Le policier infiltré dans le public de Planète Rap, sur Skyrock, a été libéré ce matin.

La Police nationale réfléchira à deux fois avant d’envoyer un policier infiltré portant une casquette avec l’inscription police imprimée dessus.

Vite repéré par les rappeurs et le public, le policier en mission d’infiltration dans l’émission Planète Rap, présentée par Fred et diffusée sur Skyrock a été libéré ce matin, après 3 semaines d’enfermement, a fait savoir l’emblématique station de radio. “Il a confondu la casquette New York qu’il devait porter avec la casquette fournie avec sa tenue de service”, a fait savoir le service communication de la Police nationale.

“Il a été courageux d’accepter cette mission à haut risque”.

Cette opération d’infiltration ne se répètera plus. “Cette mission est clairement un échec. Mais nous n’en voulons pas à notre agent, c’est un nouveau. Il a été courageux d’accepter cette mission à haut risque, personne d’autre n’a voulu aller à Skyrock dans les services de police. Nous tenons à remercier également les rappeurs qui l’ont uniquement enfermé dans un cagibi. Il n’a pas subi de violences physiques. Merci a eux de n’avoir pas utilisé de matraque. Notre agent se porte bien. Il est suivi psychologiquement mais il va bien, malgré ses 3 semaines passées dans ce cagibi. Il a fredonné des chansons de Booba pour tenir le coup, du rap soft, c’est cela qui l’a aidé. Merci également aux rappeurs de lui a voir laissé de quoi manger. Il n’y aura pas de poursuites quant à cette affaire, car de nombreux de nos agents sont férus de musique rap”, indique un représentant des forces de l’ordre.

“J’ai crocheté la serrure avec un billet de 20 euros”.

Le fonctionnaire de police était en mission sur l’émission Planète Rap début octobre, avec pour invités Hornet La Frappe, Sadek, Kalash Criminel et le prometteur Rémy. Après avoir repéré le policier en civil, les rappeurs l’ont enfermé dans un cagibi inutilisé, au 2ème sous-sol du bâtiment de Skyrock et n’a été entendu, puis libéré, que ce matin par un agent de sécurité. “J’ai entendu quelqu’un chanté du rap. Au début, j’ai crû que c’était un invité qui faisait ses vocalises. Ils font ça en général les rappeurs qui viennent chanter, mais ce sont les pleurs entre deux couplets qui m’ont intrigué. J’ai crocheté la serrure avec un billet de 20 euros. C’est un célèbre rappeur qui nous a montré la technique, à toute l’équipe d’entretien et à moi, quand la station a enfermé les Benny B dans un placard pour les empêcher de rapper”, nous confie l’agent de sécurité.

Le rappeur Rémy dans Planète Rap.

 Source : Youtube.

 

Photo : capture d’écran Youtube.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.