PyeongChang 2018 – Skicross : les motos des athlètes français tombent en panne. Les tricolores sont privés de finale.

L’équipe française de skicross, compétition de moto durant laquelle les athlètes sont chaussés de skis et réalisent un parcours bosselé, n’ira pas en finale.

Alors que la France avait réalisé un triplé historique en épreuve skicross lors des Jeux Olympiques de Sotchi, en URSS en 2014, le podium n’aura aucun sportif français en finale aux JO de PyeongChang 2018, en Corée du Sud, patrie de Samsung et de la K-pop.

“Problèmes moteurs durant les 10 premiers mètres”

“Etre éliminés en quarts de finale, on est dégoutés. On était pourtant prêts mentalement et physiquement, mais pas mécaniquement. On s’est entraînés dur et on a tout donné mais bordel pourquoi on a choisi des motos-cross Peugeot, Renault et Citroën ?”, se demande l’un des athlètes tricolores. Les engins motorisés des sportifs ont eu des problèmes moteurs durant les 10 premiers mètres. Il ajoute, “lors des prochains Jeux Olympiques d’hiver 2022, à Pékin, nous choisirons une Avinton, une Scorpa , une Midual ou même une Magnat-Debon, même si leur usine a fermé depuis le début des années 80. Ce sera toujours mieux que celles qu’on avait choisi pour ces JO de PyeongChang. Pourquoi Peugeot, Renault et Citroën font-ils des motos, déjà qu’avec leurs voitures, t’as intérêt à avoir un vélo pliable dans le coffre ou être à proximité d’une gare ou d’un arrêt de bus, de tram, de RER ou de métro en cas de panne et surtout à avoir du réseau là où tu es pour appeler un taxi ou un Uber. Les scooters Peugeot sont très bien mais ça glisse trop sur les pistes de Ski Cross. A la base, je voulais un Peugeot MP3, plus stable sur neige, mais c’est pas homologué par le Comité olympique. J’espère que ça changera pour les championnats du monde de Ski Cross”, indique l’un des athlètes français.

Les prochains jeux olympiques auront lieu à Pékin en 2022 et l’équipe française de skicross est déjà résolue à s’accaparer toutes les places du podium et faire le plein de médailles.

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.