Les parents recevront la médaille du mérite du ministère de l’Économie par voie postale pour leur contribution en laissant leurs enfants aller à l’école “malgré les risques létaux de contamination au covid”.

Le confinement allégé de cette fin d’année est assez inédit dans l’histoire de la virologie. Malgré la flambée de contaminations et la situation jugée “très sérieuse” par le gouvernement, les écoles primaires, collèges et lycées restent ouverts.

“Ça tient davantage du masochisme, selon un pote psy”

“C’est comme si tu poses des bouteilles de picole sur le buffet d’une réunion d’alcooliques anonymes : le coronavirus ne va pas résister, même devant des enfants tout mignons, souriants, naïfs et innocents. Le covid va s’en donner à cœur joie, malheureusement. Je soutiens moralement les parents, ils en auront besoin. Surtout les papas et les mamans en surpoids, en insuffisance rénale, avec des problèmes cardiovasculaires ou des problèmes respiratoires, et tous les autres se trouvant dans les nombreux groupes à risque. Ça tient davantage du masochisme, selon un pote psy, mais je dirais qu’ils sont très courageux, les parents qui laissent leurs enfants aller à l’école”, rappelle un virologue.


“écrire mon testament le jour de la rentrée, c’est bien plus sûr”

A l’instar du vaillant personnel de santé, afin de remercier les parents d’élèves, une médaille sera envoyée à chaque foyer dans les prochains jours. “Ce geste de gratitude me touche énormément, mais il faut qu’ils fassent vite, ceux du ministère de l’Économie. J’ai un môme en maternelle. Je ne me demande pas si je serai contaminé, mais plutôt quand mon petit con de gamin me ramènera un échantillon de coronavirus à la maison. Avec mon IMC de 35, j’ai préféré écrire mon testament le jour de la rentrée, c’est bien plus sûr. Mieux vaut prévenir que guérir, même si je sais que je vais finir avec des tuyaux plein le gosier allonger sur le ventre en salle de réanimation”, relate un papa en surcharge pondérale.

Le protocole sanitaire dans les établissements scolaires sera renforcé, a annoncé le gouvernement. Ainsi, 50% des cours seront assurés à distance. “Ça laisse toujours 50% de chance de choper ce foutu coronavirus. Chance, façon de parler. C’est très sympa de sa part au gouvernement ou au Medef, mais c’est pas rien, 50%”, prévient une professeure des écoles.

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

 

Partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!