La Chine juge la future loi travail française trop sévère pour les salariés.

La réforme du Code du travail a des retentissements à l’international. Comme par exemple en Chine, pays du bien-être des salariés, selon le syndicat officiel du parti communiste chinois.

Mis à jour.

Les salariés, travaillant en France, ont toujours été considérés comme des privilégiés à travers le monde. Mais avec la réforme du Code du travail, les choses ont changé. La France n’est plus un paradis salarial.

“Les entreprises de Chine seront ravies d’embaucher les salariés français”.

Les dirigeants du gouvernement chinois jugent la future Loi Travail française cruelle et insoutenable pour les salariés. “Les salariés de France commencent à regretter de ne pas travailler en Chine. Qu’ils envoient leurs CV. Les entreprises de Chine seront ravies d’embaucher les salariés français. Le savoir-faire des cadres et ouvriers français est très estimé en Chine, comme avec votre fleuron STX“, annonce un dirigeant du parti communiste chinois.

Il faut dire que la nouvelle réforme du Code du travail français n’est pas tendre avec les salariés, comparée à l’ancien Code du travail. En Chine, en Corée du Nord, à Cuba, en Arabie Saoudite, aux Emirats Arabes Unis et dans bien d’autres pays, autrefois critiqués pour leurs politiques vis-à-vis de leurs travailleurs, les dirigeants sont scandalisés par l’austérité de la réforme française envers les salariés de l’hexagone.

“Je gagne 2 euros par jour, mais je préfère rester en Afrique”.

Le taux d’immigration a baissé de 50% depuis l’annonce des changements du Code du travail. “Je gagne 2 euros par jour, mais je préfère rester en Afrique. Avant la France c’était l’Eldorado, mais là, hors de question de travailler dans ces conditions. Je reste finalement ici dans mon pays. Si je pars, je serai encore plus pauvre en France”, confie Moussa, jeune malien de 23 ans.

Crédit-photo : Max Pixel, cc0.

 

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.