Plan anti-scoumoune de la FFF : la “Fédé” a ordonné à Nike de brûler, avant la finale, les dizaines de milliers de maillots tricolores comportant la deuxième étoile.

La vénérable et sage FFF serait-elle superstitieuse ?. Alors que le tant attendu match de finale de Coupe du monde 2018 a lieu dans quelques heures, la Fédération française de football a lancé une vaste opération destinée à mettre toutes les chances du côté des Bleus.

Mis à jour.

Le match France-Croatie, s’annonce à la fois ardu et passionnant. Ceci, aussi bien pour les joueurs tricolores, pour le sélectionneur français Didier Deschamps, pour les adjoints, pour le staffs des Bleus, pour les fans de la géniale équipe de France, pour les fans de foot, pour l’ensemble des citoyens en France métropolitaine et des DOM-TOM, et, de manière générale, pour tous ceux du monde entier. La pression monte et les sensibilités sont à fleur de peau.

Alors que Didier Deschamps prépare les tactiques sportives anti-Modric et anti-Rakitic, en vue de la confrontation qui aura lieu sur la pelouse du Stade Loujniki de Moscou, la FFF, Fédération française de football, a d’autres plans, à la fois étonnants et inédits, pour la finale. Afin de mettre toutes les chances du côté français, la FFF a adopté une stratégie surprenante pour permettre aux Bleus de remporter la finale de la Coupe du monde, qui se joue aujourd’hui, dimanche à 17h (heure française).

“On tripotera quand même la moustache d’Adil”

“On ne va pas refaire la même connerie qu’en 2002. Nous ne sommes pas cons à ce point, quand même. On ne va pas se contenter de toucher uniquement la moustache d’Adil Rami. La moustache d’Adil nous a porté chance jusqu’ici, il faut le reconnaître, mais il en faudra davantage pour gagner cette finale de Coupe du monde. Cela dit, on tripotera quand même la moustache d’Adil, on ne sait jamais”, précise un cadre de la FFF.

“Eminemment respectés et tout autant redoutés”

La FFF l’assure, elle n’a donné, à Didier Deschamps, aucune consigne sur le jeu défensif des tricolores. “A la FFF, on ne donne pas de consignes tactiques, ni à Didier (Deschamps, ndlr), ni aux gamins surdoués (Les Bleus, ndlr)”, précise un responsable de la FFF. Elle a simplement avoué, à demi-mots, que “la superstition y était pour quelque chose”, de ce plan digne d’un film de série B ou C. La FFF a de nombreuses fois souligné qu’elle n’intervenait pas dans les choix tactiques, ni stratégiques, ni sportifs de ses sélectionneurs. “Déjà qu’avant, on ne le faisait pas du tout. Vous imaginez qu’on le fait encore moins maintenant. Il y a Didier en face, il ne faut pas l’oublier. Et avec Didier, ça ne rigole pas. On ne veut pas partir en chaise roulante. Les tacles de Didier sont éminemment respectés et tout autant redoutés dans le milieu du football. Pourquoi tous les Bleus descendent du bus, d’après vous ?. A 100 mètres de la destination, avant même que le bus de l’équipe de France ne s’arrêtent, devant l’hôtel ou le stade, les gamins forcent la portière et sautent dehors pour bien montrer au coach qu’il n’y a pas de problème, que tout va très bien, que tout le monde suit les consignes, que tout le monde va descendre et qu’il n’y a surtout pas lieu de s’énerver et encore moins de tacler”, précise un cadre de la FFF.

Après moultes tentatives d’interviews, nous avons réussi à connaître le plan de la FFF pour mettre les Bleus dans les meilleures conditions, afin de brandir fièrement, dimanche, la prestigieuse coupe du monde.

“Va te faire foutre, toi et ton article de merde !”

Les révélations de BFMTV semblent être exactes. Nike a bien produit des maillots de l’équipe de France avec une deuxième étoile brodée. “Tu vois que l’on ne dit pas que des conneries à BFM, espèce de connard !. Et puis, va te faire foutre, toi et ton article de merde !”, me demande un journaliste de BFMTV.

“Le gramme du maillot de foot est plus cher que le gramme de cocaïne”

“Allez faire un tour du côté de l’usine de fabrication de maillots de Nike en Thaïlande, ainsi que dans les fabriques de ses sous-traitants en Turquie, en Pologne ou en Géorgie. Là, vous saurez la vérité sur la stratégie de la FFF. La Fédé (FFF, ndlr) a demandé à Nike de détruire les maillots à 2 étoiles qu’elle fabrique en ce moment même. La FFF craint le mauvais sort et la malchance, depuis la publicité Adidas en 2002. Elle ne veut pas que ces put**** de 2 étoiles portent l’œil aux gamins ou à Didier (Deschamps, ndlr). Depuis le match France-Argentine, les usines de Nike tournent à plein régime. Oui, depuis que la France a mis une sacrée raclée à l’Argentine. Tu bats Messi, donc, forcément, tu seras le futur champion du monde. C’est comme si tu te tapes la nana la plus canon de ta boîte. Donc, forcément, te faire toutes les autres ne sera qu’une simple formalité. Même en la jouant défensif, tu les mettras dans ton pieux et tu les niqueras, automatiquement. De manière logique et déductive, c’est pareil pour le football. Donc, pour en revenir aux maillots de l’équipe de France. A la vente, à 140 euros les 140 grammes de tissu des maillots, je comprends qu’ils soient pressés chez Nike de vite les mettre en rayon. Ils ne sont pas bêtes. Même les petits pains ne se vendent pas autant. Le gramme du maillot de foot est plus cher que le gramme de cocaïne. Les maillots devaient initialement être dans les boutiques françaises demain, lundi ou mardi. Mais là, ça prendra un tout petit peu de retard. Mais, par pitié et par charité sportive, ne dites pas mon nom dans votre article. La FFF est aussi puissante que la FIFA. On ne dirait pas comme ça, mais c’est pourtant la réalité. Sous leurs airs de gendres idéaux ou de notables de province, il ne faut pas les fâcher, les gens de la FFF. On s’est jamais vus, on s’est jamais parlés. Je ne vous connais pas et pareil de votre côté. Oubliez que j’existe, oubliez mon visage, oubliez ma voix, par pitié. On vient d’avoir un bébé avec ma femme. Put***. Qu’est-ce qui m’a pris de vous avoir parlé ?”, se demande la source anonyme travaillant à la FFF, que nous avons interviewé dans un célèbre bar à putes nationalisé, proche du Stade Loujniki, au Sud-Ouest de Moscou.

Nos correspondants en Pologne, en Géorgie, en Turquie et en Thaïlande ont délaissé leurs massages sensuels quotidiens pour se rendre, discrètement, devant les usines de Nike et de ses sous-traitants, qui fabriquent les maillots de foot au célèbre logo à la virgule. Leurs conclusions sont toutes concordantes. Des milliers de maillots de la France, avec deux étoiles, sont en train d’être brûlés, en ce moment même.

“Des milliers de maillots de la France avec deux étoiles”

“Au début, je n’en ai pas cru mes yeux. Des amas de maillots de la France, avec deux étoiles, ont été brûlés, devant moi, volontairement. J’ai halluciné. Si ça avait été l’avant-veille, j’aurais dit que j’étais sous l’emprise de substances particulièrement nocives. J’avais pris un pot, avec des potes, dans un bar à opium. C’est légal ici. En France, il y a les bars à chicha. Mais ici, en Thaïlande, il y a les bars à opium, en plus des bars à putes folkloriques traditionnels. Mais la scène avec les maillots à 2 étoiles qui prennent feu a été incroyable. Si je ne l’avais pas vu, j’aurais dit que c’était une blague. Des milliers de maillots de la France avec deux étoiles brodées dessus, en train de cramer, sous mes yeux, avec des flammes de 6 mètres. Oui, ils ont bien rajouté une 2ème étoile. Ils l’ont fait, je n’arrive toujours pas à y croire. C’est vraiment dingue cette histoire. Ils n’ont pas retenu la leçon de la seconde étoile avec Adidas en 2002 ?. Ils ne sont pas superstitieux à la FFF ?”, se demande notre correspondant en Thaïlande.

“Des originaux en plus”

En Pologne, notre journaliste, cet ancien ivrogne, reconverti dans le journalisme, a précisé qu’il avait entendu, alors que les maillots flambent comme une savoureuse crêpe à l’Armagnac, des cadres du sous-traitant de la marque à la virgule prononcer les phrases “Pourquoi la FFF veut que l’on brûle des maillots tout neuf ?”, “Il sont fous ces français”, “De toute façon, la France va gagner, pourquoi on détruit ces beaux maillots neufs. Tout ça à cause des 2 étoiles ?” ou encore “C’est la deuxième étoile qui les dérange ? ils sont superstitieux à ce point ?”, “On a bien respecté les consignes. La 2ème étoile n’est pas un défaut de fabrication pourtant” et “Oh, non, c’est injuste, des originaux en plus”.

La FFF et Nike n’ont toujours pas communiqué au sujet des maillots avec la deuxième étoile, dont le nombre varie entre 20.000 et 220.000 exemplaires produits.

“Le textile, c’est comme les manifestants. Il y a toujours plusieurs centaines de milliers d’exemplaires d’écart entre les chiffres des uns et les estimations des autres. On ne sait jamais vraiment combien exactement il s’en fabrique. En tout cas, c’est à la louche, ça marche du tonnerre, surtout en ce moment, pas comme du temps de … bref. En plus, les ouvriers travaillent tellement vite. Certaines usines les paient à la pièce. Donc, forcément, ils produisent davantage que la quantité demandée. Normalement, les ouvriers ont un minimum de pièces textiles à fabriquer chaque jour. Sinon, ils n’ont pas le revenu minimum, qui est tout de même de 3 dollars par jour. Imaginez que la main d’œuvre représente 0.80 dollar d’une pièce textile. Cela lorgne sur les marges, mais nous avons un cœur. Nous savons être généreux dans le textile. Nous accordons cet avantage à nos ouvriers avec grand plaisir. Nous arrivons difficilement à payer nos charges comme les appartements dans les quatre coins du monde, les voitures de luxe, les voyages d’agrément, les yachts, les grands restaurants et les sorties festives. Vous ne pouvez pas imaginer comme cela est difficile pour nos adhérents. Suis-je bête. Bien sûr que non, vous ne pouvez pas l’imaginer. Vous n’avez pas de manufacture textile. Bref, tout ça pour vous dire que nous n’en voulons pas à nos ouvriers. Nous savons être généreux dans le textile”, indique le président de l’Association des fabricants de maillots de football.

“Allez les Bleus”

“En attendant, nous l’espérons, d’avoir la 2ème étoile sur le maillot tricolore, sachez que la France a déjà des étoiles dans ses maillots de foot. Ces étoiles, ce sont nos joueurs de l’équipe de France. Les titulaires et tous les autres. Ils sont trop forts nos Bleus. Allez les Bleus !”, a précisé un cadre de la FFF.

 

 

 

 

Crédit-photo : HG-Fotografie, pixabay, cc0.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.