Journée du Patrimoine : la culture du cannabis a fait le plein en Seine-Saint-Denis ce week-end.

Encore une Journée du Patrimoine réussie pour les dealers de la Seine-Saint-Denis ce week-end lors de cet événement national et européen.

Mis à jour.

Après la déclaration du Président de la République au sujet de la Seine-Saint-Denis, la qualifiant de Silicon Valley, les dealers du 93 ont une autre raison de satisfaction. En effet, lors de la Journée du Patrimoine, le nombre de visiteurs, férus de culture, est en forte hausse dans le département, dont est notamment issu Suprême NTM.

Nous montrer à la hauteur des attentes de notre Président.

Lors de cette événement culturel au retentissement international, nous avons visité plusieurs lieux où se sont déroulées, dans le calme, la curiosité et la sérénité, ces manifestations culturelles et avons rencontré un organisateur passionné. Du fait de sa timidité et de sa modestie, il a tenu à ne pas révéler son identité.

En parallèle à ses études, cet entrepreneur pourrait être un adolescent comme un autre. Mais il a décidé de consacré une grande partie de son temps et son énergie à promouvoir la culture, à sa manière. “Comme le théâtre, la lecture, la peinture, la musique, l’architecture et bien d’autres biens culturels, le cannabis est un produit culturel à part entière. Nos produits sont d’ailleurs très prisés. Il y a plus de visiteurs que l’an dernier. On estime cette augmentation de la fréquentation de l’ordre de 21%, selon nos chiffres”, souligne le dealer de 15 ans, installé dans un bureau de ses locaux flambants neufs. “Au même titre que le Palais de l’Élysée, le Sénat, l’Arc de Triomphe, les musées, l’École de l’Opéra de Paris, les bâtiments administratifs, le Pont du Gard ou le Mucem de Marseille, nos points de culture du cannabis en Seine-Saint-Denis ont été apprécié par les visiteurs, toutes nationalités confondues”, ajoute le jeune homme. “Cela nous motive davantage pour la prochaine édition, surtout après les propos de notre Président, Emmanuel Macron, un visionnaire ce grand monsieur. Il a comparé notre territoire à la Silicon Valley, c’est très touchant de sa part. Cela récompense nos nuits blanches à travailler pour l’essor de la culture. Notre filière, agréée Label Commerce équitable, est également un levier de développement. Nous rétribuons les producteurs à leurs juste valeur. Nous mettrons toute notre énergie à nous montrer à la hauteur des attentes de notre Président. D’ailleurs, cette année, nous avons édité des plans avec circuits à thèmes et l’an prochain, nous lancerons même notre application web”, précise le jeune manager.

Une application inédite pour la promotion de la culture du cannabis.

Après les propos du Président de la République qualifiant la Seine-Saint-Denis de Silicon Valley, une start-up californienne, filiale d’un grand groupe internet, a contacté  le manager de ce point culturel. Ils travailleront sur une application inédite pour la promotion de la culture du cannabis et de sa commercialisation, dès la semaine prochaine.

Le Pass Culture intègrera la culture du cannabis, dès 2018.

Face au succès de cette édition, les villes de St-Denis, Montfermeil, Clichy-sous-Bois , Aubervilliers, Épinay-sur-Seine, Aulnay-sous-Bois, Saint-Ouen et La Courneuve planchent, conjointement et en partenariat avec Amsterdam aux Pays-Bas, sur une Journée Européenne du Patrimoine de la culture du cannabis, en complément de la Journée du Patrimoine du Ministère de la Culture. Une demande a d’ailleurs été remise en main propre au Ministère de la Culture. La demande officielle a été accompagnée d’une pétition, rassemblant plus de 6.000 signatures de détaillants en cannabis.

Une autre bonne nouvelle pour les investisseurs de la Seine-Saint-Denis est que le Pass Culture intègrera la culture du cannabis, dès 2018, en plus de Jacquie & Michel et Xbox Live Gold.

Dans toute la France, d’autres manifestations de ce type se sont déroulées dans la bonne humeur et la joie.

Photo : Pixabay, cc0.

 

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.