Fin du Bling-Bling au PSG : les joueurs devront rouler en Peugeot, Renault ou Citroën sur instructions de la Direction du club.

Une page de fastes se tourne dans le prestigieux club de foot de la capitale française. Après des années de fête et de luxe, le Président du Paris Saint-Germain a annoncé que « les paillettes, c’est fini » dans une interview accordée aux journaux Le Parisien et Aujourd’hui en France.

« Notre club fait aussi partie de la capitale, a fait savoir un salarié du Paris FC. Mais bon, on a moins de visibilité. Normal, nos joueurs sont encore sur Facebook. Je leur ai dit un milliard de fois de poster des trucs sur Instagram, mais ils ne veulent pas. Bande d’amateurs ! »

Suite à l’annonce de cette sobriété, les joueurs du PSG devront revoir leur train de vie à la baisse, selon un cadre du club champion de France. Ainsi, en plus des sorties limitées aux anniversaires en après-midi uniquement, les pros ont pour obligation de rouler dans véhicules dits normaux.


Reprises de véhicules hors de prix…

Adieu donc bolides haut de gamme valant une fortune. « Une star du PSG est venue ce matin. J’ai dû demander à la Direction de notre marque, car je ne savais pas quoi faire. D’habitude, on nous ramène des véhicules pourris pour faire des reprises pour acheter du neuf. Là, c’est une bagnole d’une valeur de 1,2 million d’euros qui a été donnée pour s’acheter une berline à 28.000 euros. On lui a proposé 8.000 euros pour sa reprise et il a accepté. Il n’avait pas le choix, il avait dit. Le joueur en question ne pouvait pas arriver à l’entraînement avec une voiture qui pue le Bling-Bling sinon il allait se faire engueuler par M. Nasser », a confié le commercial d’une marque française de voitures.

Ce joueur du PSG n’a pas été le seul à s’être défait de son bolide clinquant et rutilant. Les concessionnaires Peugeot, Renault et Citroën d’Île-de-France ont vu défiler des demandes de reprises de véhicules hors de prix appartenant aux joueurs du Paris Saint-Germain.

 

Crédit-photo : Foundry Co de Pixabay.

 

Partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

lejournalnews.com