Féria d’Evry : les corridas catalanes seront maintenues malgré le départ du député Valls.

Le départ de Manuel Valls a choqué bon nombre d’habitants de l’Essonne en général et d’Evry en particulier. Parti se présenter aux élections municipales de Barcelone, en Espagne, qui auront lieu le 26 mai prochain, Manuel Valls voit sa création “culturelle”, les corridas d’Evry, perdurer malgré son départ vers d’autres contrées politiques.

Manuel Valls a annoncé sa candidature à la mairie de Barcelone, mardi dernier, mais les habitants de la 1ère circonscription de l’Essonne pourront dormir tranquille. Ils continueront de se divertir en contemplant les impressionnants taureaux des mythiques corridas d’Evry. “Votre corrida d’Evry est de très bonne qualité. Presque aussi bien que nos corridas espagnoles. Bien sûr, cela ne vaut pas les corridas de Nîmes ou de Marseille, dans le Stade Vélodrome, avec les supporters de l’OM qui chantent très fort, mais pour un début, c’est très bien. Après tout, cela ne fait que 6 années que les corridas d’Evry existent. Vraiment pas mal pour un début”, fait remarquer un torero ibérique.

“Ici, c’est la Catalogne, cabrón

Après avoir indiqué, les yeux dans les yeux, il y a plusieurs années, qu’il ferait tout pour servir les habitants d’Evry, Manuel Valls est, malgré tout, allé se présenter aux élections municipales en Espagne. “Espagne, Espagne, comme vous y allez. Ici, c’est la Catalogne, cabrón (connard, ndlr). Qué coño (saperlipopette, ndlr), fais attention à ce que tu écris dans ton site lejournalnews.com de mi cojones (de mes deux, ndlr). Indique bien que Barcelone, c’est en Catalunya, pas en Espagne de mierda (d’excrément, ndlr). Soit bien précis puto (prostitué, ndlr). Barcelona es mas que una ciudad. Barcelone est plus qu’une ville. T’as compris hijo de puta (fils d’escort-girl, ndlr) ?”, me demande un catalan, fan de l’Athletico Madrid.

Ainsi, Manuel Valls se présente pour devenir le futur maire de la magnifique ville de Barcelone. La capitale catalane compte 1,6 millions d’habitants et s’étend sur 100 km². Connue pour son architecture, dont la Sagrada familia, ainsi que pour son patrimoine culturel comme le Musée Picasso, Barcelone est essentiellement connue pour son emblématique club de football, le légendaire FC Barcelone. Il y a également l’Espanyol Barcelone, l’autre club de la ville évoluant en Liga, la première division ibérique, mais les barcelonais évitent d’en parler, depuis les exploits de Lionel Messi. “Evitez de prononcer le nom de l’autre club de Barcelone (Espanyol Barcelone, ndlr). Ils ont de bons joueurs, mais quand vous les comparez à ceux du Barça, il n’y a pas photo. L’Espanyol est un sujet tabou. Pour ne pas fâcher les quelques supporters de l’Espanyol, le Barça envoie ses propres supporters pour remplir leur stade. Mais évitez d’en parler dans votre site internet”, précise un historien du sport.

“Entre le FC Barcelone et le FC Evry, vous auriez fait quoi, vous ?”

Selon plusieurs spécialistes en politique, il est tout à fait normal que Manuel Valls soit parti en “exil politique” en Espagne et surtout à Barcelone. “Entre le FC Barcelone et le FC Evry, vous auriez fait quoi, vous ?. D’ailleurs, je pose la même question à toutes les personnes qui critiquent injustement l’ancien adhérent socialiste. Ne jetez pas la première pierre à celui qui a voulu rejoindre En Marche, sans succès, oui, c’est vrai, mais l’intention y était. En tout cas, cela montre que Monsieur Valls est dynamique et téméraire. Manuel Valls a bien fait de choisir le Barça, avec tout le respect que j’ai pour l’Evry Football Club. Mais bon, d’un côté, tu as Messi, Coutinho, Suarez, Dembelé, Rakitic, Malcolm et de l’autre, au à l’Olympique d’Evry (FC Evry, ndlr) tu as… (long silence). Il consulte des moteurs de recherche sur son smartphone et il continue. Donc, je disais, de l’autre côté, tu as des joueurs pas très connus. En fait, le FC Evry ou le Evry FC, je ne sais plus, n’a pas du tout de joueurs célèbres. Même Google, Yahoo!, Qwant, Bing, Ecosia, DuckDuckGo, Yippy et StartPage ne les connaissent pas, avec tout le respect que j’ai pour les joueurs du FC Evry FC (Evry FC, ndlr). Je suis certain que les joueurs du Dynamo Evry FC (Evry FC, ndlr) sont doués et courageux. En fait, tous les joueurs amateurs de CFA, de National ou de Ligue 2 sont courageux. Tu fais la même chose, voire nettement mieux que des joueurs de grands clubs de Ligue 1, mais t’es payé 10.000 fois moins, tu voyages par tes propres moyens en RER, en train ou en auto-stop, tu te gèles les fesses dans des vestiaires encore plus glacés que dehors sur la pelouse et tu te douches à l’eau froide, même en hiver. C’est la magie du sport, selon le dicton. Mais je dirais plutôt que c’est la souffrance du sport. Non, il ne faut pas faire de critiques à notre ancien Premier ministre. Il a bien fait de partir en vraie terre de foot”, reconnaît un élu parlementaire passé du Parti communiste à En Marche, via le Parti socialiste, Ecologie les Verts, le Modem, l’UDI et les Républicains.

“Vers d’autres contrées… à l’ambiance sud-américaine”

Ainsi, après avoir longtemps servi la ville d’Evry, puis également la 1ère circonscription de l’Essonne, Manuel Valls s’en va vers d’autres contrées, plus exotiques, à l’ambiance sud-américaine. “Il n’est pas resté très longtemps député de l’Essonne. Il a juste eu le temps de poser ses cartons et il est reparti en Espagne. Mais il nous a toujours dit bonjour, les rares fois où on l’a vu. Il est très courtois et très prévenant. Les barcelonais ont de la chance de l’avoir. C’est vraiment dommage pour l’Essonne de le voir s’en aller”, confie, les yeux embués par les larmes, une agente d’entretien (femme de ménage, ndlr) de l’Assemblée nationale.

“Sous les cris de joie et les applaudissements”

Mais Manuel Valls a eu le temps de laisser un riche héritage politique et culturel à Evry et à l’Essonne. En effet, parmi les grandes réalisations du candidat à la mairie de Barcelone et ancien maire, ainsi qu’ex-député, il y a un joyau artistique indéniable, les corridas des arènes d’Evry. Organisées depuis l’été 2012, un an après l’élection de Manuel Valls à Évry, les corridas d’Evry sont devenues un grand rendez-vous en termes de culture et de tradition animale. “Culture, mon cul !. C’est une boucherie à ciel ouvert ces putains de corridas de mes deux cojones (testicules, ndlr). Je ferai un sit-in pour annuler ces massacres d’animaux. Quand une aiguille te pique, tu as mal ou pas ?. La réponse est oui, je présume. Alors imagine que tu te fais piquer par une épaisse lame de 1 mètre de longueur, dans le dos en plus. C’est pareil pour les innocents taureaux dans ces conneries de corridas sanguinaires. Je n’ose imaginer la souffrance que ces pauvres bêtes doivent endurer et sous les applaudissements de crétins, en plus. Tu agonises, sous les cris de joie et les applaudissements. C’est pas un cadeau, où est l’humanité. C’est double douleur. C’est pas humain leur truc, ni animal d’ailleurs. Les animaux ont une sensibilité, je le précise. Avec leurs délires dans les arènes, il y a vraiment de quoi être vagin (vegan, ndlr)”, précise un artisan boucher-charcutier.

“Paisible et tranquille Evry”

Les corridas d’Evry ont lieu tous les ans, de mars à octobre, dans les arènes situées entre le Centre commercial Evry 2 et la Cathédrale de la Résurrection, près de la station du RER – Gare d’Evry-Courcouronnes. “Wesh, ça va ou quoi ?. Bien, ma gueule ?. OKML ?. Ces bâtards ont squatté la salle dans laquelle nos jeunes enregistrent leurs chansons de rap et ils organisent leurs concerts dans le cadre de leurs travaux pratiques de l’école, du collège et du lycée. C’est des malades les gens qui matent les corridas. T’as vu la violence, gros ?. Non, ces corridas doivent cesser immédiatement. La violence, le sang et les lames tranchantes n’ont rien à voir avec notre douce et calme ville d’Evry. Nous avons quand même l’un des taux de délinquance les plus bas de France et d’Europe. Non, ces évènements sanguinaires n’ont pas leur place dans notre paisible et tranquille Evry. On a trop le seum à la mairie. En été, nous n’arrivons plus à tchiller tranquille, OKLM, tellement nous ne supportons pas ces horribles spectacles”, affirme un chargé de promotion touristique de la Mairie d’Evry.

 

 

 

Crédit-photo : lino9999, pixabay, cc0.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.