Un dîner presque parfait : Tunis et Washington nient tout lien entre les plats de Linda et leurs gastronomies.

L’épisode de la truculente émission culinaire “Un dîner presque parfait”, diffusée sur M6 a vite fait réagir les autorités tunisiennes et américaines.

Mis à jour.

Linda, qui a participé à plusieurs émissions de téléréalité, dont Les Anges 6, et qui a été chroniqueuse people dans le Mag sur NRJ12, a cuisiné pour ses convives des plats internationaux, dont une salade tunisienne et des feuille de brick à l’œuf, ainsi qu’un hamburger, lors de la célèbre émission “Un dîner presque parfait” sur la chaîne M6. Elle a également “préparé” des gâteaux orientaux, avec du chocolat fondu pour garniture, qu’elle a présenté comme une recette du 17ème siècle, sous le règne de la Reine “Madida”. Mais ni les autres candidats de l’émission, ni les téléspectateurs n’ont apprécié les plats. 

Après le tollé sur la toile de plusieurs historiens et professeurs universitaires spécialistes du Maghreb, qui ont nié l’existence de la soit-disant Reine “Madida”, ce sont les autorités tunisiennes qui ont publié un communiqué par l’intermédiaire de l’Office National du Tourisme Tunisien (ONTT). “Nous n’approuvons, ni ne cautionnons les propos de Mme Linda, dans l’émission ‘Un dîner presque parfait’, diffusé sur la chaîne française M6, faisant référence à la cuisine tunisienne. La référence historique à une soi-disant reine Madida du 17ème siècle est également totalement erronée. Il y a eu une Reine Farida, mais c’était en Egypte. Ni la salade, ni les feuilles de bricks, que cette gentille dame a inconsciemment martyrisé, ni les gâteaux orientaux au chocolat préparés par Mme Linda ne font partie de la gastronomie tunisienne. Nous appelons donc tous les citoyens de France à ne pas faire de lien entre les plats servis par cette personne et la culture gastronomique, riche et variée, de notre nation, la Tunisie. De nombreux chefs tunisiens sont tombés de leurs chaises après avoir vu la prétendue salade tunisienne. Nous ne souhaitons en aucun cas que le tourisme tunisien pâtisse des plats, qui ne sont en aucun cas tunisiens. De par la conjoncture géopolitique rude qui a fait chuter le nombre de touristes en Tunisie, nous ne désirons pas que le peu de visiteurs fasse marche arrière après avoir vu les plats de Mme Linda. Notre gastronomie est de loin bien meilleure que ce que les téléspectateurs ont visionné à la télévision durant cette émission. Cependant, nous n’en voulons en aucun cas à cette charmante dame. Elle joue son rôle de comédienne, mais elle aurait dû avertir l’audience que tout à été inventé par elle”, indique le communiqué de l’ONTT.

Une conférence de presse se tiendra cette semaine au sein de l’Ambassade de Tunisie à Paris au sujet de l’affaire dite “Linda la cuisinière tunisienne”.

Même son de cloche aux Etats-Unis. L’US Food and Drug Administration a vivement critiqué la référence faite aux Etats-Unis au sujet du hamburger que Linda a servi à ses convives. “Comment cette dame a-t-elle pu appeler le plat servi hamburger ?. Nous désapprouvons la référence faite à notre mythique sandwich américain. Nous demandons des excuses publiques de la part de cette dame, ainsi qu’un droit de réponse qui devra être diffusé à une heure de grande audience sur la chaîne française M6. Notre Président Donald Trump fera une déclaration officielle dans les prochaines heures au sujet de cette triste affaire qui n’honore pas la gastronomie des Etats-Unis d’Amérique”, a fait savoir un représentant à Washington.

 

 

Photo : capture d’écran.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.