Vacances de la Toussaint – Covid : seules les personnes munies d’un certificat de décès des défunts à aller voir au cimetière pourront voyager.

Covid et inconscience de certaines personnes qui ne portent pas de masque ou qui se rassemblent à 80 dans un 60m² pour faire la fête obligent, une mesure se précaution sera mise en place pour mettre fin du grand cafouillage des départs en vacances sera mise en place. Explications.

Face à la reprise de l’épidémie de coronavirus, l’étau se resserre sur les personnes qui veulent partir en vacances lors de la Fête de la Toussaint. “En France, les vacances, c’est sacré. T’auras plus de facilité à modifier le code du travail en faveur des patrons que d’empêcher les gens à partir en vacances. C’est un sujet très sensible. La révolution de 1789 a été faite pour moins que ça”, prévient un historien des congés payés.

“Calmer le jeu”


Ainsi, seules les personnes munies d’un certificat de la personne défunte, qu’ils iront voir au cimetière, pourront se déplacer hors de leur commune d’habitation. “De toute façon, c’est soit ça, soit un confinement. . Les gens sont à bout, émotionnellement parlant. Ils ne voudront pas se coltiner d’interminables séances de pétrissage quand ils font leur pain chez eux, comme des cons, pendant le confinement : ils ont intérêt à calmer le jeu et à ne pas partir en vacances”, conseille un virologue

“Repeindre leur cuisine ou monter les étagères qui attendent depuis des plombes dans les cartons”

Même son de cloche chez les élus. “Une journée de confinement nous fait perdre 0,01 point de PIB . On ne va pas risquer d’avoir la chute de notre économie à cause de vacances. Et puis, les gens pourront en profiter pour faire du bricolage chez eux. EN plus, ça fera les petits commerces. Pour une fois qu’il n’y a pas ces satanés Gilets jaunes qui bloquent tout. Nos concitoyens pourront en profiter pour faire leurs emplettes, repeindre leur cuisine ou monter les étagères qui attendent depuis des plombes dans les cartons. Il faut éviter de reporter les travaux de bricolage”, recommande un élu de la majorité.

“Il ne faut pas être ingrat dans la vie, surtout après un héritage”

Les vacanciers sont ravis de ce décret sanitaire. “Avec ou sans autorisation, j’allais partir en vacances. J’ai déjà commandé la couronne de fleurs. Ça m’a coûté 800 balles. Oui, je sais, c’est beaucoup. Mais bon, je lui dois bien ça au pépé. C’est quand même grâce à son héritage que je n’ai plus besoin de bosser. Et puis, 800 euros dans l’année, c’est rien quand tu calcules combien le pépé nous rapporte mort, chaque mois. Il nous fait gagner énormément de pognon, paix à son âme. Il ne faut pas être ingrat dans la vie, surtout après un héritage”, philosophe un trentenaire. Il ajoute : “C’est dingue la vie quand même. Le pépé, paix à son âme, a bossé toute sa vie depuis ses 12 ans et moi, j’en glande pas une à 30 berges.”

“J’ai eu trop de bol. J’ai un oncle ou une tante ou une cousine ou un neveu, je ne me rappelle plus, qui est mort cette année. Je ne sais plus de quoi. Bref, tout ça pour dire qu’il faut que je me dégotte le certificat de décès comme ça je pourrai partir en vacances sans risquer une grosse prune”, se réjouit un jeune homme.

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

 

Partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!