Des joueurs du PSG jugent le montant du nouveau contrat de Cyril Hanouna indécent.

Le présentateur star du paysage audiovisuel français a prolongé son contrat de deux années supplémentaires.

Mis à jour.

Le célèbre présentateur et producteur français Cyril Hanouna, qui présente l’émission “Touche pas à mon poste” sur C8 appartenant au groupe Canal +, avait un contrat jusqu’en 2019. Il vient de le prolonger de deux années supplémentaires, selon les informations du site jeanmarcmorandini.com. Le montant de l’ancien contrat était de 50 millions par an.

Les Fanzouzes, fans de Touche pas à mon poste (TPMP), avaient estimé, à l’époque, la somme totale de 250 millions d’euros peu élevée. Ils avaient écrit en nombre à la présidence du groupe Canal + pour revoir ce montant à la hausse. Ils ont été apparemment entendus, car le contrat de l’animateur télé est prolongé de 2 ans, avec bonus à la clé.

“Il gagne plus que les joueurs du PSG”.

Mais nombreuses sont les personnes effarées par le niveau considérable de son salaire. “Il gagne plus que des joueurs du PSG. Moi je touche 30 millions par an et je trouve ce contrat de Hanouna outrancier. Cela est presque indécent. Quand on voit ce que gagnent les infirmières et les ouvriers, c’est excessif de gagner autant de fric. Cela dit, il mérite quand même un bon salaire, mais pas un très bon salaire, pas autant. Le pays est en crise quand même”, indique un joueur du Paris Saint-Germain.

“Cyril Hanouna intègrera le PSG bientôt”.

Le Président du Paris Saint-Germain, Nasser Al-Khelaïfi, rencontrera le dirigeant de Canal + pour lui faire une offre d’achat et transférer Cyril Hanouna au PSG pour le prochain mercato d’hiver, selon un communiqué du club. “Nous voulons les meilleurs et nous l’aurons au sein de notre prestigieux et riche club. Cyril Hanouna intègrera le PSG bientôt”, assure un membre du conseil d’administration du PSG.

 

 

Photo : capture d’écran Youtube.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*