Journée du 8 mars : L’Assemblée nationale interdit à ses élus et à ses collaborateurs masculins de regarder les fesses des femmes du parlement pendant une semaine.

Dans le cadre de la journée du 8 mars, consacrée à la défense des droits des femmes, l’Assemblée nationale organise plusieurs événements sur une semaine.

Mis à jour.

L’Assemblée nationale, dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes, prévoit une série de colloques et autres événements pour promouvoir et défendre les droits bafoués de la gente féminine, en France et ailleurs dans le monde. Le séances de questions au gouvernement seront exceptionnellement présidées par deux femmes, les deux vice-Présidentes, Annie Genevard (LR) et Carole Bureau-Bonnard (LREM). “Nous avons ajouté un miroir pour que les présidentes d’un jour puissent vérifier leur maquillage, mais il fallait le faire, pour dire tout le bien que nous pensons des femmes, ainsi que toute l’estime que nous leur portons, nous les gars du parlement. Nous avons également prévu toute une série de mini-coupures durant la séance de questions au gouvernement pour que les femmes puissent papoter entre elles. D’ordinaire cela est formellement interdit, mais il faut marquer le coup et dire que nous respectons les bonnes femmes. Nous sommes tous égaux après tout”, indique un élu parlementaire.

“Un message fort à ses élus masculins”

Hormis le rangement des fournitures de bureau et des mallettes qui ne sera pas effectué par les élues parlementaire durant cette semaine lors des réunions parlementaires et des séances de questions au gouvernement, le Palais Bourbon a décidé de lancer un message fort à ses élus masculins, une première dans la grande et vaste histoire de la politique française. “Le Président de l’Assemblée nationale nous a interdit de reluquer les fesses des élues et des femmes qui travaillent au sein du parlement. A titre personnel, il faut souligner que lorsque vous débattez pour fixer la hauteur maximale autorisée pour une bottes de foin dans le cadre d’une loi agricole qui sera de toute façon annulée par Bruxelles car ce sont eux les vrais décideurs, il faut dire que ce n’est pas de tout repos pour nos nerfs. Les débats durent des heures et jeter des coups d’œil sur les belles croupes de ces dames, durant les suspension de séances, est la seule chose qui nous fasse tenir éveillé, en plus de notre confortable salaire et de nos avantages que certains qualifient injustement d’indécents. Mais nous devons honorer cette demande de la présidence de l’assemblée pour dire à la France et au monde que nous respectons les gonzesses. Du moment que nous ne touchons pas à l’inégalité salariale, cela me convient. Mon électorat et les lobbies qui financent mes campagnes électorales n’accepteraient pas. Mais là, regarder autre chose que les beaux gigots des nénettes, cela me va et puis, entre nous, mais ne le répétez pas, une semaine est vite passée après tout. Nous dirons que cela sera le petit Carême de l’Assemblée nationale (rire)”, confie un parlementaire.

En plus de ces consignes, le parlement prévoit, sur la semaine du 8 mars, une série d’ateliers de conférences sur les thèmes spécifiques aux femmes.

Événements de l’Assemblée nationale pour la journée internationale des droits des femmes du 8 mars.

  • Colloque “Pourquoi l’égalité salariale hommes-femmes est une utopie”.
  • Séminaire “Toutes les femmes sont maniaques : origines et causes”.
  • Séminaire sur la jalousie des femmes.
  • Séminaire “Pourquoi dit-on de la femme qu’elle est le sexe faible ? : étymologie”.
  • Formation “Savoir utiliser un ordinateur”.
  • Formation “Les tableurs informatiques sans peine”.
  • Formation “Savoir bien gérer le budget du ménage”.
  • Formation “Comment travailler aussi efficacement que les hommes ? : conseils et astuces”.
  • Formation “Les bases de la conduite d’une automobile”.
  • Formation “Savoir utiliser son smartphone de manière raisonnable : conseils et astuces”.
  • Formation “Comment donner des limites à ses ambitions professionnelles”.
  • Formation “Comment vaincre son hystérie quand on est une femme : conseils et astuces”.
  • Atelier cuisine “La cuisine facile pour les femmes actives”.
  • Atelier mode “S’habiller en sexy-chic au travail”.
  • Atelier “Comprendre les règles du foot”.
  • Atelier “Concilier tâches ménagères et travail”.
  • Atelier “Make-Up pour le travail” animé par de célèbres blogueuses beauté.
  • Atelier santé “Les régimes : idées fausses et solutions qui marchent vraiment”.
  • Atelier psychologie “Savoir gérer ses émotions facilement”.

 

 

 

Crédit-photo : RobbinHiggins, pixabay, cc0.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.