Justice : le cousin par alliance d’un voisin de Benoît Hamon condamné pour délit de fuite.

La liste s’allonge pour Benoît Hamon, qui est au centre de toutes les attentions politiques et médiatiques. Après la garde à vue de l’un des ses anciens membres de campagne lors des dernières élections électorales, une autre personne reliée indirectement et sans aucun rapport à l’ancien candidat à l’élection présidentielle de 2017 Benoît Hamon est, cette fois condamnée, par la justice.

Comparaîtra ou ne comparaîtra pas ? Les juges devront décider si Benoît Hamon, candidat malheureux lors des élections présidentielles de 2017, devra ou non comparaître comme témoin, dans l’appel au procès de l’affaire judiciaire du cousin par alliance de son voisin. Grégoire C. avait heurté un pilonne électrique, à Strasbourg, en fin d’année dernière. Les forces de l’ordre avaient très vite retrouvé sa trace, grâce à de multiples témoignages, présents au moment de l’accident. “Nous n’avions pas trouvé de liens entre l’accident et Benoît Hamon, mais les journalistes s’en sont chargés de manière très efficace. D’ailleurs nous recrutons de plus en plus de journalistes dans la gendarmerie”, indique un membre de la gendarmerie de Strasbourg. Après sa condamnation, les avocats du cousin par alliance du voisin de Benoît Hamon avaient décidé de faire appel. Aussi, le juge devra décider si la personnalité politique socialiste, Benoît Hamon en l’occurrence, devra ou non comparaître en qualité de témoin. Les avocats de Benoît Hamon ne comprennent pas. “Dans toute affaire, dès que notre client est relié directement ou indirectement aux coupables ou aux présumés coupables, la presse en fait ses choux gras. A un moment, il faut arrêter. Trop c’est trop. Je ne vois pas le rapport entre cet homme et mon client. Il risque d’être cité lors du procès, car il est le voisin d’un proche du coupable ? Il faut rester sérieux. En plus, il habite dans l’immeuble à côté. De toute façon, mon client n’ira pas au procès, un point c’est tout”, précise l’avocat de Benoît Hamon.

En effet, la presse parle actuellement, abondamment et à juste titre, de l’affaire judiciaire concernant Gilbert Cuzou (ex-PS), ancien membre de l’équipe de campagne de Benoît Hamon lors des dernières présidentielles. Gilbert Cuzou est actuellement en garde à vue, selon le journal Libération. Il est visé par cinq plaintes, dont une pour viol, pour des faits présumés d’agression et de harcèlement sexuel.

 

Crédit-photo : succo, pixabay, cc0.

 

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*