Bill Gates offre 50% de sa fortune en échange d’un poste d’attaché parlementaire en France.

Contrairement aux idées reçues, la politique est un métier d’avenir. Nous en avons une nouvelle preuve.

Les geeks sont déboussolés. Leur modèle veut se recycler. En effet, Bill Gates, le grand visionnaire informaticien, a lancé un appel aux partis pour pouvoir faire don de 50% de Microsoft, en échange d’un poste d’attaché parlementaire. L’affaire du Penelope Gate y serait pour quelque chose, selon les rumeurs publiées sur un site internet dédié à la programmation.

Le concerné n’a pas voulu faire de commentaire, occupé à rédiger ses lettres de motivation. Mais Gordon Steaver, analyste financier à New-York, nous a indiqué que les taux de rentabilité d’un poste d’attaché parlementaire serait de 1600%, comparé à la vente de logiciels qui n’est que de 0.6 %.  Nous comprenons son choix. “Le calcul est vite fait. Bill Gates est vraiment très fort. Nous sommes tous passés à côté. Aucun analyste n’a remarqué le potentiel de ces postes d’attachés parlementaires. La rentabilité est vraiment là où on ne l’attend pas. C’est une citation de Machiavel ou bien de Madoff, je ne m’en rappelle plus”, confie Gordon avant d’aller à la librairie acheter “Parliamentary assistant for Dummies” (Assistant parlementaire pour les nuls).

Crédit photo : Sebastian Derungs, cc by-sa 2.0.

 

 

 

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.