La Californie offrira du cannabis à chaque touriste dans tous les aéroports de l’état.

Une initiative pour promouvoir le tourisme qui pourrait donner des idées à de nombreux pays à travers le monde.

Depuis le 1er janvier 2018, le cannabis est légal dans tout l’état américain de Californie. Depuis 1996, le Golden State autorisait l’usage de drogues douces uniquement à usage thérapeutique.

Après certaines églises de Californie qui offrent de la marijuana à leurs fidèles à la place des traditionnelles hosties, ce sont désormais les aéroports de Californie qui donneront comme présent de bienvenue du cannabis à tous les voyageurs de plus de 21 ans, âge de la majorité aux Etats-Unis.

Welcome to Hollyweed.

Suite à la légalisation du cannabis à usage récréatif, l’état américain de Californie offrira à chaque touriste adulte du cannabis lors de son arrivée à l’aéroport. Après un test géant, durant une semaine du mois de décembre dernier dans le grand aéroport Los Angeles International (LAX), les autorités ont lancé le plan appelé “Welcome to Hollyweed” dans tous les aéroports de l’état californien.

Ainsi, depuis le 1er janvier 2018, ce sont 13 aéroports de Californie qui remettront, après le passage en douane, 10 grammes de cannabis à toutes les personnes de 21 ans et plus. La Californie est le neuvième état américain à légaliser les drogues douces pour ses 40 millions d’habitants et ses millions de touristes, dont 2.000.000 de visiteurs annuels pour tenter d’apercevoir les stars people de la famille Kardashian.

Les autorités préviennent cependant que la quantité offerte ne peut être revendue. “La weed offerte devra être consommée par le touriste. Il ne sera en aucun cas toléré de la revendre. Une brochure sera fournie avec chaque sachet de cannabis. Le dépliant comporte les informations importantes concernant le commerce légal de drogues douces dans tout le Golden State, l’autre nom donné à la Californie, tel que le grammage maximal autorisé lors de chaque vente, qui est de 28 grammes, ainsi que les lieux permis pour en acheter. Par exemple, il ne sera pas autorisé d’en acheter près des écoles. Tout acheteur devra avoir en sa possession une pièce d’identité”, indique un agent rattaché au département fédéral au commerce des drogues douces.

 

Crédit-photo : Max Pixel, cc0.

 

 

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*