Poignardé pour avoir refusé un second rapport sexuel : l’eau du robinet de la ville d’Oullins, près de Lyon, est naturellement aphrodisiaque, selon une étude.

L’affaire de la jeune femme qui avait poignardé son compagnon, car elle désirait un deuxième crac-crac, avait défrayé la chronique en août dernier. En plus de l’envie himalayenne d’accéder au 7ème ciel de l’impatiente demoiselle, une étude révèle que l’eau du robinet de la ville d’Oullins, près de Lyon, ne serait pas étrangère à cet embrasement hormonal.

Lors d’une soirée entre amoureux, “comme il s’en produit des millions chaque jour dans le monde”, selon Private, Dorcel & Colmax consulting, un éminent cabinet d’études spécialisé en relations corporelles, une jeune femme d’Oullins, au sud de Lyon, avait verrouillé sa porte pour obtenir un supplément de faveurs sexuelles de la part de son compagnon. “Le coup de couteau assené par cette jeune femme est très impressionnant. Pour preuve, tous les chefs de gangs de Lyon, de Grenoble, de Marseille, et même de Paris, sont venus exprès à l’hôpital pour voir la blessure du mec qui n’a pas voulu rentrer sur le terrain pour la deuxième mi-temps voulue par sa compagne. Même lors des plus sanglants règlements de compte entre grands délinquants, ils n’ont pas vu ça. A Los Angeles ou à Tijuana, les gangs en parlent encore. Tous ces gens ne connaissent pas ce couple, mais ils voulaient voir la blessure. En même temps, vu le carnage, c’est humain toute cette curiosité”, confie un urgentiste.

“En arriver à murer la porte pour une partie de jambes en l’air, c’est que cette jeune femme a eu une montée impressionnante de taux d’œstrogène et de noradrénaline, je ne vois pas d’autre explication, relate un sexologue. A moins que… (silence) On m’a parlé d’une eau naturelle naturellement aphrodisiaque, mais cela tient davantage de la légende, je crois.”

“Ces frimeurs de mes deux d’Evian, de Vittel, de Vichy et de Perrier…”

Et bien non. L’eau de la ville d’Oullins est bien aphrodisiaque, selon des experts scientifiques qui ont analysé des échantillons. Femmes et hommes qui en boivent voient leur énergie et désir sexuel décupler, comme par magie. “Avec la suppression de la taxe d’habitation, nous avons du mal à joindre les deux bouts. Mais tout va changer, en bien, se réjouit un élu municipal de la mairie d’Oullins. Nous avons commencé l’embouteillage de notre eau potable. L’eau d’Oullins sera commercialisée en France et partout dans le monde. Ça va cartonner ! Nous allons montrer à ces frimeurs de mes deux d’Evian, de Vittel, de Vichy et de Perrier qu’on en a dans le froc, nous aussi à la mairie d’Oullins.”


“Flotte… qui rendrait nymphomane une paisible centenaire”

Les habitants de Oullins obtiennent enfin des réponses sur leur appétit sexuel sans limite. Il faut dire que la maternité de la ville ne désemplit pas, depuis des siècles. “La moyenne nationale est de 1,92 enfants par femme. Nous, à Oullins, on tourne à 12 mioches par femme, minimum. Pendant le confinement, ça a dû forniqué à tout-va, encore plus que d’habitude. Claustration forcée et flotte d’Oullins qui rendrait nymphomane une paisible centenaire : il va y en avoir des accouchements dans 9 mois”, prévient une sympathique sage-femme.

“Je me disais bien qu’un truc clochait chez ces chauds lapins d’oullinois. Je n’ai pas un seul patient qui habite dans un périmètre inférieur à 50 kilomètres d’Oullins. C’est donc à cause de leur put*** de flotte du robinet”, remarque, consternée et énervé à la fois, un médecin spécialiste en troubles de l’érection, dont le cabinet se trouve en face d’une fontaine municipale d’eau potable.

Dès le premier jour de la publication du communiqué dans la très sérieuse revue scientifique “Sciences mag 69”, des dizaines de milliers de personnes font la queue devant les fontaines publiques pour remplir gourdes et jerricans. “Nous ne sommes pas du coin. On préfère remplir trois bidons de 10 litres, histoire d’être tranquilles. Mieux vaut prévenir que guérir, surtout quand tu habites à 300 bornes”, philosophe, tout sourire, une affable mère de famille.

“Aussi efficace que les célèbres petites pilules bleues”

Mais tous ne partagent pas cette joie. “Ne me parlez pas d’Oullins. Je ne veux plus jamais en entendre parler ! Nous avons tenté de tourner un film ici et je me suis juré de ne plus y revenir. C’est compréhensible. Les habitantes d’ici font plus de bruit que mes actrices X, quand elles font l’amour. J’ai loué une villa en périphérie de la ville, bien à l’écart, histoire de ne déranger personne. C’est tout le contraire qui s’est produit, sacré nom d’un film amateur filmé avec un vulgaire smartphone de mes couilles. De là où on était, on entendait les cris d’orgasmes que faisaient les habitantes depuis chez elles. Mes acteurs ont tous débandé, sur-le-champ. C’est très susceptible, les acteurs pornos, avertit un fameux réalisateur de films pour adultes, vainqueur de 69 Hot d’Or. Moi, je suis juste venu pour chercher de la flotte aphrodisiaque. C’est pour mes acteurs. C’est gratos et c’est aussi efficace que les célèbres petites pilules bleues.”

L’eau d’Oullins sera dans les rayons des grandes surfaces, supermarchés et épiceries dans les prochaines semaines.

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

Partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!