VTC : le programme détaillé du nouvel examen obligatoire pour exercer.

Alors que jusqu’ici les conducteurs de VTC ne devaient uniquement maîtriser que la conduite d’un véhicule léger, le nouvel examen obligatoire à la profession de VTC comporte désormais des matières liées aux connaissances techniques, mais également liées au comportement du conducteur.

Mis à jour.

Le gouvernement a instauré depuis aujourd’hui un examen obligatoire pour tous les conducteurs de VTC. Ainsi, en plus de savoir conduire parfaitement, ils devront passer une série de tests physiques et psychiques. Les tests, face à un jury composé de trois personnes, dureront entre 5 minutes et 2 heures chacun.

Programme détaillé (tests) de l’examen pour l’obtention de la licence de VTC (Voiture de Transport avec Chauffeur) en France.

  • Examen de conduite.
  • Maîtriser ses nerfs face à des insultes de la part de la clientèle ou de chauffeurs de taxis.
  • Ne pas caresser la clientèle habillée de façon légère (mini-jupe, jupe, décolleté…).
  • Repousser, avec diplomatie et courtoisie, les avances de la clientèle (savoir dire non avec politesse, repousser délicatement une tentative de toucher des parties génitales, rotation délicate de la tête face à un pénis en érection…).
  • Ne pas proposer un rendez-vous ou un échange de numéro de téléphone face à un.e client.e séduisant.e ou nymphomane.
  • Supporter les propos désobligeants et insupportables (conversations ennuyeuses et propos racistes, homophobes, antisémites, misogynes…) de la part de la clientèle.

 

Tous les VTC devront passer cet examen, précise le gouvernement.

Un projet de loi, identique à celui des VTC, est en préparation pour les taxis en France. Il devrait être obligatoire courant 2019, pour les nouveaux taxis, mais également pour tous ceux qui exercent déjà.

 

 

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

 

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.