Come-Back de Pelé : le Roi a repris l’entraînement pour éviter que ses records ne soient égalés par le jeune prodige français Mbappé.

En toute discrétion et humilité, mais avec fierté et détermination, le Roi Pelé a repris l’entraînement, dans le centre d’entraînement du mythique club du Santos FC, au Brésil, pour battre de nouveaux records, 41 ans après sa retraite sportive.

Ce qui semblait être à la fois une boutade, mais aussi un hommage, de la part du Roi Pelé, au talent du fantastique joueur de l’équipe de France de football Kylian Mbappé, prend un tout autre tournant.

La Coupe du monde de football 2018, qui a eu lieu en Russie, s’est achevée par le triomphe de l’équipe de France. L’attaquant Kylian Mbappé a livré une série de prestations qui a donné le tournis et la nausée aux défenseurs adverses.

“Du 0 à 37 en 3 secondes”

“De toute ma carrière, je n’avais jamais vu ça. Mbappé va bien trop vite pour le commun des mortels. Kylian fait du 0 à 37 en 3 secondes. Ma voiture ne démarre pas aussi vite. Mon bolide m’a pourtant coûté plus d’un million d’euros. Mais les accélérations de Mbappé sont plus vertigineuses que celles de ma put*** de voiture. Durant le match contre la France, j’en avais vomi tripes et boyaux, à la mi-temps, mais aussi après. Pendant la rencontre, comme je ne voulais pas choper la honte sur les réseaux sociaux, j’avais avalé mon vomi. Des dizaines de gorgées, durant tout le match. Si j’avais vomi sur la pelouse, à 100%, j’aurais été un Meme internet. Vous savez les personnages dont tout le monde se moque sur internet. Les scènes de vomi auraient tourné en boucle durant des décennies. Donc, j’ai avalé mon vomi, pendant tout le match. Je n’avais pas vraiment le choix. Et puis, plein de défenseurs, qui devaient stopper les salves de Mbappé, ont fait comme moi. Ils n’ont pas stoppé Mbappé, mais ils ont avalé aussi. J’ai été tellement malade des courses de Mbappé, que je n’ai même pas eu la force de lui demander son maillot”, confie un défenseur, qui semble se remettre peu à peu de ses terribles émotions.

Durant tout le mondial, mais en particulier après le match France-Argentine, l’immense talent des joueurs français a épaté la planète entière. “Dans notre équipe, même les attaquants ne peuvent pas marquer des buts comme celui de votre défenseur, celui qui a les cheveux bouclés, Pavarde (Pavard, ndlr). Pavarde a marqué un but magistral. Los azules (les bleus, ndlr) sont trop forts, même les remplaçants”, souligne un joueur international d’une équipe sud-américaine, qui a préféré garder l’anonymat.

“Au début du match, j’ai cru que c’était l’équipe du Brésil qui jouait, mais en mieux. En fait, non, c’était l’équipe de France. Ils jouent merveilleusement bien vos gamins. En particulier celui qui court comme une Formule 1”, souligne Joao, un habitant brésilien fan de foot.

Celui qui court comme une Formule 1, c’est bien évidemment Kylian Mbappé. Tous les journaux parlent de lui, de son génie, de sa vitesse de course et de son efficacité devant les buts adverses. Les hommages au talent de Mbappé pleuvent comme pleuvent les réformes du code du travail en France.

Les plus grandes stars du foot, actuelles et anciennes, vantent les performances du joueur tricolore, seulement âgé de 19 ans. Au point que le Roi en personne en a prit son smartphone pour twitter plusieurs messages élogieux à l’attention de Kylian Mbappé. Mais lors de son dernier message, suite à la victoire de la France en finale de la Coupe du monde, face à la surprenante équipe de Croatie, Pelé avait précisé qu’il devait lui falloir rechausser les crampons, afin d’éviter que ses records ne soient égalés par Mbappé.

“Le petit con”

“Au début, j’avais pensé que c’était une blague. Le Roi Pelé va remettre les crampons ? non, impossible. Mais quand j’ai vu Pelé aller dans le vestiaire du centre d’entraînement de notre club, le Santos FC, j’ai cru à un délire de ma part. Malgré mes prières, je ne rêvais pas, ce n’était pas une vision provoquée par le diable. Mais bien une vrai vision apportée par Dieu. De temps en temps, Pelé venait nous dire bonjour. Mais ce matin, quand il est rentré dans le vestiaire et qu’il en est ressorti avec les chaussures à crampons, le short et le maillot d’entraînement, j’ai cru à une caméra cachée. Et bien non. Pelé reprends bien la compétition. Durant la petite heure qu’a duré la séance, il n’a pas dit grand chose. Il n’a presque pas parlé. Il a fait son jogging pour échauffer ses muscles, puis il a fait des exercices avec le ballon et des tirs. La dernière fois que je l’ai vu jouer au Santos, son club de cœur, c’était en 1974. Il n’a pas beaucoup parlé durant cette première séance de son come-back. Les quelques mots que j’ai pu entendre sont ‘je reviens’, ‘il est génial, mais je suis plus fort’, le petit con’, ‘mes records ne seront jamais battus’, ‘le gamin est très fort, mais je vais y arriver’, ‘la sixième étoile, la sixième étoile’, ‘je serai titulaire au prochain match’ et ‘la Selecao, j’arrive’. Il n’a pas dit autre chose. Franchement, Pelé ne fait pas ses 77 ans. Il est toujours extraordinaire avec le ballon. Normal, il est brésilien (rire)”, précise, avec humour, un jardinier du club.

“Pelé™ est plus qu’une marque, c’est une légende”

Les officiels du Santos FC n’ont pas encore commenté le retour du fils prodigue, Edson Arantes do Nascimento, le Pelé national brésilien. “Nous laissons monsieur Pelé agir comme bon lui semble. De toute façon, personne ne peut rien lui refuser. Pelé™ est plus qu’une marque, c’est une légende. A monsieur Pelé de décider, lui et seulement lui, s’il figurera sur la feuille de match, durant les prochaines rencontres du Santos FC. Il a les clés de toute façon”, a révélé un collaborateur du Santos FC.

“Un patrimoine national”

Même son de cloche de la part de la légendaire Seleçao. Un communiqué du siège de la Fédération brésilienne de football a indiqué que “Monsieur Pelé pourra, s’il le désire, intégrer, dans les plus brefs délais l’équipe nationale brésilienne”. Toujours dans ce communiqué, la présidence de la fédération brésilienne a insisté sur le fait que les records de Pelé sont “un patrimoine national”. De ce fait, elle fera tout pour “protéger” les records de la légende Pelé, afin qu’ils ne puissent être “jamais battus, par personne. Ni par Kylian Mbappé, malgré tout son talent et sa virtuosité devant les buts, ni par personne d’autre”.

“On ne dit pas non à un joueur qui a marqué 77 buts en 92 sélections internationales et on ne dit pas non à un joueur qui a gagné 3 fois la Coupe du monde”, a souligné un membre de la fédération brésilienne.

Le mythique Pelé, ancien joueur du Bauru-SP, du Santos FC, du Cosmos New York et de la Seleçao, avec 1281 buts inscrits en 1363 matchs, en 22 ans de carrière, veut montrer au monde que le meilleur joueur du XXème siècle est toujours là.

 

L’un des tweets de Pelé sur Kylian Mbappé.


Crédit-photo : Cliff, Flickr, cc by 2.0.

 

 

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.