Nabilla : “Le Bitcoin est certes une monnaie disruptive, mais la blockchain permet de fiabiliser de manière optimale les crypto-monnaies”.

Invitée spéciale au congrès annuel du FMI, Nabilla, qui a tourné dans une publicité pour la monnaie virtuelle Bitcoin, a répondu aux experts financiers venus des quatre coins du monde.

Nous n’avions pas vu autant de journalistes lors du congrès annuel du FMI, le Fonds Monétaire International, qui s’est tenu au sein de son siège à New York (Etats-Unis), mercredi dernier. Le sujet principal de ce congrès est l’étude des crypto-monnaies, en particulier le cas du Bitcoin. Il faut dire qu’une invitée de marque en était l’invitée d’honneur, Nabilla, la star de télé-réalité franco-suissesse.

Lors de ce congrès, Nabilla a notamment déclaré que “le Bitcoin est certes une monnaie disruptive, mais la blockchain permet de fiabiliser de manière optimale les crypto-monnaies”. Elle ajoute, “en plus d’être une monnaie d’échange, rendant les transactions extrêmement simples et extraordinairement rapides, le Bitcoin constitue un excellent placement, complémentaire des matières premières et autres produits dérivés. Et ce, malgré quelques rares chutes de son cours, dues à une légère volatilité. Les plus-values sont malgré tout conséquentes. Les investisseurs l’ont compris et le grand public également, de plus en plus. Aussi, la blockchain doit être reconnue juridiquement. Cela constitue le grand chantier financier de ce début de 21ème siècle. Nous sommes à un tournant de l’histoire de l’Humanité. Nous ne devons pas rater ce grand rendez-vous. Les politiques, des puissantes nations économiques doivent le comprendre. Le monde tel qu’ils l’ont connu change. Ils doivent vivre avec leur temps. Pourquoi ne pas revenir au denier, au Louis d’or ou à l’ancien franc pendant que nous y sommes. Les critiques dont j’ai fais l’objet, en particulier de la part de l’Autorité des Marchés financiers, sont d’un point de vue financier grotesques et économiquement sans fondement réel et solide”.

Cette annonce de Nabilla a immédiatement entraîné une hausse de la valeur du Bitcoin de près de 30% et une chute des monnaies de référence (euro, dollar US, livre sterling et yen japonais). De nombreux pays ont d’ores et déjà indiqué qu’ils instaureront la double monnaie, à savoir leur monnaie nationale et le Bitcoin.

Alors que les différents indices boursiers internationaux ont enregistré une hausse de 0.3 % en moyenne en un an, la valeur du Bitcoin, quant à elle, s’est accrue de près de 1300%.

 

 

Photo : capture d’écran Trader Cryptos, Youtube.

 

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.