Le Real Madrid paiera dorénavant tous ses joueurs en Bitcoin.

Suite à une injonction de ses banques, qui n’ont plus assez de liquidités pour effectuer les virements des salaires des joueurs du club de football de la capitale espagnole, le Real Madrid a décidé de les payer en Bitcoin.

Mis à jour.

Dans toute l’histoire de la finance mondiale, ces virements des salaires des joueurs du Real en Bitcoin constituent une première.

“On ne compte plus en unités d’euros, mais en millions d’euros”

Suite à une demande conjointe de toutes les banques du Real Madrid, club de football espagnol, il a été décidé de rémunérer les joueurs en Bitcoin. “Nous avons été obligé d’emprunter à des banques étrangères de Chine et du Moyen-Orient pour pouvoir effectuer les virements des joueurs du Real Madrid. Nous n’avons plus de liquidités. Nous avons donc décidé de demander au Real de payer ses joueurs en Bitcoin. On ne voyait pas d’autres solutions. Nous faisons les virements le 2 du mois et le 4 nous n’avions plus grand chose. Les salaires des joueurs de Madrid sont affolants. Rien que Ronaldo nous vide nos coffres de plus de 50%. On ne compte plus en unités d’euros, mais en millions d’euros. Force est de constater que l’on ne pouvait plus suivre en euros, ni en dollars”, confie un cadre dirigeant d’une grande banque européenne.

Il se murmure que le FC Barcelone en ferait de même pour l’ensemble de ses joueurs. L’emblématique Leo Messi, quant à lui, est rémunéré en Bitcoin depuis des années.

En France, hormis pour les salaires de Neymar et de Mbappé, joueurs du Paris Saint-Germain, qui sont rémunérés en Bitcoin depuis le début de leurs contrats, tous les clubs de Ligue 1 continuent à régler les salaires de leurs joueurs en euros. Trois clubs continuent cependant à payer tous leurs joueurs en Francs CFA : Metz, Angers et Amiens.

Le cours d’un Bitcoin équivaut actuellement à 7000 euros.

 

 

Crédit-photo : ahobbit, pixabay, cc0.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.