Jack Ma – Environnement : “Pour le bien de la planète, n’achetez plus les conneries qui se vendent sur les sites de commerce en ligne”.

A Davos, lors du Forum Economique Mondial, Jack Ma, le Président du puissant site de commerce en ligne Alibaba, a donné de précieux conseils pour préserver l’environnement.

Mis à jour.

Jack Ma est un puissant homme d’affaire, mais également un sage parmi les sages. A Davos, en Suisse, lors du Forum Economique Mondial, le dirigeant du site de commerce en ligne alibaba.com, l’a encore prouvé en faisant un remarquable discours, s’inspirant de la philosophie chinoise, pour défendre l’environnement, sauver la planète, prévenir des dangers de la surconsommation et lutter contre la pollution.

“Comme un grain de sable dans l’œil”

Le charismatique PDG d’Alibaba, reconnu pour être quelqu’un de très sympathique et accessible, a recommandé de ne plus acheter toutes les “conneries inutiles et superflues”, qui sont disponibles sur les sites de commerce en ligne. Malgré sa fortune, estimée à 38 milliards de dollars US selon Bloomberg, le businessman chinois Jack Ma privilégie “l’introspection et la sagesse”. Il demande donc aux gens de regarder plus vers l’intérieur, c’est-à-dire de moins voir vers dehors, internet en faisant partie “bien évidement”, selon lui. Contre la pollution, il recommande de consommer moins. Selon lui, “la surconsommation est comme un grain de sable dans l’œil”.

“Un melon très sucré a la tige très amère”

Il a poursuivi son éminent et remarquable discours empli de sérénité et de philosophie en déclarant “qu’un melon très sucré a la tige très amère”, en référence aux activités oubliées peu à peu, par les individus du monde contemporain, comme le dialogue direct, les arts…  Il conseille donc aux “personnes sur terre” de sortir davantage, de n’acheter que ce qui leur est réellement utile, essentiellement des produits de bases (huile, farine, beurre, eau…), de ressentir la nature, de dialoguer plus, de voir ses amis et sa famille davantage, d’avoir un loisirs créatif, de lire de “vrais” livres, de passer moins de temps sur les sites de commerce en ligne, de visiter les musées et d’assister aux événements culturelles et artistiques.

“Réfléchissez avant d’acheter”

Alors que son temps de parole était terminé, il a insisté ardemment pour clôturer son discours, en lançant à David Stairshaw, l’organisateur du forum, “Camarade-Commissaire, laissez-moi finir s’il-vous-plait, j’ai un ultime message important à transmettre. L’espèce humaine en dépend”. David Stairshaw acquiesce, droit et se penchant vers l’avant, tel un judoka saluant son adversaire. Jack Ma continue, “une cabane de chaume où l’on rit vaut mieux qu’un palais où l’on pleure. Aussi, pour le bien de la planète et c’est un conseil du vendeur expérimenté que je suis que je vous donne, n’achetez plus les conneries qui se vendent sur les sites de commerce en ligne. Nous devons choisir entre surproductivité et préservation de notre planète. Vous ne pourrez obtenir deux peaux d’une même vache. Je m’adresse en particulier aux américains et aux européens, habitants du monde capitaliste, sachez que l’avenir de la planète et donc de l’Humanité en dépendent. Arrêtez les achats impulsifs, calmez-vous, respirez lentement, tel le panda allongé sur un lit de bambous après avoir bien mangé. Maîtrisez-vous. Utilisez le meilleur ordinateur qui soit : votre cerveau. Réfléchissez avant d’acheter. Ne cédez pas aux plaisirs du prêt-à-consommer à obsolescence programmée. Une bonne abeille ne prend pas la fleur tombée. J’ai également un message pour certains industriels et commerçants cupides, avides et prêts à tout pour faire fortune rapidement, sachez que la boue durcit au feu et l’or se ramollit”. Il ajoute que “l’argent est une richesse morte, les enfants sont une richesse vivante”. Enfin il conclut par une très sage parole empreinte de sagesse et d’écologie, “des feuilles du mûrier, le temps fait du satin. Vous devrez être patients, ne pas délaisser l’objectif qui est la sauvegarde de la planète. Celui qui tient un tigre par la queue ne doit pas lâcher prise. Cependant, je suis optimiste. A force de persévérance, n’importe qui peut parvenir à déplacer une montagne”.

Preuve de sagesse de son éloquent message à Davos, le discours de Jack Ma est diffusé, durant les séances de Yoga, en lieu et place de la somnolente musique zen habituelle, dans des milliers de salles à travers le monde.

 

Jack Ma sur l’environnement,

Forum Economique Mondial à Davos (Suisse).

  Source : Youtube.

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.