Marathon de Paris : les coureurs français ultra-favoris en raison des grèves de la SNCF.

Pour sa 42ème édition, le Schneider Electric Marathon de Paris verra, sans aucun doute, des victoires tricolores dans les trois catégories du parcours de 42 kilomètres.

Les organisateurs parisiens du Schneider Electric Marathon de Paris mettent les petits plats dans les grands. Des victoires françaises, dans les 3 catégories de la mythique course de marathon, semblent se profiler de façon certaine. En effet, les grèves des cheminots de la SNCF ont obligé les runners français à marcher de très longues heures pour aller au travail ou rentrer chez eux. Parfois, sur des distances de plus de 80 kilomètres, à l’instar des coureurs éthiopiens et kényans dans leurs pays où ils n’ont pas de grèves car il n’y a pas de trains dans toutes les régions de leur pays.

“Nous avons évité les 18ème et 19ème arrondissements”

Le Schneider Electric Marathon de Paris sera couru sur une distance de 42 kilomètres. Les coureurs partiront de la plus belle avenue du monde, les Champs Elysées avec ses boutiques hors de prix et arriveront Avenue Foch, paradis de la prostitution de luxe, après être passés par la Place de la Bastille, haïe par Stéphane Bern, le Bois de Vincennes avec les singes du zoo en liberté, la Cathédrale Notre-Dame de Paris, la Tour Eiffel sous les applaudissements de ses emblématiques pickpockets, le Bois de Boulogne avec ses légendaires prostitué(e)s et par bien d’autres monuments et grandes avenues aux appartements luxueux, à plus de 40.000 euros le mètre carré de la capitale française. “Nous avons évité les 18ème et 19ème arrondissements car les coureurs se feraient voler leurs onéreuses chaussures sans difficultés. L’évènement est diffusé dans toute la planète, on va pas se taper la honte. Cela me ferait mal là où je pense de voir des milliers de coureurs franchir la ligne d’arrivée pieds nus. Je ne veux pas voir non plus les participants Handisport arrivé en rampant car ils se sont fait voler leurs fauteuils roulants à Barbès. Cela ferait le buzz, comme disent les jeunes, mais pour l’image de la ville de Paris, cela ne serait pas tip-top comme disent les adolescents. Pour que les commentateurs parlent du PSG et de Neymar, les participants du Schneider Electric Marathon de Paris passeront à côté du Parc des Princes. Nous avons évité le Stade de France sinon les coureurs s’arrêtaient pour discuter et fumer du haschich avec les dealers fans de course à pied de Saint-Denis”, indique une élue de la Mairie de Paris qui préfère garder l’anonymat de peur de se faire extirper son smartphone ou son sac à main par car-jacking.

“De vrais bolides vos petits blancs furtifs”

Considérés jusqu’ici comme les tortues dans le domaine de la course à pied, les sportifs français commencent à faire peur aux compétiteurs étrangers. Les coureurs français, aussi bien professionnels qu’amateurs, partent favoris pour remporter le célèbre Marathon de Paris pour la première fois dans histoire de la célèbre course. “Moi, je parcours près de 60 kilomètres par jour depuis l’âge de 2 ans. J’accompagnais ma maman pour aller chercher l’eau, dans le village d’à coté. Après, c’est devenu presque inné chez moi de courir. C’est comme quand vous buvez une bière devant vos émissions à la con. Vous le faites sans efforts. Moi, je cours sans efforts, sans être essoufflé et en sueur à la fin des petits 42 kilomètres. Ce n’est pas comme si je courais un 100 mètres, il ne faut pas exagérer, mais c’est comme si je courais sur 200 mètres, je dirais”, précise un athlète professionnel kényan. Il ajoute, “mais ces grèves de la SNCF vont nous compliquer les choses. Vos marathoniens français sont devenus trop forts pour nous. J’en ai vu quelques-uns qui s’entraînaient au Bois de Vincennes aujourd’hui. De vrais bolides vos petits blancs furtifs. Il y en avait même un qui a dépassé une Porsche, qui devait faire un go-fast, lancée à pleine vitesse et poursuivie par des voitures de police”.

“Un concert géant le dimanche 8 avril au soir sur le parvis du Trocadéro”

La Mairie de Paris et le ministère français des Sports y croient d’ailleurs dur comme fer. A tel point qu’ils organiseront un concert géant le dimanche 8 avril au soir sur le parvis du Trocadéro. De nombreuses vedettes de la chanson seront présentes : Jay Z, Indochine, Mylène Farmer, Ed Sheeran, Louane, Patrick Bruel, Julien Doré, Bigflo & Oli, Renaud, Soprano, Maître Gims, Lorie, M. Pokora, Vianney, Kids United, Florent Pagny, Patricia Kaas, Manu Chao, Bertrand Cantat, David Guetta, SHInee, BTS…

“…sur les plus hautes marches du podium sans réelles grandes difficultés”

Que cela soit dans les courses Handisport, hommes ou femmes, les athlètes français devraient se hisser sur les plus hautes marches du podium sans réelles grandes difficultés, selon de nombreux experts et selon l’avis même des organisateurs de la course. “Avant nos coureurs français ne faisaient pas 200 mètres sans prendre leur voiture. Donc, forcément, cela se ressentait sur leur musculature, surtout au niveau des jambes. Avant, ils étaient tout maigrichons. Mais là, avec les grèves des cheminots de la SNCF, tous les coureurs, sans exception, ont été obligés de parcourir des dizaines de kilomètres pour aller au travail ou rentrer chez eux, comme le font les coureurs éthiopiens et kényans dans leur vie de tous les jours. Là, les coureuses et les coureurs ont de vraies jambes d’athlètes, avec des muscles. Même chez les Handisport, les athlètes français ont des diamètres de bras de 120 centimètres en moyenne. C’est vraiment très impressionnant de les voir rouler à plus de 150 km/h sur leurs fauteuils roulants”, indique un organisateur.

“Nous courrons pour créer des liens…”

Du côté des coureurs français, c’est le même enthousiasme qui règne. “Pour une fois, on fera mieux que les coureurs africains. Cette grève des cheminots est vraiment une aubaine pour nous. C’est une très bonne chose pour nous qu’ils nous empêchent de prendre le train, le TER et l’Intercités. Au début, on a râlé comme tout le monde, je l’avoue. On a traité les cheminots d’enfants gâtés, de fonctionnaires nés avec une cuillère en or dans la bouche et de bien d’autres expressions à la limite du vulgaire, que je ne pourrai pas vous dire par politesse, comme enculés, gros cons, feignasses de cheminots de mes deux et emmerdeurs. Mais l’avantage que les sportifs éthiopiens et kenyans avaient sur nous a fondu comme neige au soleil. Depuis leur plus jeune âge, ils font des dizaines de kilomètres par jour pour aller à l’école, à leur travail ou voir de la famille. Même leurs politiques font des dizaines de kilomètres à pieds pour aller au parlement, car leurs pays sont malheureusement trop pauvres pour qu’ils aient ne serait-ce qu’une seule voiture de fonction et aussi, car les sommes issues des richesses en sous-sols sont détournées. Donc les caisses de leurs états sont vides. Désolé de vous parler de politique internationale, mais quand on court entre joggers, on discute sur de nombreux sujets, dont la politique. Tu ne peux pas courir 2 ou 3 heures en silence. Tu te fais chier et donc t’as besoin de parler. les gens croient que le running et le trail sont des sports individuels, mais non. C’est même tout le contraire. Nous courrons pour créer des liens d’échanges humains, culturels, philosophiques, amicaux, affectifs et pourquoi pas sexuels. Ce n’est pas interdit. Et puis, vous savez, malgré nos sacs banane bien ringardes années 80, nous sommes de très grands séducteurs nous les runners. Pour en revenir à notre sujet. Là, on a rattrapé notre retard en quelques jours grâce à la SNCF”, précise un coureur français, qui a traversé Paris en 10 minutes en courant.

 

 

 

Crédit-photo : maxmann, pixabay, cc0.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.