Rentrée 2017 : grève maintenue dans le primaire, collèges, lycées et universités en France et un peu partout dans le monde.

La rentrée n’a pas commencé, que déjà des établissements scolaires sont bloqués en France. D’autres pays entament des grèves : Belgique, Suisse, Italie, Espagne, Canada, Angleterre…

Mis à jour.

Ce ne sont ni les programmes scolaires, ni le budget de l’éducation, ni le statut des enseignants qui causent ce blocage des établissements scolaires et de certaines universités.

Depuis l’annonce faite hier, mercredi 30 août, par la chaîne de télévision française BFM TV, une série de mouvements de grève spontanés d’élèves et de professeurs se sont mis en place en France et dans le monde.

La raison de ces grèves est liée à la suppression de la couleur verte des stylos BIC. Le vert sera remplacé par une mine de crayon dans l’un des nouveaux modèles de la célèbre marque.

Photo : Almanaque Lusofonista, cc by 3.0 br.

Les élèves sont déboussolés par cette annonce. “Je ne vois pas comment je peux aller au collège avec ce truc. Je veux mon Bic 4 couleurs sinon je ne vais pas en cours et je ne laisserai personne accéder au collège. Ni les élèves, ni le directeur et encore moins les profs non grévistes”, prévient Grégoire, élève de 3ème à Chambéry. Même son se cloche au Lycée Vanessa Paradis de Nîmes. “Soit Bic retire ce stylo à la noix, soit il n’y aura pas de rentrée scolaire cette année début septembre”, annonce Claire, élève nîmoise de 1ère.

Le ministre français de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer prévoit de rencontrer les dirigeants de Bic pour éviter de retarder cette rentrée scolaire, attendue par des millions de parents. “Que Bic entendent les revendications des élèves et des enseignants grévistes. J’en peux plus des gosses à la maison”, déclare un parent d’élève de Paris.

Bic France a déjà annoncé que le stylo 4 couleurs sera toujours en vente, mais les jeunes grévistes veulent tout bonnement et simplement le retrait définitif à la vente du stylo Bic avec le mine de crayon.

Crédit photo principale : Clem, cc by-sa 2.0.

 

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.