Mariage de Gwyneth Paltrow : les food-trucks de viandes grillées et de burgers ont ravi les invités.

La célèbre actrice américaine Gwyneth Paltrow, connue aussi bien pour ses rôles au cinéma que pour ses régimes macrobiotiques, a épousé le producteur-réalisateur-scénariste Brad Falchuk, samedi dernier dans les Hamptons, l’un des ultimes quartiers chics américains.

Connus pour être un territoire élitiste, où les personnes les plus fortunées des USA passent leurs vacances, les Hamptons ont été sous les projecteurs une nouvelle fois, le week-end dernier. “Nous sommes habitués aux caméras. Les Kardashian viennent tout le temps ici. C’est normal. Ici, dans les Hamptons, le taux de pauvreté est de -10%. Nous, les habitants des Hamptons, nous sommes 10% plus riches que les plus riches des USA. A part les journalistes pauvres, comme toi, aucune personne pauvre n’est admise ici”, relate un habitant, un magazine people dans une main et une épaisse liasse de billets de banque dans l’autre. Les Hamptons figurent en tête du prestigieux classement Rich & Wealthy des endroits qui ne comptent aucune personne nécessiteuse. Les seconde et troisième places reviennent au 16ème arrondissement parisien et au quartier résidentiel des hauts fonctionnaires communistes de Pékin, en Chine.

L’actrice des sagas Iron Man et Avengers a épousé son amoureux, le week-end dernier aux USA, le producteur-réalisateur-scénariste-cadreur-éclairagiste-costumier-bruiteur-graphiste-cascadeur-régisseur-projectionniste-agent artistique-perchman Brad Falchuk. De nombreuses stars US, dont Cameron Diaz, Robert Downey Jr, Steven Spielberg ou le légendaire comique à l’air constamment triste Jerry Seinfeld, ont été conviées au mariage de l’actrice de cinéma. Les tourtereaux s’étaient rencontrés en 2010 lors du tournage de la série à succès Glee.

“Plutôt manger du fromage au crack en conserve…”

“J’ai attendu 2018 pour l’union de nos émotions. Le chiffre 8 ressemble à des ailes de papillon. Le papillon est un être sensible, innocent et pur, comme notre relation fusionnelle. J’aime Brad de toutes mes forces cosmiques intérieures. Je préférerais plutôt manger du fromage au crack en conserve que de vivre sans lui. Il est ma source lumineuse d’enchantement interstellaire, nécessaire à mon âme cristalline, comme mon eau Clear Quartz Bottle, que vous trouverez en vente sur mon site internet Goop. Ne ricanez pas. Votre sourire narquois est dû au fait que je sois jolie. Ne le niez pas. Tenez, prenez ces gélules de Rhodiola. Cela vous permettra d’améliorer votre capacité du corps à absorber l’oxygène et cela pourra favoriser votre clarté mentale, petit effronté. Je vous ai rajouté un comprimé d’Ashwagandha pour votre santé immunitaire, votre vitalité sexuelle et votre humeur harmonisée. Cela vous empêchera d’écrire des conneries dans vos articles. Non, non, ne sortez pas votre argent, c’est offert voluptueusement par Goop“, me fait savoir l’idéaliste et altruiste Gwyneth Paltrow.

“C’est presque du plagiat”

Bien qu’elle ne soit pas médecin, le magazine Health without PhD, revue américaine spécialisée en médecine et en actualités people, a classé l’actrice parmi les personnalités mondiales qui apportent le plus de bonheur, de vitalité émotionnelle et de sérénité aux gens. D’éminents gourous des USA, d’Europe ou d’Asie dénoncent une “sorte de concurrence franche, mais déloyale”. Même son de cloche de la part des plus illustres marabouts africains. “Les clients peuvent même payer en francs CFA sur son site. C’est vraiment pas juste”, prévient un marabout, avant d’embarquer dans sa berline allemande toute neuve. Les guérisseurs, via une association créée pour l’occasion dans le Delaware, afin de ne pas payer de taxes, ni d’impôts, demandent à l’actrice de ne plus promettre le bonheur et le bien-être à ses clients. “Non, ce que fait cette dame, avec ses soins et ses gélules du bonheur n’est pas bien du tout, avec tout notre céleste respect. Qui d’autres que nous, les gourous, pouvons promettre une félicité éternelle et une santé d’éléphant à notre clientèle, en échange de sourire et surtout d’argent, que cela soit des dollars, des euros, des yens, des bitcoins, des ethereums, des ripples, des litecoins, des lingots d’or ou des actions en bourse. On accepte même les francs CFA ou des monnaies d’Amérique du Sud, mais en très grande quantité uniquement. Les stars doivent faire ce qu’elles savent faire le mieux, c’est-à-dire jouer la comédie. Nous, les gourous, nous sommes dans le vrai, nous apportons des solutions concrètes, scientifiquement prouvées. Je me demande d’ailleurs pourquoi aucun gourou n’a encore reçu le Prix Nobel. C’est vraiment injuste. Au sujet de Madame Paltrow, c’est presque du plagiat qu’elle fait. J ene dis pas qu’elle copie sur nous, non. Mais je vais vous donner un exemple pour vous expliquer ma pensée. Le spray pulvérisable Eternal indescribable happiness que je vends en ligne sur mon site internet est mille fois plus efficace que son Psychic Vampire Reppellent. Il est aussi mille fois plus cher, c’est une réalité, mais il est mille fois plus efficace. La qualité a un prix. Dans la vie, il faut savoir ce que l’on veut, sacré nom d’un tigre du Bengale en rut. Mon élixir protège des mauvaises vibrations, à 100%. Juridiquement parlant, je ne peux pas vous expliquer ce que signifient les mauvaises vibrations. Je ne veux pas d’un autre procès de la part des syndicats des médecins. Ces foutus charlatans de toubibs diplômés nous détestent. Il faut dire qu’il y a de quoi. Pendant que les docteurs passaient des nuits blanches à apprendre leurs cours de médecine, quand ils étaient étudiants, nous, les gourous, nous faisions la fête, nuit et jour, à se taper tout ce qui bouge. J’ai fait une grande université américaine, je sais de quoi je parle. J’ai été recalé en première année de médecine. J’avais pas le niveau qu’ils disaient. En fait, je faisais la nouba tout le temps. J’ai quand même eu un diplôme, je ne me rappelle plus de son nom, au diplôme. Scientologie ou Gouroutologie, bref, un truc du genre. Aux USA, il y a des diplôme reconnus et agréés de toutes sortes. Sky is the limit, sacré nom d’une subprime. Je comprends les médecins qui sont contre nous. La jalousie est humaine, mais nous pouvons la guérir grâce à notre huile essentielle de menthe verte et de curcuma. C’est radical pour ne plus être envieux. Mais, bizarrement, tous les médecins à qui je l’ai offerte me l’ont renvoyé à la figure. Satanée jalousie compulsive”, remarque un éminent gourou, avant de remonter dans son jet-privé, payé cash grâce à ses adorateurs-clients.

“Faire de la figuration au buffet végétarien du mariage”

“Pour être franc avec vous, lejournalnews.com, j’ai longuement hésité avant d’aller au mariage de mon amie Gwyneth. Mais l’amitié est plus forte que tout, c’est une réalité. Mais une autre réalité est que je ne voulais pas manger uniquement des graines et des feuilles d’épinard. Quand tu sais que tu vas manger uniquement que de la salade, des carottes et du putain de tofu, tu réfléchis à deux fois avant de confirmer ta présence. Gwyneth est une amie de longue date. Mais, heureusement, il y avait tous ces food-trucks, en face de la grande villa où s’est déroulé le mariage. Ils ne faisaient pas partie de l’organisation, mais ils ont reniflé le bon filon. Ils savaient qu’il y avait de l’argent à se faire, énormément d’argent, beaucoup de dollars US. J’avais quand même bien mangé avant d’aller faire de la figuration au buffet végétarien du mariage, avant le mariage, dans mon hôtel. En fait, c’était plus du second rôle que de la figuration. J’avais parlé pour ne pas paraître déçu. Les figurants ne parlent pas, comme du temps du cinéma muet. Mais la vue de tous ces légumes, étalés comme au marché sur les tables lors de la cérémonie, m’a donné l’envie de manger encore plus de viande. J’étais en mode carnivore-carnassier, mi-lion, mi-hyène. Donc, durant la somptueuse réception, j’ai grignoté quelques conneries végétariennes, sinon Gwyneth allait être vexée. Les propriétaires des food-trucks ont eu une bonne idée d’aller dans les Hamptons. C’est bien simple, je me suis empiffré de viande, de saucisses et de hamburgers 100% viande. J’ai demandé au fast-food d’enlever le pain des burgers, tellement le buffet vegan m’a rendu triplement carnivore”, confie une grande vedette hollywoodienne de cinéma, tout en déboutonnant son pantalon, tellement elle avait mangé de viande rouge et de burritos.

“Vous devrez être hors-champ”

Les propriétaires des restaurants sur roues sont aux anges. Ils n’ont jamais gagné autant d’argent que durant ce mariage, célébré dans les Hamptons, au nord-est de la Big Apple (New York, ndlr). Cette région élitiste est mondialement connue pour ne compter aucun pauvre, ni aucune personne de la classe moyenne. “Bonjour. Oui, vous, le monsieur avec le micro, m’interpelle un invité, armé jusqu’aux dents, tout en se dirigeant curieusement vers moi. Excusez-moi, mais j’ai une question à vous poser. Vous gagnez combien par an ?. Si vous touchez moins de 10 millions de dollars annuellement, je vous prierais de sortir, vous devrez être hors-champ, sinon je préviens les services de sécurité privés de notre lotissement résidentiel”. Après avoir reçu l’accord des organisateurs pour pouvoir assister à cet évènement mondial, je continue mon reportage. “Ne faites pas attention à ce mec. La personne qui vous a parlé n’est pas d’Hollywood, ni de New York. C’est une personne qui habite ici, dans les Hamptons. J’avoue qu’ils sont bizarres les gens d’ici. Pas tous, heureusement, mais il y a de sacrés tarés. La Mairie des Hamptons nous a même prêté, à nous les serveurs, des montres de luxe. On les porte pour ne pas déstabiliser les invités qui habitent ici. Quand tu as une montre à 20 dollars, cela leur donne la nausée. Regarde mes chaussures, il y a 30 minutes, elles étaient pleines de vomi. J’avais oublié de remplacer ma montre bas-de-gamme par celle prêtée par la mairie. D’après toi, pourquoi le mec que tu viens d’interviewer a dégobillé ?. Tiens, je te prête ma montre, tu me la rendras après avoir fait toutes tes interviews. Fais-la bien paraître sinon des gens vont s’évanouir. Elle doit être visible. Ne la perds pas, cette saloperie coûte 50.000 dollars. Take care, bro”, prévient un serveur.

“J’ai été éliminé du casting”

“Moi qui insultait en silence et intérieurement, dans ma tête, ces maudits vegans, j’ai eu totalement tort, je le concède. Au temps pour moi, j’ai eu vraiment tort. Ils sont bien en fait ces végétariens mangeurs de légumes. Vous qui êtes dans les médias, lejournalnews.com, je voulais vous demander une petite chose. Il y a d’autres stars d’Hollywood végétariennes qui se marient bientôt dans la région ?. Je demande au cas où vous le sauriez, même si je ne suis pas invité pour rentrer à l’intérieur. J’ai été éliminé du casting, normal, je ne les connais pas personnellement. C’est vraiment dommage, les vegans ont l’air de personnes gentilles et douces. De toute façon, je vais juste garer mon food-truck, dans la rue en face des mariages, pour permettre aux fans de viande et de tripes de manger correctement, à leur guise, afin d’être tout sourire sur les photos des magazines people. Il ne faut pas croire les vegans. La viande a ses effets positifs. Je travaille la plupart du temps à New York. Mais je suis prêt à rouler jusqu’à Chicago, Dallas, Houston ou Miami. Même aux Bahamas, s’il le faut, tellement c’est rentable ces mariages végétariens. Si vous avez des infos sur des noces de vedettes vegans, faites-moi signe. Il y a beaucoup de mangeurs de légumes et de graines à Hollywood, mais il y a aussi pas mal de férus de bonne chair animale. Je ne savais pas que les people adoraient autant la barbaque. Ils aiment la viande plus que le sexe, selon mon analyse visuelle personnelle, quand j’ai servi les stars depuis mon food-truck. Ils ne regardaient même pas les beaux petits culs qui passaient devant eux. Leurs regards gourmands étaient uniquement dirigés vers les grosses pièces de viande saignante, en train de cuire, dans mon snack roulant. J’ai installé un éclairage LED dernier cri pour que le côté saignant de la bidoche soit bien visible. C’est marketing la restauration. En fait, tout est marketing aux USA. J’adore ce pays. J’ai commencé la restauration à New York depuis 2 mois environ et j’ai déjà 10 food-trucks. Ce soir, mes véhicules sont tous ici pour nourrir les célébrités. On a fait des selfies et j’ai aussi pris en photo des stars en train de manger des hamburgers et des travers de porc grillés au feu de bois. Quand tu vas à Los Angeles ou dans les Hamptons, tu deviens paparazzi automatiquement. A New York, non, tu as juste le temps de faire ton travail et de dormir, et encore. Quand tu as tes 4 heures de sommeil, tu es content comme un trader qui a refourgué tous les actifs toxiques qui lui restaient sur les bras. Nous n’avons le temps pour rien à NY. Dans un sens, c’est normal, tu ne fais que marcher vite, tout le temps. Des fois, tu marches à vive allure et tu ne sais pas pourquoi, mais tu dois marcher vite. C’est la dure règle de New York. Tu marches ou tu crèves. A Los Angeles, c’est pareil, mais tu ne marches pas là-bas, tu roules en voiture, tout le temps. Même quand tu n’as rien à faire à LA, tu circules en automobile. Les célébrités de ce mariage ont bien mangé. Mais d’autres ont envoyé leur compagne ou compagnon, moins médiatisés, venir chercher leurs grillades et autres burritos ou chilli con carne. Ils ont même envoyé leurs maîtresses ou leurs amants, tellement ils voulaient manger de la barbaque. Ils les envoient pour ne pas se brouiller avec Gwyneth et Brad. Gwyneth et Brad ont le bras long à Hollywood. Mieux vaut ne pas les fâcher ces deux-là. Gwyneth ne plaisante pas avec la bouffe. Demandez à son ex, le chanteur de Coldplay (Chris Martin, ndlr). Tout de suite après avoir signé les papiers du divorce, il s’est jeté sur un gros gigot de bœuf. Il n’a même pas attendu que la viande soit cuite, ni même découpée en tranches fines. Il a ingurgité le gigot façon carpaccio. Je le sais, c’est moi qui l’ai servi. J’étais garé devant un grand cabinet d’avocats d’Hollywood et j’ai vu un homme courir vers mon food-truck, à vive allure. Mais ce soir, les invités ont d’abord fait un tour au buffet végétarien. C’est connu dans le domaine, devant Gwyneth, tu as intérêt à finir ton assiette de crudités, de graines et de tofu. Tu as même intérêt à en redemander et à manger avec le sourire, même quand tu mâches leurs conneries de veggie-burgers, de veggie-chilli, de veggie-fajitas ou des veggie-raviolis au gingembre à la citronnelle, à la coriandre, au zeste de Yuzu, à l’ail séchée, au Maca jaune du Pérou et aux clous de girofle. Avec Gwyneth, il faut connaître son script macrobiotique par cœur. Un burger et des raviolis sans viande ?. Pourquoi pas la ville de New York sans les Giants ?, pendant que nous y sommes. Je ne vous parle même pas de leurs barbecues vegan. Ils mettent leur putain de tofu, de pois chiches ou de quinoa au lieu de la viande hachée ou des savoureux ribs de porc. Qu’ils ne supportent pas de manger du bœuf ou du cochon, je peux comprendre. C’est imposant comme animal. Mais que les vegans dégustent au moins une petite volaille grillée, avec de la sauce texane. Le Texas ne nous a pas donné que des bonnes choses (George W Bush, ndlr), mais nous devons reconnaître leurs apports dans le domaine culinaire avec leurs succulentes grillades. Ne pas manger de viande, c’est un désastre, vraiment. Che palle ! (j’en ai mal au rectum !, ndlr), comme on dit en Italie (Little Italy, ndlr). L’Italie, la vraie, celle de Staten Island. Les Little Italy du Bronx et de Brooklyn sont bien aussi. Je ne veux pas me fâcher avec les mafias locales. Je ne veux pas voir mes 10 food-trucks neufs dynamités, en plein matin. Par contre, la Little Italy de Manhattan, c’est purement folklorique, c’est uniquement touristique. Vraiment, ces histoires de mangeurs de feuilles de salade et d’arbustes (végétariens, lacto-végétariens, végétaliens et flexitariens, ndlr) sont vraiment dures à comprendre. Heureusement, c’est bon pour mes affaires. J’avais quand même tout perdu lors de la crise des subprimes. Saloperie de libéralisme. Il y a quand même des gens qui ne peuvent pas se passer de bonne chair carnassière bien viandeuse. Dai, dai, j’ai ma caisse à compter. J’ai des tonnes de billets à compter. Arriverdeci (dégage, ndlr)”, conclut Roberto, un restaurateur new-yorkais ambulant.

L’actrice de Shakespeare in Love est célèbre pour son régime 100% macrobiotique. Elle est également la fondatrice de Goop, un blog devenu site de vente en ligne de produits de bien-être. Créée il y a une dizaine d’années, cette marque est pointée du doigt par les gynécologues et autres spécialistes en médecine.

“Moins cher qu’un Book Photo”

“Je vous recommande la bouteille d’eau au cristal de quartz. Elle n’est pas chère en plus. 80 dollars US, c’est rien pour acquérir de l’énergie positive. C’est moins cher qu’un Book Photo. C’est donné, même. Ça tombe bien,  il y a un pop-up store à Londres, pas loin de chez vous en France. C’est au 188, Westbourne Grove, dans l’excentrique quartier de Notting Hill, à Londres. En jet, c’est très rapide pour s’y rendre. Suivez mon conseil. Un autre conseil très important. Ne confondez pas l’œuf vaginal de Goop avec son Elvie Trainer, appareil pour renforcer le plancher pelvien, vendu sur le site internet de Goop. Mon gynécologue a mis 5 heures pour l’enlever de ma chatte. En plus, je venais tout juste de me refaire le pussy (vagin, ndlr). L’opération de rajeunissement de mon minou m’avait coûté 120.000 dollars. Ne les confondez surtout pas”, me recommande une invitée, tout en ingurgitant une poignée de comprimés contre sa dépression chronique, apportés par le livreur de l’une des pharmacies-boutiques de luxe-parfumerie des Hamptons.

“Presque aussi pire que de voir un film sous-titré en anglais”

Cependant, de nombreuses stars ont avoué qu’elles pensaient renoncer à leurs plats composés de viande, de poisson, d’œufs et autres cadavres d’animaux. “J’envisage sincèrement d’arrêter de bouffer des cadavres d’animaux, mais pas uniquement pour bien me faire voir par le puissant couple (Gwyneth et Brad, ndlr). La viande des animaux nourris aux hormones est plus tendre, mais ce n’est pas une raison. Les OGM donnent plus d’onctuosité aux muscles des animaux abattus sauvagement, mais quand même. Les OGM protègent aussi des maladies, d’après Fox News, mais il y a des limites. Sky is the limit, mais pas dans ces conditions, non, non et non. C’est presque aussi pire que de voir un film sous-titré au cinéma, sur Netflix ou à la télévision. Les pauvres animaux souffrent. Arrêtons d’être des bêtes sauvages et mangeons comme les herbivores, sacré nom d’un tacos avec supplément fromage. Il est indécent de manger ces êtres sans défense. J’aimerais bien arrêter de manger des animaux, mais le problème, c’est la putain de bonne sauce onctueuse qu’il y a avec les grillades. Un vrai régale. Je ne promets rien, mais je vais réfléchir très sérieusement à devenir antibiotique (macrobiotique, ndlr)”, indique une actrice, tout en dégustant un plat de savoureuses ailes de poulets préalablement lavés au chlore par le producteur.

“Enigmatiques ingrédients dans mon script”

Le traiteur de la réception avait concocté d’excellents, mais tout autant étranges, petits plats à base de haricots, de graines de lin et de fruits secs. “J’ai aussi rajouté des frites à mes menus. Au dessert, j’ai concocté des Oreos saupoudrés de céréales bio. Les convives n’ont mangé que les Oreos, je ne sais pas pourquoi. C’est la première fois que je prépare un repas de mariage avec de tels énigmatiques ingrédients dans mon script (menu, ndlr), basés sur le régime macrobiotique de Gwyneth Paltrow. Ne me demandez pas ce que c’est exactement son régime, je n’en sais fichtre rien. Je n’ai pas appris ça lors de mes multiples formations en écoles de cuisine, ni en France, ni en Suisse, ni lors de mes stages en Chine, au Japon, en Argentine, au Brésil, en Inde ou au Maroc. Mais l’étonnant buffet de ce médiatique mariage a été une réussite totale. Les invités ont tellement mangé de graines qu’ils faisaient des allers-retours dehors, toute la soirée. Ils ont également discuté avec les gérants des food-trucks qui se sont garés en face de la résidence où a eu lieu le mariage de Gwyneth. Décidément, les stars de cinéma adorent bavarder”, plaisante le grand chef-cuisinier en charge de la partie culinaire de la réception. Il ajoute, “culinaire, culinaire, comme vous y allez. J’ai pas fait cuire grand chose. 99% des plats servis sont crus”.

“Une sorte de prequel en quelque sorte”

Le mariage de Gwyneth a donc été une pure réussite. “Le repas de mariage de Gwyneth et de Brad m’a rappelé quand j’étais tout petit. Manger des racines et des graines m’a fait penser à mon enfance, durant la crise de 1929. C’est mon cookie de Proust, comme vous dites les français (madeleine de Proust, ndlr). Le menu a été une sorte de prequel en quelque sorte, il y avait une telle réminiscence dans tous ces plats. Ces mets ont provoqué en moi un énorme choc affectif. J’ai adoré ce que nous avons rongé et picoré durant le buffet. Mais attention, nous n’avons pas fait que grignoter, nous avons bien bu aussi. Le whisky japonais qui a été servi est excellent. Heureusement que Gwyneth adore la gnôle. Ça doit être la picole qui l’aide à tenir bon durant son régime antibiotique (macrobiotique, ndlr)”, précise, les larmes aux yeux, un convive, un renommé producteur âgé de 98 ans.

En plus des plats macrobiotiques, les convives ont eu droit à des ateliers, offerts par Gwyneth, qui ont permis aux invités de faire des séances d’infrarouges et des bains de vapeur pour nettoyer leur utérus. “J’ai failli prévenir le ministère de la Santé car les bains de vapeur libèrent les bactéries sensées protéger l’utérus. Mais j’avais tellement mangé de tacos, vendus dans l’un des food-trucks dehors, que je n’ai pas eu la force de sortir mon smartphone de ma poche”, indique un gynécologue invité au mariage.

 

 

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

 

 

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.