Après le Degas acheté 5 euros, plusieurs tableaux de grands maîtres dont des Picasso et Van Gogh ont été vus à la Braderie de Nantes aujourd’hui samedi.

Les braderies sont les endroits appropriés pour faire de bonnes affaires. Mais une nantaise a réalisé la très bonne affaire du siècle ce samedi matin à la Grande Braderie de Nantes, en Loire-Atlantique, en achetant un tableau d’une valeur de plusieurs dizaines de millions d’euros pour seulement 5 petits malheureux euros.

La Grande Braderie de Nantes est une tradition depuis 86 ans. Alors que vendredi était destiné aux commerces qui bradent leurs prix, cette journée de samedi accueille la Grande Braderie de Nantes dans les rues de la ville natale des biscuits LU.

“J’ai failli accepter, mais au dernier moment…”

Une nantaise, déambulant à la recherche de bonnes affaires, s’est portée acquéreuse d’un tableau de grand maître, estimé à plusieurs millions d’euros. “Au début, quand j’ai vu ce tableau, je me suis dit que cela allait être un joli cadeau pour pas cher pour mon pépé. A 5 euros le cadeau, c’était pas grand chose, vu que papy avait dit, en plus, qu’il m’avait inscrite dans son testament. Le commerçant qui me l’a vendu voulait refaire la déco de son magasin et il a mis en vente ses stocks à -70%, mais aussi tous les objets de décoration de son local. Mais tout de suite après l’avoir acheté à un gentil monsieur qui vidait son grenier, un autre monsieur, d’apparence sournoise et intéressée avec des yeux de chat, moi je les reconnais vite, il y a des spécimens pareils en boîtes, j’ai le flair pour connaître les entourloupes de ces connards. Donc je disais que le type louche m’en a donné 1.000 euros, direct. J’ai failli accepter, mais au dernier moment, je me suis dit ‘ma Juju, y’a anguille sous roche. Garde ton tableau, si ça se trouve il vaut un magot’. Effectivement, je l’ai fait estimer chez un brocanteur hyper sympa du coin et bingo, c’est bien un Degas et il vaut une blinde. Tant pis, mon gentil pépé aura autre chose. J’ai trouvé un très beau bain de pied à 10 euros. Bon, ça me fait le double du budget que j’avais prévu pour pépé mais c’est pas grave. Il sera content le petit vieux”, indique Juliette.

“C’est plus une braderie, ici à Nantes, c’est le Louvre ou le MET de New York”

Plusieurs autres tableau d’illustres peintres, tels Gauguin, Van Gogh, Cézanne, Monet, Renoir, Manet, Picasso, Waldeck-Rousseau, Miro, Vermeer, Courbet, Warhol, Modigliani et Lichtenstein ont été aperçus dans différents étals de la Braderie de Nantes. “Je ne sais pas si c’est la fiscalité qui pousse les gens à se débarrasser de leurs splendides et surtout onéreuses œuvres d’art ou bien si les gens ne connaissent rien à la peinture, mais c’est plus une braderie ici à Nantes, c’est le Louvre ou le MET de New York à ciel ouvert”, précise un marchand d’art, au bord de l’hystérie, cherchant des tableaux de grands peintres.

La Grande Braderie du Centre-ville de Nantes a lieu cette année les 23 et 24 mars dans la ville de Jérémy Toulalan, Sylvie Tellier, d’Eric Tabarly et Ahmed Sylla. Cette pittoresque braderie rassemblera cette année près de 800 commerçants qui proposeront aux visiteurs et aux curieux leurs stocks et autres objets, dont apparemment des tableaux de valeurs, à la vente.

 

 

Crédit-photo : Kikos, pixabay, cc0.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.