Depuis ce mercredi 2 août, cette ressource naturelle vitale est épuisée.

Une conférence à huis clos a eu lieu dans les bureaux du siège de l’ONU, à New-York pour débattre et trouver une solution quant à l’épuisement d’une ressource vitale pour des centaines de millions de personnes à travers le monde.

Il est 7h du matin dans la Big Apple. C’est le Jour du dépassement. La consommation mondiale a dépassé ce que la Terre a pu produire en une année. Les délégations des grandes puissances économiques mondiales sortent recroquevillées à tour de rôle des bureaux du gigantesque siège de l’Organisation des Nations Unies, dans la 46ème rue de New-York . Après une nuit blanche passée à trouver une solution pour compenser la disparition de cette ressource qu’est le Nutella dans les prochaines semaines.

Nutella
Photo : -donald- , cc by-sa 3.0.

En pleurs, le représentant de Nutella Ferrero Monde, Natalino Parmigiano, tout en suffoquant et en haletant, nous indique que sa société va puiser dans ses réserves stratégiques, de plus de 850.000 tonnes, entreposées dans une grotte transformée en bunker ultra-sécurisé non loin de la petite ville d’Alba, dans le Piémont,  pour tenir le plus longtemps possible et ainsi alimenter le maximum de personnes en pâte à tartiner au goût inimitable. “Comprenez que nous faisons le maximum, mais que les dirigeants de cette vénérable institution qu’est l’ONU nous demande de fournir notre recette secrète du Nutella à nos concurrents pour compenser la rareté de cette ressources : c’est no, non, niet, lo, no way bitches, nein, nao, nei, nee, jo, naï, la abadane, nej, ei, ag, nage, ohi, nem, te, bo kaore, hapana, hayir, não, maï, laha, nahin, nann, oho !!!”, précise-t-il avant que nous lui coupions la paroles car il allait continuer à dire non en 141 langues.

Cependant, de source non officielle, il se murmure dans les Starbucks des alentours que l’ONU s’apprêterait à envoyer les casques bleus pour pousser le géant italien de la pâte à tartiner à révéler sa recette et tels les médicaments génériques dans le domaine médical, en faire profiter un maximum d’individus. Ceci pour se prémunir de tout soulèvement populaire, craint-on dans les quartiers généraux militaires des pays membres de l’ONU.

Seule la Corée du nord est préservée de ce chaos, car ils n’ont jamais entendu parler du Nutella. Mais il se chuchote que le dirigeant-dictateur coréen Kim Jong-un  se fournirait, en Nutella et en Whopper du géant du Fast-food Burger king grâce au marché clandestin à partir de la Russie, via la Mongolie et la Chine.

A signaler que le Président américain, Donald Trump a publié un communiqué que voici : “L’année dernière c’était le 8 août, le jour du dépassement. Cette année c’est le 2 août. Six jours de différence, c’est pas grand chose. Pas la peine de faire toutes ces histoires.”.

Crédit photo principale : Charles Rondeau, cc0 1.0.

 

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.