Tour de France – Gilets Jaunes : le maillot jaune changera de couleur afin de ne pas déclencher de blocages sur les routes en juillet prochain.

Alors que le parcours du Tour de France a été dévoilé le mois dernier, les organisateurs ont voté une motion inédite dans l’histoire de la mythique compétition populo-sportive. Le légendaire et reconnaissable entre mille Maillot Jaune changera de couleur l’an prochain.

Le fabuleux Tour de France est connu pour ses coureurs qui souffrent le calvaire durant près d’un mois, mais il est également célèbre pour ses interminables apéros au bord des routes et pour son distinctif Maillot Jaune. Mais dès l’année prochaine, la célèbre tenue “jaune pipi-bière”, comme l’appellent les fans, aura un tout autre aspect visuel.L’édition 2019 du Tour de France aura lieu du 6 au 28 juillet prochain.

“Porter autre chose que leur putain de gilet jaune de mes deux”

“C’est à cause de ces connards (Gilets Jaunes, ndlr). Ils auraient pas pu choisir de porter autre chose que leur putain de gilet jaune de mes deux ?. Ils font chier sur les routes et voilà maintenant qu’ils nous font chier, nous, sur les routes du Tour. Mais attention, je respecte leur grogne. Leurs revendications sont légitimes car l’essence et le diesel sont trop chers. Mais ils nous font chier quand même”, fait savoir un organisateur qui a participé à une manifestation des Gilets Jaunes le 17 novembre dernier.

“Ça coûte un pneu de vélo hybride leurs conseils”

Ainsi, l’emblématique maillot jaune sera de couleur bleue ou mauve, selon les dernières informations non-officielles. “Là, on réfléchit. Nous avons fait appel à un peintre en bâtiment. On ne peut pas se permettre de faire appel aux services d’un designer en décoration d’intérieur. Ça coûte un pneu de vélo hybride leurs conseils. Nos budgets ne nous le permettent pas. Ici, c’est le Tour de France. C’est pas le PSG ou la Premier League anglaise”, explique avec désolation un cadre financier du Tour de France cycliste.

“Ça la fout mal. En 2019, le Maillot Jaune fêtera son 100ème anniversaire. Disparaître à 99 ans, c’est vraiment la poisse. Mais entre fêter au Ricard le centenaire du Maillot Jaune ou risquer des blocages car les supporters pourraient avoir le réflexe de se foutre au beau milieu de la route en voyant le maillot de couleur jaune du leader du Tour, on a vite fait le choix. Il faut savoir que la majorité des citoyens se crispe en voyant du jaune. On ne va pas risquer l’annulation du Tour de France. On ne peut pas se permettre de rembourser les sponsors. Notre banquier ne comprendra pas”, explique un organisateur.

“Le triangle de signalisation autour du cou”

Du côté des fans du Tour, c’est l’incompréhension mêlée à de la désolation. “Putain de bordel de merde. Si on avait su que cela prendrait des proportions pareilles, on aurait porté le triangle de signalisation autour du cou au lieu du gilet jaune. Quel est l’abruti qui a choisi le gilet jaune comme symbole des blocages anti-hausse du carburant ?”, me demande un féru de longue date du Tour de France et réfractaire à la hausse du diesel.

“En tout cas, la teinte devra être la plus éloignée possible de la couleur jaune. Il est important de savoir que la visualisation de telle ou telle couleur a des effets impondérables sur l’état d’esprit donc, intrinsèquement, sur le comportement de l’individu. Les émotions éprouvées peuvent être décuplées en une fraction de seconde. Les lobes occipitaux, qui accueillent les éléments liés à la vision, transmettent les informations aux lobes pariétaux, temporaux et frontaux très rapidement. Cela peut engendrer des réactions incommensurables. En  termes de langage, de raisonnement, de prise de décision ou de sensibilité, tout est emmêlé et agité. Pour vous donner un exemple simple. Imaginez le cerveau d’un Gilet Jaune qui regarde tranquillement le Tour de France sur le bord de la route. Tout d’un coup, il voit le maillot jaune débouler devant lui. Là, directement, il se remémore les manifestations liées à la hausse de l’essence et du diesel. Il se remémore les scènes de tristesse quand les blocages n’ont pas eu d’effets sur la politique du gouvernement. Son cerveau se transforme immédiatement en un engin incontrôlable, semblable à la centrale nucléaire de Fukushima pendant l’effroyable tsunami. Imaginez le nombre de Gilets Jaunes qui regarderont les coureurs du Tour de France, dehors ou chez eux. Si l’organisation ne change pas la couleur du maillot jaune, des blocages seront inévitables. Faites le test auprès de quelqu’un de votre entourage qui a participé au mouvement social des Gilets Jaunes en lui montrant une image avec du jaune comme couleur dominante et vous verrez sa réaction. Si, en plus, d’ici juillet prochain, l’essence et le diesel augmentent encore, ce n’est même pas la peine d’imaginer les réactions passionnelles sur les routes ou même chez soi, devant sa télé de la part des Gilets Jaunes. A votre regard interloqué, je vois que vous avez enfin compris mon explication”, se réjouit un docteur-chercheur en psychiatre recruté pour l’occasion par le Tour de France.

“Une couleur analgésique qui endort la vigilance”

La nouvelle couleur du “Maillot Jaune” sera connue en début d’année prochaine. “Nous privilégierons une couleur réconfortante, tranquillisante et relaxante à la fois, comme le bleu par exemple. Ce qui est sûr, c’est que le orange est éliminé d’office, c’est trop vivifiant, trop revigorant. Cela leur donnerait de l’énergie à ces bougres (Gilets Jaunes, ndlr). Certes, les Gilets Jaunes sont gentils, mais ce sont des bougres quand même. Le Maillot Jaune ne sera pas non plus de couleur noire. Le noir, ça fait penser au deuil. Déjà que les Gilets Jaunes font peu à peu le deuil de la baisse des prix des carburants. Choisir le noir comme couleur du Maillot Jaune équivaudrait à remuer le couteau dans la plaie. Pas le noir, non. La future couleur, qui remplacera celle de l’actuel Maillot Jaune, sera une couleur apaisante et relaxante comme le bleu ou le violet. Une couleur froide, une couleur analgésique qui endort la vigilance. Surtout pas de rouge. Lors d’un barrage, des imbéciles enthousiastes en gilets jaunes ont défoncé de leurs poings revendicatifs la carrosserie de ma nouvelle bagnole en signe de détermination et de liesse révolutionnaire. C’est même pas une putain de voiture électrique en plus ma bagnole. C’est un diesel bien polluant, comme le leur.  Alors imaginez qu’il y ait un maillot rouge sur le Tour de France. Ces enfoirés seront pires que des taureaux. Ils en feront des Rubik’s cube sur roues aux voitures qui accompagnent les coureurs. En plus, sur le Tour, ce sont toutes des voitures électriques qui fonctionnent sans essence, ni diesel. Avant, avec le dopage, les coureurs pouvaient supporter les fumées émises par les voitures qui suivent les coureurs sur des centaines de kilomètres chaque jour. Mais maintenant, ce n’est plus possible, car il n’y a plus de dopage sur le Tour. Il a fallu s’adapter”, confie un organisateur.

 

 

 

Crédit-photo : Robin McConnell, Flickr, cc by 2.0.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.