LREM se porte acquéreur du bâtiment du Parti socialiste, rue de Solférino.

Face à des difficultés financières, le Parti socialiste, autrefois écurie politique ayant vu gagné les élections présidentielles par plusieurs membres de son mouvement, va céder son emblématique siège, rue de Solférino à Paris.

L’agence immobilière chargée de trouver un acheteur a déjà reçu une offre concrète au bâtiment de 3.000 mètres carrés. En effet, l’offre reçue, pour le siège du Parti socialiste, dans le VIIème arrondissement de Paris, vient du mouvement politique La République en Marche (LREM).

Le nouveau siège du PS est situé à 2 km du territoire occupé par les loups.

Le montant de la proposition d’achat n’a pas été encore divulgué. Cependant, un proche du dossier confie “qu’il y a 9 chiffres sur la proposition envoyée, virgule non comprise. Deux fois la valeur du marché. Je sais pas pourquoi ils le veulent tant, mais ce qui est sûr c’est qu’ils le veulent ce bâtiment”. Le Parti socialiste a pris possession des clés de son nouveau siège, en Corrèze. “Le nouveau siège du PS est situé à 2 km du territoire occupé par les loups. Peu le savent mais on a des loups. A force de les cotoyer, ils ne font plus attention à nous. J’ai oublié de préciser qu’il faut éviter de manger de l’agneau avant de sortir. L’odeur du mouton les rend nerveux. L’astuce est de boire de la liqueur de gentiane. Nous avons la Salers ici. Mais attention l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération”, nous avertit un habitant de Tulle.

Le Macronis Lupus et le Vallsis Lupus sont les plus dangereux.

Le déménagement a déjà commencé, nous confie un cadre du Parti socialiste. Le mobilier restant va être envoyé dans le nouveau siège, à Tulle, en Corrèze. Quand on lui demande si les loups de Corrèze ne lui font pas peur, il sourit. “Les loups de Corrèze ne seront pas aussi dangereux que les loups de la politique que nous avons fréquenté. Le Macronis Lupus et le Vallsis Lupus sont les plus dangereux. Pires que les Canis Lupus. Les loups de Corrèze sont des agneaux par rapport à ceux de Paris”, souligne un cadre du PS.

Crédit photo : Thomon, cc by-sa 4.0.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.