Compteur Linky : une fonctionnalité permettra de couper le courant chez vos voisins, en cas de tapage nocturne.

La musique adoucit les mœurs, mais pas quand ses voisins mettent le son à plein volume, en pleine nuit. Face aux multiples querelles de voisinage, le pôle “Entraide & Médiation” du géant Enedis, qui se sent indirectement responsable, a décidé d’apporter sa pierre à l’édifice des rapports de bon voisinage.

Mis à jour.

Alors que près de 10 millions de compteurs ont été installés à travers toute la France, Enedis , qui gère le réseau électrique français, modifie son compteur Linky pour la quiétude des abonnés. “Nous ne faisons pas que faire marcher votre frigo ou votre télé. Nous pouvons apporter davantage aux citoyens, qui ne voient en nous que des fils électriques, des normes NF C15-100 qui changent tous les mois et de satanées factures, qu’ils trouvent toujours trop chères. Nous n’avons pas un tableau électrique Legrand ou Hager à la place du cœur. Nous savons également apporter du bien-être et de la sérénité, à très basse tension, inférieure à 50 volts. Les gens peuvent compter sur nous et pas uniquement quand il s’agit de payer sa facture. Comme dans cet exemple-ci. Ce n’est pas de notre faute si vos voisins mettent le son à fond, mais les chaînes hi-fi marchent grâce à l’électricité. Donc, en quelque sorte, nous y sommes un tout petit peu pour quelque chose, indirectement et involontairement. Quand vos voisins mettent la musique à fond et chantent comme des casseroles rouillées. De surcroît, quand ils sont ivres. Les citoyens doivent savoir que nous sommes là. La nouvelle fonctionnalité permettra aux abonnés de dormir tranquillement. Cela fera comprendre aux abonnés à l’électricité, une bonne fois pour toutes, combien nous sommes utiles et importants. Ils vont enfin nous aimer nos abonnés”, indique Damien Coulomb, responsable chez Enedis.

“Via une application pour smartphones et tablettes”

La fonctionnalité, dont parle Damien Coulomb, consiste à couper, tout simplement, l’électricité chez vos voisins trop bruyants. Concrètement, après avoir appelé la police ou la gendarmerie, ces derniers vous mettent en relation directe avec Enedis, via une application pour smartphones et tablettes. “Alors, elle est pas bien la réforme de la justice ?. Dès qu’un individu lambda nous appellera pour se plaindre, nous lui demanderons de cesser de parler. Dès constatation des nuisances sonores et qualification des faits en tapage nocturne, nous mettrons en relation le plaignant avec Enedis, grâce à une application web. Fini le temps de la batteuse (machine à écrire, ndlr). Les forces de l’ordre savent vivre avec leur temps. Donc, je disais que dès que le plaignant sera mis en relation avec Enedis, il pourra couper le courant chez ses voisins trop musicophiles, avec répercussions sonores à haut volume. En clair, les voisins ne pourront faire fonctionner ni chaîne hi-fi, ni télévision, ni même la moindre petite ampoule, jusqu’à 7 heures du matin, pas avant. Ils auront encore l’eau pour se brosser les dents et zou !. Au lit et dodo. Les petits malins utiliseront leurs smartphones ou ordinateurs portables pour emmerder tout le monde, pour parler en langage familier. Mais quand les batteries seront vides, ils feront moins les crâneurs. Ils pourront toujours noyer leur chagrin dans l’alcool, mais en silence”, prévient un policier de la PJ parisienne.

“Entre la peste et le choléra, nous avons opté pour le choléra”

Les associations réclamant le retrait des compteurs Linky pour des supposées ondes électro-magnétiques thermos-nucléaires ont immédiatement demandé le maintien de tous les compteurs en France, suite à la fonctionnalité “anti-tapage nocturne”. “Entre la peste et le choléra, nous avons opté pour le choléra. Mieux vaut se prendre des ondes électromagnétiques de 2.000 volts en plein dans le cerveau que le bruit de la musique en pleine nuit. Aussi, nous avons retiré toutes les demandes et plaintes au sujet des compteurs Linky. Qu’Enedis considère, dorénavant, que nous voulons le maintien de tous les compteurs Linky à travers le pays. Tous nos adhérents sont d’accord avec nous. Linky est notre ami et il le sera pour la vie. Du moins ce qu’il en restera, car avec les ondes électromagnétiques, on ne sait pas encore pour l’espérance de vie des abonnés”, souligne le président d’une association luttant contre les ondes électromagnétiques.

 

 

 

Crédit-photo : Wokandapix, pixabay, cc0.

 

 

 

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.