble dans mon festival musical, mais je l’accepte, c’est le client qui décide. A termes, je prie pour, je ne programmerai que des chants religieux, sacré nom d’un scientifique qui fait des recherches sur ce diabolique Big Bang. Ça sera aussi, bientôt je l’espère, gratuit pour les femmes qui ont refusé d’avorter. Mais d’ici-là, je supporte encore la sexualité débridée des stars gays qui chantent dans mon festival, mais aussi des spectateurs LGBT qui paient pour entrer. Que mes caisses se remplissent encore grâce à eux. Alléluia !”, prêche le propriétaire de Coachella, tout en faisant le casting des gays et des lesbiennes qui défileront lors de la prochaine édition en échange d’invitations aux concerts et aux back-stages (couloirs, ndlr).

“Compréhensifs et adorables”

“Que cela reste entre nous. Tu ne le répètes à personne. Je savais que le propriétaire de Coachella finance des associations anti-gays. Mon public est à majorité gay, mais il me soutient. Il faut dire qu’en plus d’avoir plein de pognon à dépenser en loisirs, les gays sont également très compréhensifs et adorables, malgré leurs crises légendaires de jalousie. Statistiquement et scientifiquement, un gay est aussi jaloux que 5 nanas hétéros, c’est dire à quel point c’est jaloux un gay. Mais au sujet de ce festival, tu as vu le montant des cachets de Coachella ?. C’est énorme !. Je ne parle même pas des retombées marketing sur les ventes de mes singles, de mes albums et de mes produits dérivés. Nous, les artistes, nous gagnons beaucoup d’argent en venant ici. Je ne peux pas dire non à un mec anti-gay quand il me propose des centaines de milliers de dollars pour chanter une petite demi-heure. Tu ferais quoi à ma place ?”, demande une célèbre chanteuse.

“Je m’en fiche, j’ai déjà un copain”

La majorité des spectateurs, bien qu’outrés par le financement d’associations anti-gays, compte se rendre à la prochaine édition. “Le propriétaire de Coachella finance des associations anti-gays ?. Il n’apprécie pas les mecs apparemment. Je m’en fiche, j’ai déjà un copain”, confie un jeune homme gay, fan de la première heure du festival.

 

 

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

A lire également

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.