Messi à Paris : face à la suprématie annoncée du PSG sur la Ligue 1, la LFP remettra un trophée spécial au 2ème du championnat français.

Avec un effectif digne d’une équipe de FIFA ou de PES sur console de jeu vidéo, le Paris Saint-Germain est quasi-certain de régner sur toutes les compétitions françaises.

Aussi, pour motiver toutes les autres équipes françaises qui ne remporteront rien dans les saisons à venir, la Ligue de Football professionnel français a décidé de créer un trophée spécial pour le second du championnat de Ligue 1. Un autre prix sera également remis aux clubs qui perdront contre le PSG lors des prochaines finales de la Coupe de France.

“Quand t’as des joueurs comme ça, tu n’as pas le droit de perdre contre les clubs de Ligue 1. Je le dis sans condescendance. De toute façon, que le PSG ait le droit ou pas : c’est impossible qu’il perde. En Champions League, je ne dis pas, c’est autre chose. Mais dans notre championnat, il faut savoir que certains joueurs de clubs de deuxième moitié de championnat travaillent à côté de leur activité de joueur de Ligue 1. Normal, les Présidents de clubs français de football n’ont pas tous des fonds financiers illimités. Aucun, en fait n’a les moyens du club de la capitale. Je dis ça avec tout le respect que j’ai pour les industriels français propriétaires de clubs de football”, explique un consultant bénévole.


“Leur noyau accumbens sera HS”

“Malgré le fait qu’ils ressentiront un certain plaisir intérieur de voir des stars sur la pelouse, il faut savoir que les joueurs qui joueront contre le PSG verront leurs sécrétions de dopamine bloquées. Le réseau de leurs connexions neuronales liées à la récompense seront totalement brouillé. Leur circuit de la récompense, situé dans l’aire tegmentale ventrale et dans leur noyau accumbens sera HS, caput, broken. Je ne parle même pas du bordel qu’il y aura dans leur hypothalamus latéral et dans leur cortex préfrontal. Pour remettre en marche la machine du plaisir et du désir d’avoir un trophée à la fin de la saison, la création de nouveaux prix est une très bonne chose. La Ligue de Football professionnelle a très bien fait, sinon les joueurs du PSG auront en face d’eux des joueurs totalement amorphes, en plus d’être tétanisés par la peur de se choper un 8 ou 9 zéro, par mi-temps”, a expliqué un éminent psychiatre.

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

 

Partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

lejournalnews.com