Loi Travail : êtes-vous fainéant(e), cynique ou extrême ? Faites le test ici.

Après la déclaration sulfureuse du Président Emmanuel Macron au sujet de la capacité de la France à se réformer, lors d’un déplacement à Athènes en Grèce, nous vous proposons un test pour connaître votre type de personnalité.

Mis à jour.

Lors d’un discours devant la communauté française à Athènes (Grèce), le Président de la République avait déclaré au sujet de la réforme de la France qu’il ne cédera rien ni “aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes”.

La France n’a pas connu une telle colère… depuis le règne de Louis XVI.

Emmanuel Macron voulait apaiser les manifestants qui défileront, les 12 et 23 septembre prochain, contre la réforme du code du travail. Mais c’est tout le contraire qui s’est produit. Il a mis le feu aux poudres. “La France n’a pas connu une telle colère de la part de son peuple depuis le règne de Louis XVI“, affirme Maxime Hugues, politologue à Paris.

On n’a plus besoin de motiver nos militants, Macron l’a fait pour nous avec sa déclaration sur les fainéants et les cyniques.

A la CGT, le temps qui devait être passé par le syndicat à motiver les troupes sera utilisé pour réaliser davantage de banderoles, affiches, flyers et autres cocktails Molotov. “On n’a plus besoin de motiver nos militants, Macron l’a fait pour nous avec sa déclaration à Athènes. Ils sont enragés. Déjà, quand il était ministre, après sur ses déclarations sur les illettrés de Gad et les alcooliques du bassin minier, nos syndiqués étaient fous de rage, mais là avec les fainéants, c’est le top de la motivation”, indique un responsable syndical.

Enragé, un syndicaliste a fait une hémorragie des yeux.

“Ils étaient déjà remontés, mais avec les déclarations de Macron, les manifestants ne vont pas chanter les slogans, ils vont cracher du feu”, prévient le syndicaliste. “Nos militants sont enragés. On a un syndicaliste, quand il a entendu Macron dire que ceux qui sont contre les réformes sont des fainéants, il a fait une hémorragie des yeux. Il ne respirait plus. Il est devenu tout rouge et crispé comme jamais. Ensuite du sang est sorti de ses yeux. J’avais jamais vu ça. Même après le plan social qui a mis 90% de mes collègues au chômage en 2008”, confie le militant syndical. “Il travaille dans une chaudronnerie. Alors s’entendre dire fainéant. Il a pas trop apprécié, normal, non ?”, interroge le militant.

Le test pour savoir si vous êtes fainéant(e), cynique ou extrême : cliquez ici.

Photo : cc0, Public Domain.

 

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.