Les autorités de Mars interdisent au G20 d’exploiter les richesses minières de la planète rouge.

Alors qu’une quantité astronomique d’eau gelée a été trouvée sur Mars, provoquant les convoitises de nombreux pays de la planète Terre, les autorités martiennes ont publié un communiqué inattendu.

Mis à jour. 29.07.18, 18h57.

 

Le communiqué de presse officiel, envoyé aux principales agences spatiales de la Terre via le satellite orbitale européen Cunnifellos-69, est sans appel. Le Parlement de la planète Mars interdit, officiellement, de manière “catégorique et irrévocable”, aux pays du G20 d’utiliser à la fois l’eau, mais également les millions de milliards de tonnes de minerais, présents dans les sous-sols martiens.

“Il n’y aura pas d’invasion de notre planète, comme cela est le cas chez vous, sur Terre, dès qu’il y a des réserves de pétrole, d’or, de diamants et de minerais, dans un autre pays, utiles à l’industrie humaine. Vous n’aurez également pas nos gisements de diamants rouges. Nous gardons nos richesses afin de les utiliser contre vous, au moment propice, quand vous aurez épuisé les vôtres. Au train où vont les choses, il ne vous faudra que quelques 150 ou 200 ans pour vous retrouver à l’âge de pierre. Et encore, je suis optimiste. Vous, les humains, vous consommez à l’excès. Mais continuez, les humains, cela arrange nos affaires. Vous vous croyez technologiquement en avance, détrompez-vous. Nous sommes, nous martiens comme vous dites, obligés de nous terrer, en sous-sol, car nos organismes ne supportent pas encore les forts rayonnements solaires. Mais avec la théorie de l’évolution, d’ici quelques décennies, nous pourrons sortir à la surface de notre si belle planète rouge. Tout va plus vite chez nous. Nos organismes s’adaptent plus vite que les vôtres, heureusement”, précise Jlebanta Jumanja, le porte-parole du Parlement de la planète Mars.

“Nous vous aurons prévenu”

Il faut dire que les ressources minières de Mars sont fabuleusement gigantesques. Hormis le pétrole et autres richesses énoncées dans le communiqué du Parlement martien, Mars regorge de cobalt, d’étain et de coltan, indispensables à la fabrication des smartphones, notamment. Les exploitations sauvages se multiplient à travers les quatre coins de notre planète Terre. “Nous ne voulons pas de cela chez nous sur Mars. Hors de question de vous laisser mettre, ne serait-ce qu’un seul orteil, sur notre fabuleuse et riche planète. Nous vous aurons prévenu. Nous avions pensé laisser les honnêtes scientifiques faire des recherches ici. Mais malheureusement, leurs études profitent toujours à certains industriels avides et cupides. N’envoyez plus vos maudits robots. Nous les réduirons à l’état de cendre si vous continuez à les faire poser sur nos terres sacrées”, menace le Maître-Général Jifanian, ministre des armées de la planète Mars.

“A la pointe de la technologie”

Les habitants de Mars ne peuvent pas encore sortir des tunnels dans lesquels ils sont cloîtrés. Cependant, ce confinement ne les a pas empêchés d’être à la pointe de la technologie. Dans leurs sous-sols, ils ont créé de véritables usines et laboratoires de recherches. Alors que nous, humains, nous peinons à avoir la 5G, les martiens en sont à l’équivalent de la 60G. “Vous êtes trop drôles les terriens avec votre misérable 5G. Vous ramez pour faire fonctionner votre réseau 5G avec les ondes millimétriques, alors que nous, sur Mars, nous en sommes déjà aux ondes nanométriques. En plus, nous captons dans nos tunnels. Vous, vous êtes silencieux dans vos tunnels d’autoroutes (rire martien)”, précise un ingénieur de Mars via le réseau social Telegram.

“Nous n’avons pas la notion de pitié ou d’empathie”

D’ici une cinquantaine d’années, les professeurs de Mars prévoient des sorties à la surface de leur planète. “Même avec l’équivalent de vos lunettes de soleil, nous, martiens, nous ne pouvons pas encore sortir en surface. Mais, d’ici quelques petites décennies nous règlerons cet épineux problème technique et biologique. De toute façon, dès que nous sortirons en surface, nous viendrons sur Terre. Nos vaisseaux spatiaux sont déjà prêts et ils fonctionnent pour naviguer sur de très longues distances. Malgré notre espérance de vie de 800 ans à peu près pour chacun de nous, martiens, nous sommes toujours pressés, comme vous les humains. C’est l’un de nos rares défauts. Contrairement à vous, nous ne faisons pas la guerre. Nous sommes pacifiques et pacifistes, mais uniquement entre nous, habitants de Mars. Avec les autres habitants des autres planètes, nous sommes, comment dire de manière courtoise ?. Ah oui, nous sommes cruels et sanguinaires. Nous n’avons pas la notion de pitié ou d’empathie. Demandez aux extraterrestres de la planète Xenion, qui étaient venus pour nos richesses. Ah non, suis-je bête, ils ne pourrons pas vous le dire, car nous les avons tous anéantis”, révèle le ministre des armées de la planète Mars.

“Si les martiens veulent la guerre, ils l’auront”

Des négociations débuteront entre le G20 et les représentants du Parlement de la planète Mars, dans les semaines qui viennent. “Nous nous attendons à des discussions ardues, mais leurs richesses sont d’abord les nôtres. Qu’ils gardent leurs put**** de tunnels, le reste est à nous. Si les martiens veulent la guerre, ils l’auront”, précise un émissaire du G20.

 

 

 

 

Crédit-photo : GooKingSword, pixabay, cc0.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.