Joe Biden élu Président des USA : la Chine décrète le 7 novembre “Jour de fête des Exportations”.

En dehors des pays européens qui voient en l’élection de Joe Biden une avancée pour la protection de l’environnement, en plus des pays sud-américains qui ne se verront plus traités de “pays de merde” par un Président US, c’est au tour de la puissante Chine de fêter les résultats de cette folle présidentielle 2020. Explications.

Après 4 interminables journées de débats, d’accusations de fraude de la part du camp Trump, de recomptage de voix, Joe Biden a réussi à atteindre le tant convoité nombre de 270 en termes de grands électeurs. Ainsi, l’ancien vice-président de Barack Obama devient le 46ème Président des États-Unis d’Amérique.

“Cela ne pourra pas être pire qu’avec l’autre excité…”


Après des années à ne produire quasiment pour la forme, en laissant les machines de ses usines tourner à vide pour rassurer les investisseurs lors de la crise du covid, l’exportatrice Chine compte rattraper son retard à partir de janvier prochain. “Dès que monsieur Biden aura prêté serment, nous déchargerons nos centaines de milliers de containers dans les ports américains. Nos containers se poseront sur les quais des ports américains le 20 janvier. Même avec les recours des républicains, ça sera bon. Ils parlent trop, les politiques US. Certes, pas autant que les politiques européens, mais quand même. Ça en fait du temps précieux de perdu. Nous, on ne bavarde pas autant. Pour mener nos négociations, nous laissons la partie adverse attendre des heures, et le tour est joué. En une journée, ces élections américaines auraient pu être réglées, si nous nous en étions chargés. Cela ne pourra pas être pire qu’avec l’autre excité (Donald Trump, ndlr), quand il était au pouvoir”, analyse le ministre chinois des exportations.

“Contraints de délocaliser nos usines”

Du côté des industriels américains, le moral n’est pas au beau fixe. “Une pièce que l’on produit pour 19 dollars aux USA, les chinois la vendent dans le commerce pour 3 dollars, prix public en magasin. Nous serons contraints de délocaliser nos usines dans des pays à bas-coûts en termes de main d’œuvre”, se désole le propriétaire d’une usine US, qui venait de rapatrier sa production vers les USA il y a à peine deux ans.

“On ne peut pas tout avoir dans la vie”

Pour fêter l’élection de Joe Biden, la Chine a proclamé ce 7 novembre “Jour de fête nationale des Exportations”. “C’est la moindre des choses. C’est un grand jour, même si nous ne lui faisons pas trop confiance en raison de ses improductives et anti-capitalistes opinions sur le climat. De toute façon, nous n’allons à Paris que pour vendre nos produits et acheter des modèles originaux afin de s’en inspirer. Je dis bien pour nous en inspirer, pas les copier. Nous y allons aussi pour faire du tourisme. On dépense aussi là-bas. Paris, c’est cher. Que voulez-vous, on ne peut pas tout avoir dans la vie”, philosophe le ministre de la Production, de la Santé au travail, des Droits de l’Homme et de l’Ouvrier, de la Surveillance d’opposants politiques et des Persécutions de Ouïghours de la République populaire de Chine.

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

 

Partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!