Éviction de Thoen de Canal+ : le “Journal du Hard” sera présenté par un analyste financier du Groupe Bolloré.

Suite à la retentissante et surprenante éviction de Sébastien Thoen de la chaîne Canal +, mille et une questions circulaient sur sa remplaçante ou son remplaçant. Selon une source très introduite dans le domaine des films pour adultes, il semblerait qu’un analyste financier du redoutable et redouté Groupe Bolloré soit nommé à la présentation du “Journal du Hard”, la mythique émission d’actualités du X.

“Gang Bang géant”

“J’aimais bien quand Sébastien Thoen présentait le Journal du Hard. Mais j’en avais ras-le-cul de la finance. Cette promotion : ça va me changer des put*** de tableaux Excel de mes deux où j’avais le nez fourré du matin jusqu’au soir, sans compter les nuits blanches pour boucler les dossiers. C’est une RH qui m’a dit que j’étais muté dans une filiale. J’ai appris que c’est à Canal + que j’allais bosser, mais à quel service ?, je ne savais pas du tout lequel. Je pensais que j’allais à la compta ou au contrôle de gestion. Mais pas du tout. Un agent de sécurité m’a accompagné jusqu’à un studio de la chaîne. C’est grand et somptueux. J’ai été admirablement surpris. Les bureaux où je bossais avant étaient très bien aussi. Mais dans le studio de Canal, je suis tombé sur le tournage d’un Gang Bang géant. La chaîne faisait un teaser du Journal du Hard. J’ai été content, en plus d’avoir été surpris. C’est pas tous les jours que tu vois en vrai des trucs sexuels que tu mates d’habitude que sur ton ordi. Une trentaine de personnes qui font l’amour en même temps, c’est très impressionnant. J’avais de la buée plein mes lunettes, tellement il faisait chaud dans le studio. Les équipes m’ont mis à l’aise tout de suite. Les techniciens m’ont dit qu’on avait le droit de se branler, mais je n’ai pas osé. La prochaine fois, peut-être”, confie le nouveau présentateur, détenteur d’un Master 2 en Finance des marchés.


“Une queue gigantesque”

Le jeune analyste a été préféré à Vincent Bolloré en personne. “Au siège, ils avaient voulu donner les rênes du ‘Journal du Hard’ au boss (Vincent Bolloré, ndlr). Normal, c’est lui qui décide de tout, même des grilles de programmes de filiales télés. Mais à la Bourse de Paris, ils n’auraient pas compris le concept. Ils n’ont pas trop le sens de l’humour quand il s’agit de pognon, les pontes de la finance. Quand ça parle pognon, l’esprit Canal, pour eux, ça devient secondaire, voire tertiaire. N’est pas Alain de Greef qui veut“, fait savoir un trader, spécialisé dans l’audiovisuel.

En plus de l’analyste financier, qui donnera sans aucun doute un second souffle à sa carrière, l’émission sera co-animée par une actrice de films pour adultes. “Ce sont les Ressources humaines du siège de Quimper qui feront le casting. Tout se décide au siège du Groupe Bolloré. Ce matin, il y avait une queue gigantesque pour le casting. A 90%, c’était des amateurs qui font des vidéos porno comme loisir. Je le sais, car elles viennent faire leurs courses chez moi”, indique une commerçante de la ravissante ville bretonne.

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

 

Partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

lejournalnews.com