Marion Maréchal-Le Pen : “Il est plus facile de raconter des absurdités en politique que dans le business”.

Un petit tour et puis s’en revient. Après un départ annulé à Abidjan pour travailler dans l’entreprise de son père car son visa lui avait été refusé, suite à une demande du Front national ivoirien, Marion Maréchal-Le Pen avait lancé son centre de formation en France.

Après avoir créé son école destinée aux étudiants de droite, dont les cours de son école sont composés uniquement du programme économique du Front national, la nièce de Marine Le Pen semble donc préparer méticuleusement son retour dans la vie politique, après avoir fait un discours dans un grand rassemblement de conservateurs aux Etats-Unis.

La personnalité politique française Marion Maréchal-Le Pen avait quitté la politique discrètement, voulant voir “autre chose que la politique”. Mais il semblerait que son come-back soit plus rapide que prévu. Dans la banlieue de Washington, lors du congrès annuel des conservateurs, le Conservative Political Action Conference (CPAC), la droite de la droite aux USA, la nièce de Marine Le Pen a fait sensation, dans son discours en anglais, auprès des militants pro-NRA, pro-armes pour tous, anti-sécurité sociale et autres soins vitaux pour les personnes défavorisées, anti-planning familial, anti-LGBT, anti-études universitaires gratuites, anti-GPA, anti-PMA, anti-avortement, anti-euthanasie, anti-immigration et auprès d’anti de bien d’autres choses.

“Vu ce qu’il a mis dans la face de Tata Marine lors du débat de l’entre-deux tours”

Alors que son école de formation destinée aux “courants de droite”, dans laquelle ils pourront “se retrouver et s’épanouir”, est créée, Marion Maréchal-Le Pen pourrait revenir en politique, bien plus tôt que prévu. “Dans le domaine des affaires, vous pouvez dire des absurdités, mais cela se verra très rapidement, six mois maximum. Après vous êtes grillé. Mais en politique, les propositions aberrantes et les programmes irréalisables peuvent tenir durant des années, voire des décennies. C’est pourquoi, je pense revenir en politique, c’est moins contraignant que le business. Mais tant que Macron sera là et vu ce qu’il a mis dans la face de Tata Marine lors du débat de l’entre-deux tours des présidentielles, je vais attendre encore un peu, sinon il me foutra la honte de ma vie devant la France entière. Mais j’ai décidé de faire un petit discours bien conservateur aux USA, car là-bas le niveau de conneries que peuvent dire les politiques, surtout les républicains, c’est inimaginable et ça passe crème. La preuve, si un mec comme Trump peut être à la tête de la nation la plus puissante du monde, militairement parlant bien entendu. D’un point de vue intellectuel, rappelons que ce sont eux qui ont créé les Kardashian quand même et économiquement, les USA vivent à crédit depuis des lustres. N’oublions pas que des millions de gens ne peuvent pas se soigner sans l’Obamacare. Le modèle Trumpcare prévoit la fermeture des hôpitaux publics, laisser crever les gens pauvres et il ne leur paie même pas le transfert au cimetière. Mais les USA sont puissants et Trump a le bouton nucléaire, c’est magnifique et motivant à la fois. Dommage que cela soit plus dur en France pour se faire élire. Mais je garde espoir. Et puis, c’est trop jouissif de me défouler sur le nombre de musulmans en France. J’en ai eu un orgasme tellement c’était bon de faire ce discours aux USA sur les musulmans”, indique Marion Maréchal-Le Pen.

Discours de Marion Maréchal-Le Pen lors de la CPAC à Washington.

 Source : Youtube.

 

 

Photo : capture d’écran Youtube.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.