Les prisons de Madrid se disputent Modric pour leurs clubs de foot de détenus.

La ville de Madrid est bien une ville qui respire le football. Une preuve, s’il fallait encore le démontrer, est la frénésie qui réside dans le milieu très fermé des directeurs des prisons de la capitale ibérique pour incarcérer dans leur établissement pénitentiaire le génial joueur du Real, Luka Modric, condamné pour évasion fiscale.

Le doué footballeur Luka Modric a fraudé et ce sont 8 mois de prison avec sursis qui “l’attendent dans l’une des prisons madrilènes”, se réjouit un directeur de prison, fan de football. Bien qu’il ait trouvé un accord avec le fisc espagnol, le favori du prix The best 2018 de la FIFA suscite la convoitise de nombreux clubs et pas seulement ceux de la Liga espagnole. Les directeurs de prison de Madrid font leur possible pour que le joueur croate fasse sa peine en totalité et “pour de vrai”, comme le précise un détenu.  “Il vaut mieux une prison espagnole qu’une prison croate. Là-bas, il y a encore des bouchers de la guerre du Kosovo. L’espérance de vie d’un anus de détenu est de 30 minutes dans les prisons des pays de l’Est. Mieux vaut ne pas faire une connerie quand tu voyages là-bas”, précise l’ambassadeur d’un pays de l’ancienne Yougoslavie. Il ajoute, “je conseille aux voyageurs qui demandent leur visa ou des informations de voyage de ne pas commettre le moindre délit quand ils y vont, même pas de griller un feu rouge”.

“Les joueurs du Real avaient l’immunité diplomatique”

La fraude fiscale de Luka Modric, malgré l’amende payée, entraîne une peine de prison avec sursis. “Ce n’est plus l’Espagne du dictateur Francisco Franco. De 1940 à 1975, les joueurs du Real avaient l’immunité diplomatique. Les joueurs du Barça, non. A l’époque, des joueurs du FC Barcelone avaient fait des séjours en prison pour de tous petits délits, comme jeter un papier ou un mégot de cigarette par terre, manger un chewing-gum au volant ou bien ne pas dire bonjour aux gens rencontrés dans la rue. Les joueurs de Barcelone étaient en régime fermé dans les prisons de Madrid, mais ils avaient la télé. Ils ne pouvaient voir que les matchs du Real, ce qui était davantage un supplice qu’un cadeau, quand tu es fan du FC Barcelone. Alors imagine quand tu es un joueur du club catalan”, confie un historien du sport.

“Fouler les pelouses de football du championnat carcéral”

Suite à l’annonce de la peine carcérale de Modric, les détenus sont en joie. Certains prisonniers ont même commencé à fêter l’évènement. “Qu’il vienne dans notre prison ou pas, nous avons hâte, nous les détenus, de voir Luka Modric fouler les pelouses de football du championnat carcéral. Bien sûr, nous préférerions qu’il rejoigne notre prison car nous avons besoin de son extraordinaire talent. En plus, notre équipe de détenus est avant-dernière du championnat carcéral espagnol. Si Modric joue avec nous, on va niquer les détenus du FC La Model, une des prisons de Barcelone. Niquer au sens sportif du terme, pas au sens propre. Les détenus fans du FC Barcelone, on ne les sodomise sauf quand ils nous mettent une raclée lors du Clásico. ce fut le cas lors de la saison 2010-2011 quand ils nous avaient défoncé 5 à 0. Sinon, quand le Real gagne ou qu’il perde par un ou deux buts d’écarts, nous nous rabaisserons pas jusque là, malgré toutes les envies sexuelles que nous pouvons avoir à cause de l’isolement carcéral et de l’absence de femelles aux gros seins et aux fesses bien dodues”, prévient un détenu madrilène, tout en consultant des vidéos de foot sur son smartphone qui sent le rectum. Il ajoute, “désolé pour l’odeur de mon téléphone portable, mais en prison, nous sommes obligés de cacher nos portables dans des endroits qui ne sont pas fait pour”.

“Il est le bienvenu dans notre prison”

Les directeurs de prisons ont engagé une flopée d’avocats pour transformer le sursis en peine réelle. “Pour une fois, nous demandons un détenu. Nos prisons sont en sureffectif. Nous en sommes à une moyenne de 180% de taux d’occupation de détenus. Mais pour Modric, nous ne ferons pas la fine bouche. Il est le bienvenu dans notre prison. Nous lui avons déjà préparé la suite royale, avec jacuzzi, salle de massage, bar et discothèque privés et salle de sport avec tout l’équipement moderne. Nous ferons sortir les pires criminels pour qu’il puisse avoir un séjour des plus agréables possibles. Nous ferons même une grande cérémonie dans notre prison si Monsieur Modric a le Ballon d’Or”, annonce le directeur d’une prison, située dans la banlieue de la capitale espagnole.

“On a bien recruter Neymar et Messi”

Les directeurs des prisons de Barcelone sont, quant à eux, furieux. Ils ne veulent pas que Modric aille en prison. “C’est bien la première et la dernière fois que je défend un joueur du satané Real Madrid. Monsieur Modric a été condamné, oui, mais avec sursis. Pourquoi irait-il en prison ?. C’est de la concurrence déloyale. Modric ne jouera pas dans le championnat des prisons espagnoles. Nous en faisons le serment. Nous avons bien essayé de recruter Neymar et Messi dans l’une de nos prisons de Barcelone, quand ils avaient cachés de l’argent au fisc espagnol. Mais ils ont, malheureusement, échappé à la prison pour leurs magouilles financières. Pas de chance pour nous, ils s’en sont sorti libres comme l’air, sans peine de prison. Cela ne serait pas équitable si Madrid intègre Modric comme joueur dans l’une de ses prisons. Au fait, il y a d’autres joueurs de Barcelone qui ont des démêlés avec les impôts ?. Messi a réglé tous ses problèmes ?”, me demande le directeur d’une prison barcelonaise, classée dans les top 3 du championnat carcéral de football espagnol.

“Heureux que leur argent aille dans les impôts”

Luka Modric échapperait à l’incarcération, malgré les demandes répétées des directeurs de prisons de Madrid. Il pourrait payer près de 60.000 euros, en plus des 1.350.000 euros d’amendes pour ne pas servir de sex toy aux détenus. Cela équivaut à 250 euros par jour de peine de prison. “Je me suis fait trouer le derrière alors que je suis au SMIC espagnol. J’avais bossé au black et le fisc l’a découvert. Il fallait bien nourrir mes gosses. Vous auriez fait quoi, vous ?. Je ne dis pas que c’est bien de ne pas déclarer ses revenus. Mais va expliquer à tes gosses qu’ils n’auront pas de cadeaux d’anniversaire ou de couches. Un smicard se fait forer l’anus dans les 45 minutes après son entrée en tôle. Alors, imaginez si un joueur milliardaire, qui se met des crèmes pour hydrater sa peau et du gel de luxe sur ses cheveux va en prison. Cela serait une véritable boucherie anale. Il a bien fait de payer les jours-amendes, le gars là, le joueur dont vous parlez. Moi, j’y connais rien en foot. C’est vraiment pas bon d’aller en prison, rectalement parlant. Au fait, il a fait quoi le joueur célèbre dont vous parlez ?. Comment ?. Il n’a pas déclaré le fric qu’il a gagné aux impôts ?. Il joue dans un tout petit club, sûrement. Je dis ça car ce n’est pas un joueur qui gagne un max de fric, évoluant dans un très grand club, qui magouillerait. Eux, les joueurs du Real ou du Barça, ils gagnent tellement d’argent qu’ils sont heureux que leur argent aille dans les impôts. Après tout, c’est grâce aux impôts que nous avons des hôpitaux, des écoles et toutes les infrastructures nécessaires pour tous les citoyens, riches ou pauvres”, explique un ancien détenu espagnol, un sachet contenant une crème hémorroïdaire à la main.

 

 

 

Crédit-photo : Pixnio, cc0.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.