Salon de l’Agriculture : le stand de la région Hauts-de-France déplacé à 30 km de Paris à cause du Maroilles.

Le 55ème Salon international de l’Agriculture (SIA) se déroule du 24 février au 4 mars à Paris. Particularité cette année, le stand des Hauts-de-France a été déplacé dans une annexe située à 30 km de la Porte de Versailles, dans la ville de Cergy dans le Val-d’Oise (95), à cause des émanations olfactives du célèbre fromage Maroilles.

Le Maroilles est très bon et son odeur particulièrement le rend facilement reconnaissable entre mille. Même trop selon certains visiteurs du Salon international de l’Agriculture, habitués aux fromages industriels sans saveurs, ni odeurs. Ainsi, les organisateurs n’ont pas eu d’autres choix que de rouvrir une annexe désaffectée depuis plus de 40 ans, située à 30 km de Paris, à Cergy plus précisément, pour permettre à la région des Hauts-de-France de présenter leurs excellents produits du terroir. En effet, les visiteurs ne s’approchaient plus du stand de la région Hauts-de-France, empêchant ainsi les autres stands voisins de faire découvrir leurs produits du terroir aux milliers de gens venus des quatre coins de France et du monde.

“Stipulé dans le contrat de location du stand”

Les organisateurs ont exprimé leur embarras mais la survie du salon et le bien-être des 1.000 exposants en dépendaient. “C’est soit obliger les Hauts-de-France à aller loin de la Porte de Versailles, soit on ferme boutique carrément. De toute façon, les ch’tis n’ont pas eu le choix, c’est bien stipulé dans le contrat de location du stand. Toute émanation, dangereuse ou non pour la santé, contraindra le locataire du stand à trouver une issue qui ne nuira pas à la bonne tenue du Salon de l’Agriculture. L’odeur du Maroilles n’est pas dangereuse mais tout de même, il y aura plus de 650.000 visiteurs durant tout le salon”, indique un organisateur du salon international.

“Allez hop demi-tour, retour dans le nord”

Les responsables du stand de la région Hauts-de-France ne décolèrent pas. “A chaque fois, c’est la même chose. Dans tous les salons agricoles en France et à l’étranger où nous allons, on nous parque comme des producteurs de choux de Bruxelles. Des fois au sous-sol, comme au Salon Eat & Style de Düsseldorf en Allemagne, des fois dans les parkings, comme au Salon Gastronoma de Valence en Espagne ou au Salon Swiss’Expo à Lausanne en Suisse. Mais là, ils ont fait fort les parisiens. A 30 km de Paris, c’est inadmissible”, rouspète le secrétaire régional des hauts-de-France en charge de la promotion du Maroilles. Il ajoute, “justement, ce que les organisateurs des salons agricoles ne veulent pas comprendre, c’est qu’après 2 ou 3 bouchées, les capteurs du palais et des narines sont naturellement anesthésiés grâce à l’odeur du Maroilles. Des chercheurs américains en ont même fait une étude. Malheureusement, leurs conclusions n’ont pas permis d’exporter nos fromages aux Etats-Unis. Eux c’est direct, dès la douane, ils ont refusé. Allez hop demi-tour, retour dans le nord. A cause de leurs chiens entraînés à trouver de la drogue. Soit disant, leurs clébards ont perdu l’odorat à vie à cause de nos Maroilles”.

“L’odeur du Maroilles colle sur leurs autres produits”

Le Salon de l’Agriculture a rejeté la proposition de la région des Hauts-de-France de placer leur stand au milieu des écuries des vaches. “Nous avons essayé mais l’odeur du Maroilles entraîne une baisse de la production du lait des vaches. Elles ont les pies vides et pour les concours de beauté cela les pénalise. En plus, on nous a dit que l’odeur du Maroilles perturbait psychologiquement les 4.000 animaux durant les 9 jours du salon. Nous avons essayé de déplacer uniquement les fromages dans l’annexe de Cergy, mais l’odeur du Maroilles colle sur leurs autres produits, comme le légumes et même sur leur mobilier et leurs affiches publicitaires”, précise un organisateur du salon. Cependant le SIA met à disposition des une navette gratuite pour leur permettre de visiter le stand des Hauts-de-France à Cergy.

 

 

 

 

Crédit-photo : Coyau / Wikimedia Commons / CC BY-SA 3.0.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.