Prime à la conversion de 5.000 euros pour l’achat de vélos qui bloqueront les autos des Gilets Jaunes le 17 novembre.

Le gouvernement assure que cette mesure n’a aucun lien avec le blocage prévu par les Gilets Jaunes le 17 novembre prochain. Cependant, plusieurs élus En marche sont sortis de leur réunion disruptive hebdomadaire avec des cris et des chants de joie.

Le gouvernement Philippe vient de décréter une nouvelle mesure pour lutter contre la pollution. Sur le modèle de la prime à la conversion relative aux automobiles, les heureux acquéreurs de vélos, électriques ou non, auront droit, également,à leur prime d’un montant allant de 2.000 à 5.000 euros, en échange de leur ancien outil de locomotion écologique.

“Il faut être solidaire”

“Même les voitures sont acceptées en échange. Ça fera toujours ça en moins samedi. Mais ne répétez pas ce que j’ai dit. J’ai pas envie d’être nommé porte-parole du gouvernement. Nous, à LREM, quand on te nomme porte-parole, c’est que tu as fait une connerie. Ah non, hors de question que je sois porte-parole. Plutôt retourner chez les Jeunes avec Wauquiez ou aller chez les Jeunes avec Mélenchon. Je suis à fond disruptif avec mon parti, mais je ne veux pas être porte-parole. D’abord, parce que j’y connais pas grand chose en politique et aussi parce que je n’ai pas envie de me retrouver interviewé par Bourdin. On n’aime pas ses questions à Bourdin. Il cherche toujours à tout savoir. Il va trop au fond des choses. Même nos conseillers en éléments de langage le craignent. Pourtant, ce sont des coriaces nos conseillers. Mais ils ont les chocottes de Bourdin, c’est dire. Même chose de la part d’un jeune élu parlementaire d’En Marche qui avait été interviewé par Bourdin l’an dernier. Lui, c’est bien simple, il pleure à chaque fois qu’il tombe sur BFM TV en zappant tranquillement chez lui. Il chiale aussi quand on passe devant les bureaux de BFM TV. Mais il le fait discrètement, par pudeur sûrement. Nous, on fait semblant de ne rien voir. Il faut être solidaire”, fait savoir un élu LaREM.

“C’est de la concurrence déloyale”

Alors que les écologistes et les vendeurs de 2 roues sans moteur à essence sont en liesse, nombreux sont les automobilistes qui critiquent cette mesure. “Là, j’avoue, ils sont forts. Le ‘ils’ ?. Ce sont ceux du gouvernement et les élus du Parlement. Tu captes rien ou quoi, toi ?. Mais quand même, cette promo sur les vélos, c’est de la concurrence déloyale en termes de blocage. Nous savons très bien qu’ils incitent les gens à acheter des vélos pour nous bloquer quand on va sortir de notre garage ou de notre place de parking, avant qu’on aille bloquer tout le pays pour empêcher cette hausse du carburant.  Va-t-on être obligés de leur crever leurs pneus à ces connards (cyclistes, ndlr) ?. Je pose la question au gouvernement”, explique un Gilet Jaune tout en vérifiant le niveau d’huile de son moteur pour être fin prêt samedi prochain.

“Cette journée est à graver sur tous les troncs d’arbre de France”

“Cette journée est à graver sur tous les troncs d’arbre de France. C’est historique. Jamais un gouvernement n’a donné autant d’importance à l’écologie. Nous, écologistes, nous pardonnons à l’Elysée, à Matignon et à ces glandeurs d’élus LaREM d’avoir donné un sursis indéfini au glyphosate. Cette histoire de glyphosate cancérigène, qu’ils considèrent que c’est de l’histoire ancienne. On ne leur en veut plus. En même temps, on avait de quoi être en rogne. Mais c’est oublié avec cette nouvelle prime sur les vélos. Ça me donne envie, tellement je suis content comme tout, d’aller bloquer les Gilets Jaunes lors de leur manifestation pro-pollution. Vivement le 17 novembre prochain”, s’impatiente un cycliste.

“Super prime anti-Gilets Jaunes”

Les détenteurs de tous types de vélos pourront bénéficier de cette prime, que certains appellent déjà avec un brin de malice “super prime anti-Gilets Jaunes”, pour l’achat d’un vélo neuf ou d’occasion chez les revendeurs agréés. “Je voulais acheter une nouvelle voiture, mais j’ai pas les moyens d’acheter une auto électrique. Le diesel, c’est même pas la peine. Déjà que je fume comme un pompier, alors si, en plus, je dois me coltiner la fumée du diesel dans l’habitacle de mon auto, je préfère pas. Je donne déjà assez pour mon futur cancer avec la clope. Alors avoir un double cancer, non merci. Je vais acheter des vélos pour toute la famille. J’ai failli acheter une voiture essence, mais avec l’histoire du journaliste qui a été découpé en rondelles par les bédouins en colère contre le journalisme indépendant dans leur consulat d’Arabie Saoudite à Istanbul, c’est sûr, l’essence va augmenter en flèche. Un litre d’essence va valoir encore plus cher qu’un paquet de cigarettes. Vous verrez, ça va être encore pire”, prévoit un cycliste.

 

 

Crédit-photo : PublicDomainPictures, pixabay, cc0.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.