Laeticia Hallyday, le père de Laeticia Hallyday et Mamie Rock renoncent finalement à lancer cette marque de vêtements.

Les péripéties relatives à l’héritage de la légende de la chanson française Johnny Hallyday n’en finissent plus. Après le testament rédigé sous anesthésie générale par Johnny Hallyday en personne. Une nouvelle affaire fait grand bruit en ce moment, une affaire “textilienne”.

Mis à jour.

Suite aux révélationx de RTL, concernant  un document prouvant que le mythique chanteur Johnny Hallyday avait fait d’importantes donations à ses enfants aînés David et Laura Smet du temps de son vivant. Les experts, le grand public et les fans du chanteur ne savent plus à quel saint se vouer dans cette histoire, devenue un cas d’école dans le domaine du notariat et une affaire d’état pour tous les français. “On ne sait plus qui sont les gentils. C’est plus facile dans Joséphine ange gardien, là au moins c’est clair. Mais avec l’histoire de l’héritage de joni (ndlr : Johnny) on s’y perd”, indique un fan du chanteur disparu.

Après l’histoire de la donation, une autre affaire va encore plus déboussoler les fans, celle de la marque de vêtements annulée.

Mamie Rock, comme l’a tendrement surnommé le regretté Johnny Hallyday, de son vrai nom Elyette Boudou, est la grand-mère de Laeticia Hallyday, qui partageait la vie de l’ancien chanteur depuis plusieurs décennies. Mamie Rock, avec une très grande expérience en finance, plus de 10 MBA et autres prestigieux diplômes, selon ses avocats, est à la tête de toutes les sociétés françaises de Johnny Hallyday. Elle gère, depuis 2012, pas moins de trois sociétés liées aux tournées, aux produits dérivés, aux droits sur chansons, aux placements financiers complexes, à l’optimisation et l’évasion fiscale…

“Germain gros mollets qui est postier à vélo”

Mais un investissement lui a été fortement déconseillé par ses conseillers de son village natal de Céleu-Pompom. “On s’est réunis avec tous les conseillers de Mamie Rock. Il y avait Dédé grosse gouaille le buraliste, Gros Albert l’épicier, Henry le boiteux qui tient un garage, Fernande la cogneuse qui a un salon de coiffure, Germain gros mollets qui est postier à vélo, Jules la castagne qui est notre curé, Marcel le bigleux qui est propriétaire d’une boulangerie et Charles les petites astuces qui est le maire de notre village. On a discuté, comme on le fait pour chaque projet du clan Boudou et on a conclu que ce n’était pas le moment de lancer la marque de vêtements ‘On va tous les plumer’. Tant que l’affaire du testament ne sera pas réglée définitivement. Hors de question de lancer la marque ‘On va tous les plumer’, pour l’immédiat. J’ai conseillé à mes clients, la famille Boudou de reporter le lancement de leur marque de vêtement à plus tard. Surtout avec tout ce qui se passe maintenant, le testament, l’héritage, Mamie Rock, qui entre-nous, ne connait rien à la finance, qui est à la tête d’un empire que des diplômés en finance de Wall Street ou des plus grands groupes financiers n’auront jamais l’occasion de gérer, même avec leurs connaissances en management”, indique Riri la magouille, l’un des conseillers du clan Boudou.

“Ah bon, c’est pas des anciens francs ?”

Installée dans le carré VIP de la plus courue des discothèques de Los Angeles, le Bling Club, Mamy Rock est assise en présence de P. Diddy, Usher, Snoop Dogg, Jay Z, Beyoncé et Eminem. Elle est sortie 5 minutes pour répondre à nos questions. “Dépêche-toi mon grand, je dois rentrer tôt parce-que j’ai mon club de tricot demain à 10 heures. Je suis pas ici pour m’amuser, je suis ici pour le travail, le bizinèsse (ndlr : business) comme disent les jeunes. Tu veux savoir quoi gamin ?”. Suite à nos interrogations au sujet de la marque de la ligne de vêtements que le clan Boudou compte sortir, Mamy Rock indique que la marque se fera si les taux de rentabilité prévisionnels le méritent. “Johnny et Laeticia m’avaient nommé à la tête de leur holding car ils savent que je les trahirai jamais et également pour mes compétences en terme d’économies. Chez moi, un sou est un sou. Pas de dépenses superflues, c’est ce que j’avais dis aux contrôleurs de gestion. Je leur avais d’ailleurs appris deux ou trois petites choses en compta et en calcul. Mais je reste en dehors des histoires de famille, de toute façon c’est le papa de Laeticia qui s’en occupe. Il avait d’ailleurs eu une discussion avec David le jour de l’enterrement. Moi, je gère des millions depuis nombreuses années, c’est pas une petite affaire de 60.000 anciens francs de vente de gilets qui me fera trembler. Et puis je ne comprends pas pourquoi David et Laura chipotent pour quelques millions d’anciens francs”, précise la grand-mère, portant avec elle sa machine à compter les billets. Après lui avoir expliqué que les anciens francs n’ont plus cours depuis des dizaines d’années en France, remplacés par les nouveaux francs, qui ont également été suppléés par les écus, puis les euros, Mamy Rock nous a rétorqué “ah bon, c’est pas des anciens francs ? Depuis quand ils ont enlevé les anciens francs ? De toute façon, je ne regarde pas beaucoup la télévision. Je suis tout le temps à l’étranger et on capte pas la Une. Donc les anciens francs n(existent plus ? Ah ben ça alors. C’est comme pour les plaques de cuisson à induction, j’étais la dernière au courant. Mais j’aime pas trop pour faire Mon pot-au-feu, ma spécialité. Voyez-vous la cuisson doit être à feu doux pendant 3 heures. Si vous le faites cuire à feu fort, la viande sera trop dure. Donc on parlait de quoi déjà ? de la couture, non ? Ah oui, je me souviens, moi je regarde les contrats pour voir si c’est rentable et je signais et c’est tout. C’est comme les ministres qui signent les papiers de leurs parapheurs sans regarder. Oh et puis, m’embêtez pas avec cela, je dois préparer mes pots de confitures à la groseille demain après le club de couture. Je reste une demi-heure avec mes amis du show-bizz et je rentre après. Tiens prend un petit pot de compote de pomme, j’en ai toujours dans mon sac. C’est du fait-maison. Il n’y a rien de chimique dedans”.

Laeticia Hallyday est accusée d’avoir empêché son mari Johnny Hallyday de voir ses enfants David et Laura, depuis de nombreuses années. Selon une information du journal Le Parisien, durant l’enterrement, David et le père de Laeticia, André Boudou, en seraient venu à se disputer au sujet de l’héritage. Les critiques à l’encontre de Laeticia Hallyday, accusée de ne pas avoir essayé d’arranger les choses entre Johnny Hallyday et ses deux enfants aînés David et Laura, fleurissent sur les réseaux sociaux et dans les médias. David et Laura prévoient d’entamer une procédure judiciaire pour bénéficier de leur part de l’héritage de Johnny Hallyday.

André Boudou, propriétaires de boîtes de nuit, nous a convié a un entretien pour nous fournir des explications sur la querelle l’opposant à David, le fils du chanteur. Nous donnant rendez-vous dans le parking, à 2h du matin un soir de fermeture de l’une de ses discothèques, en compagnie des videurs, dont plusieurs sont en charge des relations publiques de ses établissements, nous avons aimablement décliné l’offre d’interview.

Le projet textile “On va tous les plumer” ne se fera donc pas, dans l’immédiat.

 

 

 

Crédit-photo : lejournalnews, cc0.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.