Limitation de vitesse à 80 km/h : les Lamborghini, Kawasaki et autres gros bolides obligés de rouler en 1ère dans les départementales.

Le gouvernement a décidé limiter la vitesse sur les routes secondaires à double sens à 80 km/h sur l’ensemble du territoire français.

Le Premier Ministre Edouard Philippe a annoncé que la vitesse sur les routes départementales (secondaires à double sens) sera limitée à 80 km/h dès le 1er juillet 2018. Les associations de victimes de la route sont ravies de cette décision qui permettrait de sauver entre 350 et 400 vies chaque année, soit l’équivalent d’une vie par jour environ.

“Déjà qu’à 90 km/h j’étais obligé de rouler en seconde”

Mais une catégorie de conducteurs est en colère. Les possesseurs de grosses cylindrées, voitures et motos, sont désappointés et même fâchés. Avec cette diminution de 10 km/h, les véhicules de 2 et de 4 roues seront contraints de rouler en première vitesse. “Déjà qu’à 90 km/h j’étais obligé de rouler en seconde, mais là, je vais devoir rester en 1ère vitesse le long de toutes les routes départementales que j’emprunterai. Je ne suis pas d’accord avec cette décision. Ma boîte de vitesse va lâcher, c’est certain. Et qui va me la remplacer quand il faudra la changer, c’est Edouard Philippe peut-être. Posez-lui la question vous qui êtes dans la presse”, interroge Antoine, malheureux possesseurs d’une Lamborghini Aventador.

“Je vais m’acheter un scooter Peugeot, ça roule à 70 maximum”

Même son de cloche du côté des motards. “Avoir des motos si puissantes et ne pas dépasser les 80 km/h dans les départementales, c’est de la torture. C’est comme si vous avez les chaînes tv pour adultes, mais qu’on vous interdise de regarder la télévision. Vous savez quoi ? je vais vendre ma Kawasaki Ninja H2R et je vais m’acheter un scooter Peugeot, ça roule à 70 maximum. Au moins, pas de risque de dépasser les 80 à l’heure avec la mobylette made in la France. Je suis sûr que c’est une machination pour consommer français”, précise Maximilien, motard héraultais de 28 ans.

La tristesse des personnes interviewées est partagée par tous les membres des clubs de France détenteurs de Lamborghini, Ferrari, Bugatti, Porsche, Maserati, Koenigsegg, Audi, BMW, Mercedes et autres McLaren. Même désespoir chez les possesseurs de 2 roues véloces : Harley-Davidson, Kawasaki, Suzuki, Aprilia, Yamaha, Ducati, Honda, MTT…

Hormis Bugatti, il est à préciser que les boîtes de vitesse des véhicules français (Renault, Peugeot, Alpine, Citroën et Simca) ne souffriront pas de cette limitation de vitesse. Même à 80 km/h, les automobiles réalisées en France pourront rouler en 3ème, voire en 4ème vitesse, sans encombres.

Bugatti, seule marque automobile française dont les véhicules dépassent les 130 km/h, est en réalité un constructeur allemand. Après la guerre de 1870 et un redécoupage des nouvelles frontières, ses usines se sont retrouvées du côté français, à 20 mètres près. Cependant, Bugatti a profité de la technologie allemande en devenant la filiale de filiale du groupe allemand Volkswagen AG, passant ainsi sous pavillon allemand, d’où la puissance de ses bolides.

Avec cette nouvelle loi, ce sont près de 400.000 km de routes secondaires qui sont concernées.

La France rejoint un groupe restreint de pays limitant à 80 km/h la vitesse sur les routes départementales : le Danemark, les Pays-Bas et la Suisse.

De plus, tout automobiliste téléphonant au volant verra son permis de conduite confisqué par les forces de l’ordre, puis détruit au poste de police ou de gendarmerie.

 

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

 

 

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.