Emmanuel Macron défilera sur les Champs Élysées, en bus à impériale, avec le trophée de la Coupe du monde, demain, à partir de 16h.

Les critiques au sujet de la grande parade de lundi dernier continuent de plus belles. Le bus qui a défilé à toute allure, au milieu de fumigènes, sur la plus belle avenue du monde n’a pas permis aux fans, venus par centaines de milliers, de voir ni leurs joueurs préférés, ni d’apercevoir la prestigieuse coupe du monde.

Ce devait être un moment de fête et de joie, mais la précipitation, avec laquelle allait le bus transportant les Bleus champions du monde 2018, aura un peu terni la fête. Cela n’a pas été arrangé par les fumigènes que des spectateurs, trop enthousiastes selon les uns, trop abrutis selon les autres, ont allumé au passage des vainqueurs.

“Leur bus à la con roulait trop vite”

“De toute façon, avec ou sans les fumigènes, on ne pouvait rien voir. Leur bus à la con roulait trop vite. Le bus des Bleus allait aussi vite que Mbappé quand il courait sur les terrains de foot en Russie”, remarque un spectateur, tout en scrutant le replay, au ralenti, de la parade des Bleus sur son smartphone.

“Même sur les départementales, on roule moins vite”

Même son de cloche de la part des téléspectateurs. “J’ai cru que j’avais mis avance rapide sur ma box. En fait, non, c’était la vitesse normale. Pourquoi ce bus dévalait les champs aussi vite ?. Même sur les départementales, on roule moins vite, à cause des 80 km/h”, indique un spectateur, en pleurs.

Le gouvernement a précisé qu’il n’y était pour rien si le bus roulait à vive allure. “Le bus a été flashé à 90 km/h, mais nous n’y sommes pour rien. Les gens disent, sur les réseaux sociaux, qu’on a demandé au chauffeur de se dépêcher pour respecter les horaires de la Garden Party, mais non. Tout cela est faux. Il y en a marre des fake news. Vivement les prochaines élections. Nous serons enfin débarrassés de toutes critiques politiques. Vivement !”, s’impatiente un élu parlementaire En Marche!, en nous montrant les 23 selfies qu’il a pris avec les nouveaux champions du monde. Il ajoute, “Regardez !. Là, sur cette photo, c’est moi, tenant la coupe du monde. C’est ma photo préférée”.

“Nous savons être généreux et altruistes”

Face à la grogne populaire, le service marketing de l’Elysée a fait savoir que le président de la République défilera, en bus à impériale, avec la coupe du monde, demain jeudi, tout le long des Champs Élysées. “Nous ne pouvons rester insensibles aux cris stridents et hargneux du peuple français. Nous les avons entendus, nous les avons compris. Il en va surtout de la paix sociale de notre nation. Pendant cette Coupe du monde, les citoyens ont oublié toutes les hausses d’impôts et toutes les baisses du pognon de dingue qui est accordé en aides sociales. Ce n’est surtout pas le moment de tout gâcher. Il n’y a pas eu une seule manifestation durant toute la Coupe du monde. De plus, nous sommes en stagnation dans les sondages. On n’en demandait pas plus. On savait très bien qu’une hausse de popularité est quasiment impossible, il ne faut pas rêver. Avec tout ce qu’on leur a mis dans le cul aux français, c’est normal. Mais là, cette paix sociale est merveilleuse pour nous, politiquement parlant. Les vacances d’été au camping y sont pour quelques chose. Mais quand ceux qui ne sont rien regardent un match au camping, c’est le calme assuré. On ne va pas tout gâcher à leurs retours des congés payés. Et puis, soyons un tout petit peu francs, il n’y en a eu que pour nous, depuis la victoire des Bleus. Dabs par-ci, selfies par-là, accolades par-ci, vidéos Snapchat, Twitter et Instagram par-là. A un moment, il faut partager, quand même un peu. Vous voyez que nous savons être généreux et altruistes, contrairement à ce que pense ces salop** de partis d’opposition. Et contrairement à ce que disent les encu*** de socialos du parti Les Républicains et les enc*** de cocos du Parti socialiste. Sans oublier ces enc*** de staliniens du Rassemblement national. Je ne parle même pas de ce que disent sur nous les enc*** de révolutionnaires de La France Insoumise. Ils veulent transformer l’Opéra Bastille en musée révolutionnaire avec dedans, nos têtes à la place des statues. Le président de la République défilera, avec la précieuse coupe du monde, le long des Champs Élysées, jeudi après-midi. La coupe sera également présentée depuis l’un des balcons du Crillon. Nous faisions quand même des dabs à l’Elysée, alors que des spectateurs attendaient, sous 40° à l’ombre, devant le luxueux hôtel parisien”, prévient le CEO du Marketing Department de l’Elysée.

“Je serai présent avec mes perfusions hypotoniques de glucose”

Les fans des Bleus sont fous de joie. Ils attendent avec impatience le passage du bus pour apercevoir la tant attendue coupe du monde. “J’ai attendu 3 heures, lundi dernier, mais j’ai rien vu. Demain, j’espère que le bus roulera moins vite. A cause des coups de soleil, je me suis chopé une insolation. Les médecins du CHU ont dû me mettre des perfusions. J’ai failli y passer, ont dit les docteurs, en voulant voir passer le bus. Mais demain, je serai présent avec mes perfusions hypotoniques de glucose. Je ne raterai ce spectacle pour rien au monde”, s’enthousiasme un spectateur, à moitié inconscient, suite aux effets ravageurs du soleil de lundi dernier.

La prestigieuse coupe du monde, que le président de la République a gardé pour quelques semaines encore à l’Elysée, sera donc enfin donc vue par les spectateurs parisiens, demain jeudi, à Paris.

 

 

 

 

Crédit-photo : 139904, pixabay, cc0.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.