JO Paris 2024 : le French Kiss, nouvelle discipline olympique !

Après une brève séance de délibération du Comité JO PARIS 2024, une nouvelle discipline, et non des moindres, figurera dans la longue liste des compétitions officielles des Jeux olympiques de la capitale française.

“Notre romantisme légendaire se devait de ne surtout pas oublier le French Kiss”, selon une organisatrice du Comité d’organisation parisien. “La France, ce n’est pas que l’industrie nucléaire, le cinéma, le vrai, où il y a de vrais dialogues (cinéma d’auteur, ndlr), les prestigieuses maisons de mode de luxe, la succulente gastronomie, le très bon vin et les accueillants bistrots, fait savoir un haut fonctionnaire du ministère des Sports. Il y a aussi notre mythique French Kiss que beaucoup de pays nous envient.”

“Nous allons remporter toutes les médailles !”


Ainsi, chaque nation participante aux JO 2024 de Paris pourra aligner des athlètes lors de compétitions par équipes. “Le vrai pays du romantisme, c’est nous ! Où vont les mariés pour leur voyage de noces ? : ils vont à Venise. Il n’y a pas que Paris en termes d’amour et de baisers langoureux”, prévient un ministre italien. Il ajoute : “Nous allons remporter toutes les médailles ! Nos hommes ont tous des physiques à en faire frémir une centenaire et nos femmes des lèvres voluptueuses, presque aussi belles qu’une coupe du monde de football. L’important sera d’embrasser, oui, mais nous ferons une razzia sur toutes les médailles.”

Comme en athlétisme, il y aura des épreuves de vitesse,

mais également d’endurance.

Les fédérations olympiques du monde entier ont déjà commencé à recevoir les dossiers de candidatures. “Il n’y a pas de limites d’âge. Des majeurs aux centenaires, tout le monde pourra participer”, assure un membre du Comité olympique parisien. Lors des qualifications pour les épreuves finales, l’aspect esthétique sera privilégié lors des épreuves artistiques en couples mixtes, féminins et masculins. “Faire tourner la langue trop vite sera éliminatoire dans certaines épreuves”, insiste le Président d’une fédération nationale olympique d’un pays d’Amérique du Sud. Pour les épreuves de vitesse, les juges sportifs attribueront les médailles aux participantes et aux participants qui auront fait tourner leur langue le plus de fois dans un temps donné. Comme en athlétisme, il y aura des épreuves de vitesse, mais également d’endurance.

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

 

Partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

lejournalnews.com